Recettes traditionnelles

Cocktail de crème glacée au lapin stupide

Cocktail de crème glacée au lapin stupide


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

  • Préparation 10min
  • Total10min
  • Portions2

Les céréales Trix™ colorées rencontrent des liqueurs succulentes et de la vodka à la vanille dans cette gâterie glacée réservée aux adultes.PLUS+MOINS-

Par TBSP Cuisines

Créé le 9 février 2015

Ingrédients

2

à soupe de crème de cacao liqueur

2

cuillères à soupe de crème de noyaux

1

cuillère à soupe de vodka à la vanille

1/2

tasse de céréales Trix™, et plus pour garnir si désiré

Pas

Masquer les images

  • 1

    Dans le mélangeur, mettre tous les ingrédients sauf les céréales. Couverture; Mélanger jusqu'à consistance lisse. Ajouter les céréales; couvrir et mélanger jusqu'à consistance lisse.

  • 2

    Verser dans 2 verres. Si désiré, garnir de céréales supplémentaires. Sers immédiatement.

Information nutritionnelle

Apports nutritionnels

Portion: 1 portion
Calories
540
Calories provenant des lipides
200
% Valeur quotidienne
Graisse totale
22g
34%
Gras saturé
13g
67%
Gras trans
1g
Cholestérol
85mg
29%
Sodium
200 mg
9%
Potassium
430mg
12%
Glucides totaux
67g
22%
Fibre alimentaire
2g
7%
Sucres
56g
Protéine
7g
% Valeur quotidienne*:
Vitamine A
20%
20%
Vitamine C
4%
4%
Calcium
30%
30%
Le fer
8%
8%
Des échanges:

0 Amidon ; 0 fruits ; 0 Autre Glucide; 0 lait écrémé ; 0 Lait faible en gras ; 0 Lait ; 0 Légume; 0 Viande très maigre ; 0 Viande maigre ; 0 Viande riche en graisses ; 0 Gras;

Choix de glucides

4 1/2

*Les valeurs quotidiennes en pourcentage sont basées sur un régime de 2 000 calories.


16 mocktails sucrés : parfaits pour une prochaine fête d'anniversaire sucrée

Le 16e anniversaire d'un jeune est une occasion amusante et mémorable. Célébrez ce fantastique rite de passage avec des cocktails élégamment délicieux, sans l'alcool !

Ils apprécieront les boissons d'apparence adulte, et vous apprécierez une gâterie savoureuse étonnamment sans alcool.

1) Glaçons aux fruits

Ces glaçons remplis de fruits donneront à même un simple verre d'eau l'apparence d'un délicieux cocktail inspiré de l'été !

2) Mojitos vierges

3) Mocktail du milieu de l'été

Ce faux cocktail connu sous le nom de "Midsummer Mocktail" est parfait pour une soirée à thème shakespearien ou d'époque.

4) Shots shots shots (de lait) !

(Crédit image : NY Daily News)

Laissez ces biscuits + shots de lait, créés par l'inventeur de Cronut, vous inspirer pour votre fête Sweet 16.

5) Virgin Twisted Strawberry Colada

Servez cette boisson savoureuse dans des verres à margarita classiques pour une expérience faux-tastique !

6) Mimosas de chat atomique

Cette version vierge d'un mimosa est parfaitement sur le thème d'un brunch ou d'un petit-déjeuner sur le thème inspiré de Tiffany.

7) Coup de poing Tiffany

(Crédit image : Manger, Boire, Jolie)

En parlant de petit-déjeuner chez Tiffany’s…, ce mocktail bleu Tiffany est la boisson parfaite de choix!

8) Punch à la pastèque

(crédit image : Martha Stewart)

Cet affichage amusant et cette délicieuse recette rend l'alcool obsolète.

9) Mocktini au chocolat

Parce que tout est meilleur lorsqu'il est servi dans un verre à martini.

10) Bombe cerise

(crédit image : Martha Stewart)

Un jeune de 16 ans est trop vieux pour les Shirley Temples, mais trop jeune pour les cocktails. La solution? Cette recette adaptée à l'âge!

11) Margaritas aux fraises

(Crédit image : Amour à savoir)

Pour un bonbon sur le thème de la fiesta, cette margarita vierge aux fraises est un incontournable.

12) Cierge magique aux fruits

Cette version savoureuse est une version du spritzer à vin classique.

13) Coeurs à la cannelle

(Crédit image : La Vie Nostalgique)

Ce n'est pas parce que votre bébé grandit que vous devez renoncer complètement à l'innocence de votre enfance. Servez cette délicieuse gâterie qui est encore sucrée mais assez impertinente pour un bonbon de 16 ans.

14) Shots de crème glacée au caramel salé

(crédit image : Maryland Plastics)

Je pense que le titre dit tout. Cette délicieuse gâterie est destinée à être appréciée par tous à la fête.

15) Fraise Basilic Lime

C'est essentiellement la recette d'un smoothie ultra délicieux, mais versez-le dans un verre fantaisie et garnissez-le d'une paille fantaisiste pour une mise à niveau instantanée du mocktail.

16) Coups de Virgin Bailey

Vos jeunes invités se sentiront extrêmement chics lorsqu'ils prendront des « photos » de cette version simulée de bailey.


Loopy Fiasco au London Cocktail Club

Le London Cocktail Club est l'un des bars de fête les plus cool de Londres, il n'est donc pas surprenant qu'ils aient sauté dans le train des cocktails de Pâques de cette année. Leur Loopy Fiasco contient de la vodka à la vanille Stoli, de la liqueur de chocolat blanc Mozart, du lait, de la confiture de fraises et de l'eau de rose. Frayez-vous un chemin à travers le monticule coloré de Fruit Loops, et asseyez-vous et détendez-vous pendant que le mélange rose rosé en dessous vous ramène à votre enfance où les choses idiotes comme les factures et les taxes n'existaient pas.


Pourquoi j'espère que les cocktails des années 1970 ne reviendront jamais

Notre chroniqueur se penche sur un guide des cocktails de l'ère disco et recule d'horreur.

David Wondrich

Mirrorpix/Getty

Cela semblait être une excellente idée. Demandez aux rédacteurs d'un magazine populaire directement connecté à l'air du temps actuel de choisir 100 des meilleurs bars d'Amérique, obtenez une recette de boisson ou trois de chacun, photographiez-en un tas, puis appliquez le nom de votre marque au-dessus du titre.

Si vous me demandiez, à moi et à mes collègues commandos de cocktails à moitié pleins du Daily Beast, de préparer une telle chose aujourd'hui, je veux dire, qui est le plus branché sur l'air du temps, vraiment? (jk - ne nous @ pas) - vous vous retrouveriez avec des recettes de bars tels que, pour choisir un échantillon au hasard, La Factoria dans le vieux San Juan, Sweet Liberty à Miami, le Belmont à Charleston, le Ticonderoga Club à Atlanta , Petworth Citizen à Washington DC, l'Oyster House à Philadelphie, et à travers le nord-est, le Midwest, la Nouvelle-Orléans, le Texas et les Rocheuses jusqu'au Tiki Ti à Los Angeles, Prizefighter à Oakland, Tommy's à San Francisco, Pépé le Moko à Portland et Rumba à Seattle.

Les boissons seraient riches en rhums funky et en pot, whiskies de seigle distillés localement, xérès de bodegas intéressantes, amari italien rare, mezcals d'un seul village, arbustes vinaigrés, jus de fruits frais de saison et sirops complexes faits maison. Les boissons qui gagneraient à être brassées seraient brassées, celles qui devraient être secouées seraient secouées, les glaçons seraient gros et parfaitement clairs, les garnitures inventives et de bon goût, les noms des boissons cryptiques et allusifs. Et dans quarante ans, les gens se moqueront d'eux tous.

C'est, de toute façon, l'une des leçons que j'ai tirées d'un petit livre intéressant que j'ai récupéré récemment dans une grange d'antiquités à Hawley, en Pennsylvanie : Benson & Hedges 100's Presents Drink Recipes from 100 of the Greatest Bars. Benson & Hedges, pour ceux d'entre vous qui sont membres de la génération vape, était une marque de cigarette connue pour être si longue - 100 millimètres complets, soit environ quatre pouces, ce qui est un peu plus d'un demi-pouce plus long que une fumée standard - que vous obteniez toujours le bout des choses pliées de manière amusante et photogénique. C'est en tout cas ce que les publicités ont essayé de vous convaincre. Je ne les ai jamais fumés.

De toute façon. Les gens de Philip Morris, qui possédaient Benson & Hedges, pensaient que leur argent publicitaire serait bien dépensé en publiant une série de livres de recettes liés au nombre 100. Après quelques volumes de 100 des plus grandes recettes du monde, édité par Craig Claiborne et James Beard, rien de moins, et 100 Recipes from 100 of the Greatest Restaurants , en 1979, ils se sont tournés vers les boissons et les bars.

Pour modifier la liste, ils sont allés à Playboy. C'était à peu près le haut du tas pour la couverture des boissons : bien sûr, Écuyer a consacré la chronique occasionnelle à ce que buvait le citadin sophistiqué blasé, et Gourmet était heureux d'imprimer la recette de la boisson avec les raisins congelés que vous aviez une fois dans cette auberge dans les montagnes du Portugal, si vous les écriviez et le demandiez gentiment, mais Playboy avait le plus de publicités pour les boissons alcoolisées, les meilleures fonctionnalités d'alcool, a publié le livre de boissons le plus grand et le plus populaire (sorti cette année-là dans une édition nouvelle et améliorée) et il y avait Thomas Mario - ou "Thomas Mario", vu que son vrai nom était Sidney Aptekar .

Mario était le rédacteur en chef des aliments et des boissons de Hugh Hefner depuis qu'il a fondé le magazine, et bien qu'il ait eu beaucoup de concurrence du côté de la nourriture en ce qui concerne les experts nationaux, du côté des boissons, il était pratiquement seul. Comme Colman Andrews, ancien rédacteur en chef de Saveur magazine, a écrit dans le Daily Meal à la mort de Hugh Hefner en 2017, « Si vous vous souciez de la nourriture et des boissons, quoi que vous pensiez de son fondateur, vous devez savoir que Playboy a été pendant de nombreuses années un fournisseur d'informations articulé, innovant et influent sur les arts gastronomiques.

Et encore. Le livre est – comment dire ça ? – complètement terrifiant. Ce n'est pas du Cujo à 100 % : une petite poignée de bars inclus sont des classiques éternels, et les boissons qu'ils ont contribuées sont celles qu'ils préparent depuis des générations. Mais le Southside du 21 Club, l'Irish Coffee du Buena Vista Café et le Planter's Punch du Polo Lounge ne sont pas grand-chose quand vous les mettez dans un plateau de la balance et dans l'autre vous avez des dizaines et des dizaines de créations comme une chose appelée « Pete's Peach » : une once de Southern Comfort, une once de grenadine et une demi-once de jus de citron vert, mélangés avec de la glace et un quart de pêche en conserve et versés dans un verre à champagne (de nos jours, cette once de grenadine nourrirait un bar à cocktails pendant une semaine).

Cette boisson a été fournie par le vénérable Sazerac Bar de l'hôtel Roosevelt, à la Nouvelle-Orléans, qui aurait dû mieux le savoir. Mais d'autres bars à l'ancienne ont apporté des boissons tout aussi horribles : le Oak Bar de l'hôtel Plaza, où Cary Grant buvait dans le classique d'Hitchcock. du Nord au nord-ouest quand il a été appelé au téléphone et identifié à tort comme un espion - envoyé dans un "Atlantic Breeze" qui se lit comme un Harvey Wallbanger foutu, mais plus faible et plus doux, tandis que le magnifique vieux bar Pied Piper du San Francisco's Palace Hotel a envoyé un "Pied Piper Fizz" qui tente d'équilibrer une once et demie de jus de citron avec une simple cuillère à café de sucre, et essaie de couvrir le désordre avec deux onces de crème épaisse.

Et ce sont les barres à l'ancienne, qui ne représentent que 20 des 100 barres. Il laisse des lieux tels que Elevation 92 (Anchorage), Daisy Buchanan (Boston), The Mutiny (Coconut Grove, Floride), Yesterdays (Los Angeles), Lettuce (Wichita), Maggie McFly's Saloon (Santa Barbara), la magic Time Machine ( San Antonio), Good Time Emporium de Rosie O'Grady (Orlando), The Original Bobby McGees Conglomeration (Scottsdale) et, bien sûr, Shenanigan's (Phoenix). Oh, et n'oublions pas Crisis Hopkins, à San Francisco.

En feuilletant les boissons envoyées par ces lieux, vous trouvez énormément de boissons au mélangeur (70, selon mon décompte, sur 190 au total). Cela en soi n'est pas accablant, il existe de bonnes boissons au mélangeur. Mais les recettes ! En voici un avec une once de brandy, une demi-once chacune de triple sec et de grenadine, et "6 oz de punch aux fruits, réfrigéré". Si l'alcool ne vous fait pas planer - et avec cette quantité, ça ne va pas - le sucre le fera, d'une manière incontournable à chaque dernier match à Chuck-E.-Cheese. Et que diriez-vous de la « Laitueade » (de, bien sûr, de la laitue) : une once et demie de vodka avec huit onces de sorbet à l'orange, plus du jus d'orange, mélangé, versé dans un verre à eau-de-vie géant et garni de crème fouettée et une cerise. Si c'est trop acidulé pour vous, ils peuvent aussi vous faire un « Ours des neiges au chocolat », avec une once et demie d'amaretto, une once de crème de cacao, plus huit onces de crème glacée à la vanille, une giclée de chocolat sirop et quelques traits d'extrait de vanille, de loin le liquide le plus puissant de la chose. Mélangez et, naturellement, sniftez-le. Mieux vaut acheter plus de jetons de jeu.

Je ne veux pas m'en prendre à Wichita. Les grandes villes sont tout aussi mauvaises: Jimmy's Milan à Philadelphie a sonné avec un pourriture de dent avec deux parties de Galliano pour une partie de vermouth sucré, tandis que Harrison's sur Peachtree à Atlanta voit l'ours des neiges au chocolat et l'élève Dieu sait combien en prenant deux onces Kahlua et le mélanger avec non seulement six onces de crème glacée à la vanille, mais deux onces moitié-moitié et un œuf entier. Noix de muscade sur le dessus, pour la touche classique. Le célèbre Maxwell's Plum, à New York, prépare son "Fresh Mint Daiquiri" également dans un mélangeur, avec de la menthe fraîche, bien sûr, plus du rhum portoricain, du jus de citron vert et du sucre - seulement il y a une once et demie de le jus, qui est un quart d'once de plus qu'il n'y a de rhum, et une demi-once pleine de sucre extra-fin. Oh, et trois quarts d'once de crème de menthe, juste pour s'assurer que c'est bon et mentholé.

Ce n'est pas de la mixologie, du moins pas de la façon dont elle était enseignée avant la Prohibition ou par des pionniers modernes tels que Dale DeGroff, Audrey Saunders, Murray Stenson, Gary Regan, Julie Reiner ou feu Sasha Petraske. Encore et encore, le livre propose des boissons où les seuls spiritueux sont des liqueurs, où les jus sont mesurés par la tasse et la crème par la demi-tasse et le quart de tasse, où la banane est associée à la menthe chocolatée et l'ananas est associé à tout. Trop souvent, il n'y a pas d'équilibre, pas de construction astucieuse d'un tout qui transcende la somme de ses parties. Benson & Hedges a demandé aux meilleures personnes de choisir les meilleures boissons dans les meilleurs bars, et s'est quand même retrouvé avec quelque chose qui est, dans l'ensemble et à quelques exceptions près, un tas de merde fumante.

Mais ne soyons pas trop arrogants. En 1979, lorsque cette atrocité a été compilée, le type de consommation qu'elle enregistre était déjà à son point de décadence. Ça faisait vingt ans qu'il construisait, il remplaçait, plus ou moins, tout ce qui l'avait précédé, et maintenant c'était l'orthodoxie du terrain, au point que même les gens qui auraient dû mieux savoir — je te regarde, Chêne Bar—ont été aspirés dedans.

Lorsque les choses atteignent ce stade, des pionniers comme Pat O’Brian’s, TGI Friday’s et Maxwell’s Plum sont noyés par les moi-aussi des conglomérats Shenanigan’s et Original Bobby McGees de ce monde. Des gens qui ne font que ce qu'ils voient faire les autres, sans se soucier du pourquoi ou essayer de comprendre les principes de la chose ou se soucier beaucoup de la façon dont tout cela s'emboîte et de son goût. Bien sûr, vos boissons sont absurdes, mais celles de tout le monde le sont aussi, donc ça doit aller.

En 1989, tout le monde buvait de la vodka Martinis, des Long Island Iced Teas (qui contiennent au moins de l'alcool) et des Cosmopolitans et ce genre de choses était pratiquement mort.

Vous voyez où je veux en venir. Si je devais monter un livre comme celui-ci aujourd'hui, une fois passé les bars qui sont dans ma zone de confort, les bars comme ceux listés ci-dessus, qui gardent toujours les yeux sur les fondamentaux, je ne suis pas du tout sûr que je le ferais. Ne vous retrouvez pas avec un livre aussi idiot que celui-ci. Il est juste possible que tous ces ingrédients à la mode que j'ai énumérés ci-dessus soient la crème glacée, le punch aux fruits et le Kahlua de notre temps. Que, entre des mains incuries, ils peuvent préparer des boissons aussi déséquilibrées que celles du livre Benson & Hedges. Là où ceux-ci étaient trop sucrés, ceux-ci sont trop amers là où ils étaient trop faibles, ceux-ci sont trop alcoolisés là où ils flattaient trop, ceux-là trop peu.

En bref, il vaut mieux être comme Scandia, le restaurant scandinave à l'ancienne sur Sunset Strip de Los Angeles qui a contribué quelques variations simples, conservatrices, mais pas ennuyeuses, à base d'aquavit sur le Bloody Mary au livre Benson & Hedges, que être comme des bananes ! (avec le point d'exclamation), de Boulder, Colorado, dont "Strawberry Banana Split" et "Lola Granola" sont à boire comme regarder la lutte Jell-O est au sexe.


10 cocktails essentiels que vous pouvez faire à la maison

Cocktail Negroni photographié à San Francisco le mardi 7 avril 2009.

13 sur 15 Le cocktail Aviation photographié à San Francisco le mardi 7 avril 2009. Eric Luse/The Chronicle Afficher plus Afficher moins

14 sur 15 Cocktail Ramos Gin Fizz photographié à San Francisco le mardi 7 avril 2009. Eric Luse/The Chronicle Afficher plus Afficher moins

Le chef m'a demandé de dresser une liste de 10 boissons que vous devez absolument apprendre à préparer si vous voulez garder la tête haute dans ce monde de pros du cocktail. Bien qu'il n'ait pas été facile de le garder à 10, je suis assez satisfait des boissons avec lesquelles nous nous sommes retrouvés. Je dis "nous", parce que le chef a joué un rôle ici. Et vous devriez être heureux qu'il l'ait fait. Sans lui, vous pourriez avoir une liste de 10 styles différents de Manhattan.

Si vous apprenez à préparer les boissons que j'ai détaillées ici, votre répertoire sera suffisamment diversifié pour convaincre quiconque que vous êtes un bon connaisseur avec un shaker. Si vous n'apprenez pas à les faire, vous pourriez vous retrouver dans une tache d'ennui. Je prévois de venir à votre porte la semaine prochaine pour vous tester. Ayez beaucoup de glace à portée de main. Et beaucoup de whisky aussi.

Avant de passer aux cocktails, cependant, il serait peut-être bon que je signale des faits assez simples, mais souvent négligés, sur la préparation des boissons en général.

-- Il est préférable de secouer un cocktail sur de la glace pendant au moins 10 secondes, et si vous remuez, doublez ce temps. Pas moins que cela et votre boisson ne sera pas assez froide, et elle ne contiendra pas non plus assez d'eau fondue de la glace pour rendre le cocktail "avalable". L'eau apaise l'âme de l'esprit dans la boisson.

-- Servir les boissons froides dans des verres réfrigérés.

-- Les recettes ne sont pas gravées dans le marbre. À moins que des noms de marque spécifiques ne soient requis pour chaque ingrédient, essayez de considérer les recettes comme des lignes directrices.

Un bon moyen de maîtriser cela est de goûter vos ingrédients individuellement avant de préparer la boisson pour la première fois. Suivez maintenant la recette avec précision et goûtez la boisson. Si c'est trop « ceci » ou pas « ça » assez, repensez à chaque ingrédient et modifiez les proportions des ingrédients en conséquence. Maintenant tu penses comme un barman.

- N'utilisez pas ces cerises au marasquin rouges au nez de clown et à la pâte d'amande. Vous pouvez acheter des cerises Luxardo au marasquin en ligne si votre épicerie fine n'en propose pas, ou vous pouvez faire comme le Windmill Lounge à Dallas, au Texas, et faire mariner des cerises congelées dans la liqueur Luxardo au marasquin pendant au moins deux jours. Quoi qu'il en soit, si vous en utilisez un, vous mettrez vos amis geeks à genoux à genoux.

-- Préparez un sirop simple en dissolvant 1 tasse de sucre cristallisé dans 1 tasse d'eau tiède. Laissez-le refroidir et conservez-le au réfrigérateur.

J'ai encore une chose à ajouter, et c'est une information que tous les bons barmans connaissent : préparer des boissons est facile. Ne soyez pas intimidé. C'est du gâteau. Honnête.

Maintenant, ce qui n'est pas facile, c'est d'être barman : être capable de traiter avec une multitude de personnes - propriétaires, gérants, serveurs, chefs et invités qui peuvent inclure des avocats, des épiciers, des motards et des experts sur à peu près tous les sujets sous le soleil - tout en faisant boissons, faire de la monnaie, faire des garnitures de fantaisie et faire des yeux au client que vous espérez rester jusqu'à la fin de votre quart de travail. Ne pensez pas un instant que parce que vous pouvez préparer des boissons, vous pourriez être un excellent barman.

Mais apprendre à faire de bonnes boissons ? C'est un jeu d'enfant.

À l'intérieur: La recette par excellence de 10 cocktails classiques, ainsi que des conseils pratiques pour votre portefeuille sur l'approvisionnement du bar à domicile.

Rangement de la cave à alcools

Alors que Gary Regan travaillait dur pour choisir ses 10 cocktails incontournables, nous nous sommes demandé : combien cela coûterait-il d'être parfaitement préparé pour montrer vos talents de bar ? (De toute évidence, nous avions été des scouts dans un passé lointain.)

Pour préparer ces 10 boissons, des ingrédients spéciaux sont nécessaires. Certains sont disponibles en mini-bouteilles, mais le coût peut vous inciter à devenir un maître de, disons, huit sur 10. pourrait passer sur la crème de violette.

Pourtant, vous pouvez pleinement stocker un bar, et de manière respectable, pour moins de 250 $. Voici une carte routière pratique, utilisant les prix dans les magasins de la région de la baie (bouteilles de 750 ml, sauf indication contraire). Le chariot de bar fringant coûte un supplément.

Vodka: Ne vous embêtez pas à faire des folies. Les locaux Skyy (15 $) ou Tito (18 $) d'Austin, au Texas, sont tous deux très bons. Mais Smirnoff (13 $) fonctionne très bien et vous laisse de l'argent pour d'autres choses. Coût : 13 $

Gin: Combien vous aimez le gin dictera vos dépenses. Pour les bases des cocktails, Beefeater (17 $) ou Broker's (20 $) suffisent amplement. Moi-même, je sauterais la vodka et je ferais des folies sur le gin: Plymouth, Martin Miller's, Damrak et les stars américaines Bluecoat et 209 oscillent toutes autour de 30 $. Coût : 17 $

Whisky: Pour les cocktails, choisissez deux entre le bourbon, le seigle et le scotch mélangé. Si les clients sont si particuliers au whisky, ils peuvent apporter le leur. Pour Scotch, Famous Grouse (19 $) continue de surperformer. Pour le bourbon, un choix de valeur est Evan Williams Black Label (10 $) en amont de la chaîne Elijah Craig 12 ans (20 $) et notre choix, Buffalo Trace (21 $). Mais le seigle fera une plus grande impression. Essayez le Rittenhouse 100 Proof (20 $) ou son cousin 80-proof (18 $). Coût : 39 $ (Famous Grouse et Rittenhouse 100)

Rhum: Le rhum vieilli semble être la voie à suivre, surtout une fois que la saison sombre et orageuse arrive. Le bon rhum vieilli n'est pas bon marché, mais le Barbancourt 8 ans (26 $), ou même le 4 ans (20 $) ou le Blanc (19 $) de la marque haïtienne offrent de la profondeur et une preuve légèrement supérieure. Coût : 26 $

Cognac: Choix difficile, car la qualité est au rendez-vous. Quelques choix fiables: Hardy VS Cognac (26 $), Ferrand Ambre Cognac (33 $) et Asbach Uralt (28 $) d'Allemagne. Les sauvegardes incluent Hennessy VS (25 $) et Korbel VSOP (14 $). Coût : 26 $.

Tequila: Une barre appropriée comprend un spécimen d'agave à 100 pour cent (marqué sur la bouteille). Pourtant, les choix abordables sont difficiles à trouver. Recherchez Milagro Silver (25 $), Cabrito Reposado (20 $) ou Pueblo Viejo Reposado (25 $). Coût : 25 $

Liqueurs et amers : Vous pouvez lésiner sur des choses comme le triple sec bon marché, auquel cas vos boissons seront nulles. Au lieu de cela, choisissez soigneusement vos besoins. Real Cointreau est le plus économique dans la taille de 1 litre (42 $). Autres incontournables : Liqueur Luxardo Maraschino (28 $) et Campari (24 $). Achetez-en d'autres dans des formats de 50 ml au besoin, ils resteront plus frais. Une bouteille d'amers Angostura (6 $) est obligatoire. Coût : 72 $ (Cointreau, Campari, amers Angostura)

Vermouth: Achetez des petites bouteilles et conservez-les au réfrigérateur. Noilly Prat (pour le sec) et Martini & Rossi (pour le sucré) sont disponibles en format de 375 ml (4 $). Coût : 8 $

Équipement: Un shaker en acier (6 $) avec un verre à mélange de la taille d'une pinte (3 $). Jigger (3 $). Cuillère de bar (2 $). Passoire (2,50 $). Coût : 16,50 $


Où trouver le Milkshake Monday chez IHOP ?

Le 10 mai, IHOP déclare Milkshake Monday. Pendant une journée seulement, les milkshakes seront tout ce que vous pouvez manger (boire) dans 19 emplacements IHOP à Long Island, New York. L'offre de menu spécial sera disponible à partir de 12h00. jusqu'à 20h EST.

L'offre spéciale est une excellente excuse pour profiter de ce milk-shake fait maison. Disponibles en quatre saveurs, les laits frappés comprennent & ldquo, de la crème glacée de qualité supérieure, de la vanille, du vrai lait et de la garniture fouettée. & rdquo Le simple fait de penser à cette gâterie sucrée pourrait faire gronder votre estomac.

Bien que l'événement spécial ait un peu d'humour, il y a une plus grande histoire derrière la promotion spéciale. Milkshake Monday collectera des fonds pour Comedy Gives Back.

Dans tous les sites IHOP du pays, chaque milkshake vendu déclenchera un don de 1 $ à Comedy Gives Back. (jusqu'à 50 000 $ seront reversés à l'organisation) Comme l'a dit Amber J. Lawson, PDG de Comedy Gives Back, &ldquoUn délicieux repas de crêpes et de milkshakes peut vous rendre heureux à tout moment de la journée, et bien que nous puissions tous rire en ce moment , certains pourraient en utiliser beaucoup plus.&rdquo

Comme beaucoup de gens au cours de l'année écoulée, les comédiens ont eu des difficultés car les salles sont restées fermées. Avec Comedy Gives Back, l'organisation est "le filet de sécurité à but non lucratif de la communauté de la comédie qui aide les comédiens en difficulté qui ont perdu tout revenu en raison de la fermeture forcée de COVID-19 de clubs et de lieux de comédie".

Le 10 mai, le lundi est sans viande ou a besoin de motivation. Ce lundi est le Milkshake Monday et c'est la raison parfaite pour se rendre à IHOP et profiter d'un milkshake pour une bonne cause.


38 cocktails d'Halloween faciles à vous couper le souffle

Avec Halloween qui approche à grands pas, vous envisagez peut-être de célébrer d'une manière différente cette année. Peut-être que vous évitez la traditionnelle soirée déguisée en faveur d'une nuit confortable en sculptant des citrouilles et en mangeant des collations effrayantes. Sonnez votre rue? Super! Mais vous aurez également besoin de boissons qui correspondent au thème - c'est là que ces cocktails d'Halloween faciles sont également utiles.

Que vous aimiez les cocktails au gin ou les cocktails à la tequila, ou peut-être que le rhum est votre boisson préférée, il y a certainement une recette qui vous convient. Assurez-vous simplement de boire de manière responsable (et peut-être pas tous à la fois !)

Ajoutez 50 ml de nouveau gin lunaire Hendrick&rsquos dans un grand verre rempli de glaçons. Complétez avec du Ginger Ale Premium et décorez avec 3 tranches de concombre et un zeste de zeste de citron.

Versez 50 ml de PATRÓN Silver dans un verre réfrigéré. Ajouter 150 ml de bière au gingembre, garnir de Crème de Cassis et ajouter un quartier de citron vert pour la garniture. Rafraîchissant.

Dans un shaker rempli de glaçons, mélanger 35 ml de PATRÓN Silver, 15 ml de Liqueur d'orange PATRÓN Citrónge, 15 ml de jus de citron et 1 cuillère à bar de sirop de vanille. Agiter et filtrer dans un coupé, en garnissant d'une rondelle d'orange déshydratée.

Sur un verre de glaçons, versez 50 ml de PATRÓN Añejo, 1 bar spook Sirop de maïs doux au caramel et 1 trait d'amer. Remuer avec une cuillère de bar et décorer d'un zeste d'orange.

Dans un bol à punch, versez 1 part de Slingsby Gooseberry Gin, 1 part de jus de pomme trouble, ½ part de jus de citron vert, ¼ de sirop de fleur de sureau et un complément de Prosecco. Garnir de feuilles de menthe, de concombre tranché et de raisins blancs.

Mélangez le colorant alimentaire rouge et le sirop de maïs dans une assiette creuse, bordez un verre à martini avec le sirop. Mélanger 1 oz de vodka Smirnoff No. 21, 3 oz de jus de cerise noire et 0,50 oz de liqueur d'orange dans un shaker rempli de glaçons. Verser dans un verre à martini et décorer d'une cerise noire.

Combinez 1 0 oz de vodka à la pomme verte Smirnoff et 0,5 oz de vodka Kissed Caramel dans un shaker rempli de glaçons. Versez dans un verre à martini et complétez avec 3 oz de soda à la pomme verte. Garnir d'un zeste de pomme Granny Smith.

Dans un verre rempli de glace pilée, mélanger 50 ml de whisky Ardbeg Wee Beastie, 20 ml de jus de citron et 10 ml de sirop de vanille. Une fois combinés, arrosez de 15 ml de liqueur de mûre et décorez d'un brin de menthe et de mûres.

Dans un verre à mélange, mélanger 50 ml d'Ardbeg Wee Beastie, 20 ml de vermouth doux et 2 traits d'angostura bitter. Filtrer dans un verre coupé et garnir d'un zeste d'orange et d'une cerise.

Versez 35 ml de Caorunn Gin, 40 ml de Spiced Pumpkin Shrub, 50 ml de soda et 5 traits de Peychaud&rsquos Bitter sur un verre highball rempli de glaçons. Garnir de cendres de citrouille jetées.

Après avoir garni votre verre d'un rebord de sel et de sucre, remplissez-le de glaçons. Ensuite, dans un shaker, mélangez 50 ml d'argent Jose Cuervo Especial, 25 ml de jus de citron vert frais, 30 ml de jus d'orange sanguine et 15 ml de sirop d'agave, en secouant vigoureusement avant de filtrer dans votre verre. Garnir de rondelles de citron vert et d'orange.

Dans un grand verre, mélangez 50 ml de Single Malt Sexton avec 25 ml de jus de citron et 12,5 ml de gomme (sirop de sucre). Garnir d'eau gazeuse et ajouter un flotteur de xérès doux de 15 ml, avant de garnir d'un quartier de citron.

Mélangez 1 cm² de gingembre avec 5 ml de Supasawa (un mélangeur super aigre sans alcool) dans un shaker, avant d'ajouter 30 ml de rhum Kraken, 25 ml de porto Tawny, 20 ml de Chambord et 10 ml de Campari. Presser dans un zeste d'orange, avant de verser dans un verre et de consommer.

Dans un verre à martini, mélangez six parts de Crystal Head Onyx Vodka et une part de Tio Pepe (ou autre xérès sec), avant de garnir de zeste de pamplemousse et de deux raisins surgelés.

Ajoutez 25 ml de Chase Seville Marmelade Gin, 25 ml de Liqueur Countreau, 25 ml de Lillet Blanc et 25 ml de jus de citron (avec 1 trait d'absinthe si vous le souhaitez) dans un shaker et secouez jusqu'à ce que le tout soit bien mélangé et refroidi. Filtrer deux fois dans un verre coupé et garnir d'un zeste d'orange frais.

La couleur violet foncé rend celui-ci super

. Ajouter 5 feuilles de basilic dans un verre highball avec 2 cuillères à café de cassonade et le jus d'un demi citron vert. Mélangez doucement et versez 50 ml de rhum épicé aux fruits noirs Kopparberg et 125 ml d'eau gazeuse. Ajouter de la glace pilée, mélanger doucement et décorer d'une rondelle de citron vert, d'un brin de basilic et de mûres.

Mélangez 35 ml de Grey Goose Original​, 35 ml de jus de grenade frais, 󈑖 ml de cognac XO​, 10 ml de Crème de cassis​ et 10 ml d'eau de clou de girofle​ (1 clou de girofle infusé pendant 8 heures)​, avant de servir avec une mûre sur un bâton.

Versez 25 ml de BACARDÍ Carta Blanca dans un verre avec 15 ml de Midori, 15 ml de Liqueur de poire, 25 ml de jus de pomme et 15 ml de jus de citron vert. Garnir de mûres

Dissoudre 2 cuillères à café de sucre en poudre avec 40 ml de rhum BACARDÍ Carta Blanca, 20 ml de jus d'orange sanguine et 20 ml de jus de citron vert. Ajoutez 6 à 10 feuilles de menthe, des traits d'amers aromatiques et de la glace pilée. Flottez avec 10 ml de grenadine et décorez d'un brin de menthe.

Mélangez 35 ml de Grey Goose La Poire, 10 ml de liqueur Disaronno Originale, 35 ml de cidre de pomme pétillant et une pincée d'épices pour tarte à la citrouille dans un shaker rempli de glaçons. Agiter vigoureusement et filtrer dans un verre à cocktail à martini.

Dans un shaker, mélanger 25 ml de Bombay Sapphire, 20 ml de Curaçao bleu, 100 ml de limonade et 2 quartiers de citron, avant de passer dans une coupette et de garnir de feuille de bambou.

Agitez 1 1/2 once d'Artingstall&rsquos Brilliant London Dry Gin avec 1 once de liqueur de fleur de sureau, 1/2 once de jus de citron vert frais et 1/2 once de Midori dans un mélangeur rempli de glace. Filtrez dans un verre à cocktail réfrigéré, puis, si vous vous sentez d'humeur, garnissez de deux bonbons au maïs qui ont été fondus ensemble.

Fabriqué à partir de bourbon, de miel, de jus d'orange et de soda, ce cocktail prend vraiment vie grâce à la garniture d'écorce d'orange (faite pour avoir l'air noire et glissante comme une anguille).

Fabriqué à partir de tequila ou de mescal comme alcool de base, ce cocktail d'Halloween facile consiste à allumer un brin de romarin en feu pour introduire un goût fumé. Celui-ci a écrit 'après-dîner' partout.

Parce qu'une margarita est fondamentalement la meilleure boisson de toutes, n'est-ce pas ? Celui-ci prend une

twist grâce à sa coloration d'encre, grâce à un mélange de colorant alimentaire bleu, vert et rouge.

Ce cocktail aigre utilise un mélange de jus de citron et de citron vert ainsi que du brandy de pisco pour donner un vrai coup de fouet. Ajoutez des glaçons en forme de globe oculaire (yeux écarquillés figés dans un bac à glaçons) pour une véritable fête d'Halloween.

Avec du rhum épicé, du citron vert et du jus d'orange sanguine constituant l'essentiel de cette boisson, avant d'être garnie d'une sélection de garnitures, vos papilles seront définitivement comblées avec celle-ci.

Un peu comme un gin Cosmopolitan (hum, bon choix) le Red Queen est composé de Hendrick's, de jus de canneberge, de liqueur de fleur de sureau et de jus de citron. Piquant et frais.

D'accord, alors peut-être que cette recette de cocktail d'Halloween facile est une bonne idée à garder pour votre gueule de bois le lendemain. Comme un Bloody Mary normal avec une torsion (ou, devrions-nous dire brin?)

Ou une bière au beurre, si vous voulez descendre le Harry Potter route. Celui-ci combine du cidre de citrouille (ou normal si vous ne pouvez pas mettre la main dessus) avec de la crème glacée et peut-être même des épices de citrouille.

La poudre de cacao et la cassonade demerara sont ce qui donne sa couleur à ce cocktail d'Halloween. La recette demande également du poivre de Cayenne pour les épices, de la vanille pour sucrer et de la tequila comme base alcoolisée.

Maintenant, ce cocktail d'Halloween semble vraiment délicieux. Utilisez de la vodka, du sirop de fleur de sureau, de la liqueur de violette et du Prosecco pour créer le Smoking Violet, qui est complété par la fumée d'un gadget de cuisine fumant. Fantaisie.

Bien qu'elle ne comporte que trois ingrédients, cette recette est assez spécialisée et nécessite une liqueur violette et de la glace sèche, ainsi que du Prosecco pour compléter. Un peu compliqué, mais ça en vaut vraiment la peine.

Quoi de plus en accord avec le thème qu'un punch à la citrouille ? Cette recette de cocktail d'Halloween combine de la purée de citrouille avec du rhum épicé, de l'eau gazeuse et du jus d'orange (ainsi que des tonnes d'épices délicieuses). Servir dans un bol à l'intérieur d'une citrouille creuse et le tour est joué.

Ok, donc ce n'est pas exactement le cocktail d'Halloween le plus raffiné. Mais parfois il suffit de s'engager au thème, tu sais ? Combine a spirit and mixer of your choice and add green food colouring for this creation. Facile!

Vodka, blackberries and lime juice make this blood-coloured drink, fit with a black salted rim and blackberry garnish. Serve with loads of ice and maybe a plastic floating spider.

blue curacao, cranberry juice and grenadine give this themed cocktail its purple hue, which would also look great served in mason jars.

Gousto's pumpkin punch combines spiced rum1 with orange juice, mashed grated pumpkin and all sorts of spices to create a wintery warmer. Serve in small pumpkins to really commit to the theme!


Beware Of This Head Fake: Healthy Cereal That Isn’t.

I’ve always loved cereal and as a child I downed bowls of Golden Grahams for breakfast and sometimes dinner too. When I grew up, I ate Fiber One on top of my yogurt while sitting in my cubicle at work. I thought it was very healthy for my body (because of all that fiber and would help me lose weight), and just didn’t understand why I didn’t look and feel my best after eating it. Thankfully I found much healthier cereal later in life but before I tell you about my favorite kinds, we must discuss what is really going on in the “healthy cereal” industry.

It’s estimated 94% of us have cereal in the cabinet – but a century ago hardly anyone did. Cereal was the first processed food, making life easier for Americans (and now for people all over the world). Cereal requires no cooking, no skills, and it’s just about as easy as you can get. We want everything to be quick and easy, and this has become an epidemic in this country. This is why cereal has been called the biggest success story of the modern food industry, and as put by author Michael Pollan, “Breakfast cereals in many ways are the archetypal processed food product of modern capitalist food economics”.

Millions of dollars are spent on advertising cereal every year, and while most of it aggressively targets children, they heavily advertise to adults as well – from Trix “Silly Rabbit” commercials, free prizes, online games (advergames), celebrity endorsements, product placements, and the marketing messages on the box – we are inundated with their marketing messages every day. It’s all done to make us believe that we don’t have time prepare real food for our families and that their vitamin-fortified creations will give us (and our kids) the energy we need to get through a hard day.

But, when you take a hard look at cereal, what is it really?

In reality, the cereal industry is making billions selling us cheap commodities like corn and sugar, mixed with cheap additives like artificial colors, dumped into a colorful box with cartoon characters. Mainstream cereals are so heavily processed that they do not have natural nutrients, that’s why most of them are sprayed with vitamins, minerals, and sometimes fortified with protein. It’s the ultimate fake food.

The marketing messages on the cereal boxes sure sound healthy: “High Fiber”, “Protein”, “Gluten-Free”, “Low Fat”, “All Natural”, “Essential Vitamins” and “Good Source Of (insert vitamin here)”. But, is cereal really good for us or is it just processed junk food? Several “healthy” cereals contain questionable additives that should never be in a healthy breakfast.

Some of the WORST ingredients you’ll find even in “Healthy” cereal:

  • BHT – This preservative has not been proven safe, controversial research links it to cancer, and it’s believed to be an endocrine disruptor that interferes with your hormones. The Environmental Working Group includes BHT on their Dirty Dozen List of Food Additives – making it one of the most controversial ingredients in our food. You’ll find BHT in many cereals including Special K (most varieties), Rice Chex, Oatmeal Squares, Rice Krispees, Life, Fiber One Honey Clusters, Wheaties, and Smart Start. This ingredient isn’t permitted in cereals in Europe, so these brands reformulate their cereals to sell them legally overseas. REMARQUE: Hopefully this ingredient will be history soon. Sign my petition here asking Kellogg’s and General Mills to remove BHT from all cereals and ask them to provide us with a date!
  • Artificial Colors – Derived from petroleum and linked to several health issues, including allergies and hyperactivity in children. This is why Europe requires any food containing these dyes to carry the warning label: “May Have an Adverse Effect on Activity and Attention in Children.” You’ll find artificial colors in a lot of cereals targeting kids like Captain Crunch, Apple Jacks, and Fruity Cheerios, but even in cereals you’d never expect like Life Cereal, Kellogg’s Smart Start, and Special K Fruit & Yogurt.
  • Genetically modified (GMO) ingredients – I do everything in my power to avoid GMOs. That’s because these ingredients are not required to undergo any FDA premarket safety assessments, increase pesticide and herbicide use, and may be threatening food availability while increasing food costs. Perhaps most importantly, as put by the respected scientists at Consumer Reports, “There is global scientific agreement that genetic engineering has the potential to introduce allergens and toxins in food crops, to change the nutritional value, and to create other unintended changes that may affect human health”. The growing of these crops needs to stop and they definitely shouldn’t be in our food! These major cereal brands admit to “likely” using GMO ingredients:

Kellogg’s: “Since the majority of our ingredients come from U.S. farms and GM crops have been grown in the U.S. for the past 20 years, our foods likely include ingredients derived from GM crops in the same proportion that they occur in the U.S. food supply.” – via email, February 2015. NOTE : Kellogg’s has spent over $1.8 million to fight GMO labeling initiatives in the U.S.

General Mills: “Because U.S. farmers use GM seed to grow certain crops, 70 percent of foods on U.S. grocery store shelves likely contain GMO ingredients. As a result, if an American food or beverage product lists corn, soy, canola, cottonseed or beet sugar as an ingredient – and if it’s not organic – it likely contains GMOs.” – via their website, February 2015. NOTE : General Mills has spent over $3.6 million to fight GMO labeling initiatives in the U.S.

Quaker: We do not require or exclude the use of these ingredients, so we don’t require our suppliers to provide this information. As a result, we cannot give you a definitive yes or no answer. That said, we’re glad for the chance to provide some clarification about genetically modified ingredients. When it comes to safety, the FDA has determined that foods developed through this process are no different than foods developed by traditional plant breeding. And in fact they conclude that these Genetically Modified foods don’t differ from other foods in any meaningful way. Finally, all of our products (worldwide) comply with all applicable food laws and labeling requirements. Quaker relies on and supports the regulatory agencies charged with safeguarding our food supply when sourcing ingredients for our products.” – via email, February 2015. NOTE : Quaker’s parent company, Pepsico, has spent over $8.8 million to fight GMO labeling initiatives in the U.S.

You’ll likely find these GMO ingredients in mainstream cereals:

  1. GMO sugars – Such as beet sugar, fructose, brown sugar, molasses, corn syrup, dextrose. At least one of these sugars is in most cereals including Wheaties, Cinnamon Toast Crunch, and Mueslix.
  2. GMO corn – Most of the corn grown in the U.S. is genetically modified to resist pesticides, and is itself registered as a pesticide with the EPA. Testing by Consumer Reports last year found GMOs in several cereals made from corn: Corn Chex, Kix, Trix, Froot Loops, Cocoa Puffs, and Life cereal.
  3. GMO vegetable oils – As found in Bear Naked Granola (owned by Kellogg’s), Apple Cinnamon Chex, Smart Start, Apple Jacks and Berry Berry Kix.
  4. Synthetic Vitamins – All those wonderful vitamins that you’re ingesting in your cereal probably aren’t natural, and just lab-created vitamins made from a variety of sources like coal tar, petroleum or GMOs. This is why some vitamins disappeared from Cheerios and Grape Nuts when they received non-GMO project verification. These vitamins aren’t believed to be absorbed by your body as well as natural vitamins that you get from food. Recent testing by the EWG found too many vitamins and minerals in some vitamin-fortified cereals, in seriously dangerous levels – especially for kids. You’ll find synthetic vitamins in fortified cereals, but especially in Total, Wheaties Fuel, and Product 19.
  5. Artificial Sweeteners – They are low calorie, but they may slow down your metabolism and “train” you to crave sweets. Look for aspartame, sucralose, and acesulfame potassium on the label. These lower the total amount of “calories” and “sugars” listed on the nutrition fact label so they’re sometimes found in cereals marketed as healthy like Special K Protein and Fiber One.

You’ll also want to watch out for “non-GMO” cereals like those made by Kashi that contain several ingredients that were likely extracted with the neurotoxin hexane (and may contain residues), such as soy protein isolate and defatted soy grits. Kashi also uses canola oil which is processed to death and not the most nutritious form of fat.

One cereal that really gets me fired up is Froot Loops.

Did you know Froot Loops is now considered one of Kellogg’s Top 5 cereals? Millions of Americans feed this to their kids. The problem with Froot Loops is they are the perfect example of the alarming double-standard in the quality of food that we get here in the U.S. versus other countries. The ingredients in the U.S. include partially hydrogenated vegetable oil, BHT and several artificial colors: Blue no. 1, Red no. 40, Blue no. 2, Yellow no. 6. In Europe, Kellogg’s doesn’t want to slap a warning label on Froot Loops, so they reformulated it with natural colors derived from spinach, carrots, blackcurrent, and paprika to sell in the European market. They also removed partially hydrogenated oils (linked to up to 7,000 deaths per year) and BHT for our friends overseas. If that’s not reason enough to never buy Froot Loops again, GMO Free USA recently tested it and found 100% of the corn in Froot Loops is GMO and contained “significant levels” of the toxic pesticide glyphosate.

If you love cereal, here’s how to pick the most nutritious ones:

Keep in mind that just because a cereal is labeled non-GMO or organic, it may not be made with nutritious ingredients – you still want to read those ingredient lists! Look for those that don’t contain any of those unhealthy ingredients mentioned in this post, and choose cereals that are minimally processed and made with real food: seeds, nuts, and dried fruit. Also don’t fall for the “Natural” label as those can still contain GMOs, loads of additives and synthetic pesticide residues.

My favorite packaged cereals:

2 Moms In The Raw Cereal This grain-free cereal is full of healthy fruit and nuts like almonds, walnuts, bananas, coconut, and dates.

Ezekiel 4:9 Sprouted Grain Cereal – The grains in this cereal are whole and sprouted, so they are easier for your body to digest and won’t spike your blood sugar like flour-based cereal grains do. My favorite is their cinnamon raisin flavor.

One Degree Sprouted Brown Rice Crisps or Erewhon Crispy Brown Rice Cereal : Either of these make an excellent replacement for Kellogg’s Rice Krispies, and are BHT-free.

Qi’a Superfood Cereals – I love these blends of whole ingredients like buckwheat groats, chia seeds, hemp seeds, dried cranberries, and almonds. This cereal is delicious mixed with organic yogurt and fruit.

Purely Elizabeth Ancient Grain Granola – Comes in 4 different flavors: original, cranberry pecan, pumpkin fig, and blueberry hemp, made with healthy ingredients like quinoa, amaranth, chia seeds, and raw virgin coconut oil.

Chiarezza Cereal, Almighty Mango Goji Cereal – Made from organic chia, hemp seeds, mango, buckwheat, banana flakes, and goji berries. As there are chia seeds in this one, you can also make a yummy pudding by pouring nut milk over it and letting it sit in the fridge for about 25 minutes.

Recipes:

Homemade Granola – It’s easy to stay far away from store-bought granola filled with refined sugar, inflammatory oils, and flavors, because granola is so easy to make at home. My recipe is made with oats, raw pistachios, goji berries and coconut, but it’s very flexible and you can easily substitute your favorite ingredients.

Parfait Porridge – I regularly make this recipe and like to make several at once to keep in the fridge for a few days. My porridge is made with raw oat groats (which contain more vitamins, minerals and nutrients than processed steel cut, rolled or instant oats), fresh or frozen fruit, chia seeds and nut milk. It’s incredibly refreshing and healthy – it’s cereal on the go!

If you know someone in your household still eating unhealthy cereal everyday, please share this post with them! Once they know this information, they can’t go back.


Articles en vedette

I Never Entertain Without My Vintage Flea Market Punch Bowl

I Never Entertain Without This Outrageously Easy 2-Ingredient Pickle Martini

I Never Entertain Without This Simple 3-Ingredient Cocktail From Venice, Italy

Here's How to Open a Wine Bottle (Even Without a Corkscrew)

20 Ways to Get Through Winter's Gloomiest Months

Meet a Wellness Trend That Will Make Your Home Smell Incredible

Here's How to Style Your Bar Cart So It Doesn't Feel Basic

Never Be Afraid of Opening Champagne Again—Here’s How to Do It

50 Things to Do on Your Birthday When You're Out of Ideas

Bored of WFH? Top Designers Share How They Find Their Daily Inspiration

The 30 Best Nonfiction Audiobooks for Your Daily Commute

Living Legends: 19 Contemporary Books Everyone Should Read

20 Mythology Books to Read When You Need a Spark of Imagination

These Documentaries on Amazon Prime Will Change Your Life

18 Best Book Titles that are Simply Irresistible

These 15 Adventure Books Will Satisfy Your Need to Explore

41 Best Classic Black-and-White Movies Worth Watching Today

20 Page-Turning Spy Novels to Keep You on the Edge of Your Seat

How to Sharpen and Hone Your Kitchen Knives

25 Things To Do Tonight if Your Plans Fall Through at the Last Minute

Learn How to Cook: Every Amateur Chef Should Know These Crucial Skills

39 Awesome Things to Do When You Are 40 Years Old

Best Streaming TV Services

The 17 Best Books About Astrology (If You're Looking to the Stars for Answers)


Aperol Spritz – Come With Me to Italy!

If you know anything about me, it’s that I fancy myself Italian. Please don’t share that with my family as they will surely have me committed but in that word ‘fancy’ lies the key. Isn’t that really ‘pretends” but knows the truth? I’ve mentioned my love of Italian food, architecture and more. And now today…a favorite cocktail.

I just love an Aperol Spritz. It is as refreshing as it is beautiful and just so, well, you know…quintessentially Italian! I used Aperol last year when I did a trio of sorbets but I love it the most in this gorgeous cocktail.

A friend of mine is heading to Italy I hope this post will inspire her to order an Aperol Spritz. A sort of ‘when in Rome’ moment as this cocktail is enjoyed by hundreds of thousands in the Veneto region every day.

Aperol is a brilliant Italian aperitif that includes bitter orange, gentian, rhubarb, cinchona and other spices. It’s similar to Campari, but is much sweeter. The Sprtiz is simply a combination of Aperol, Prosecco and a bit of seltzer served on the rocks in a lowball glass and garnished with a slice of orange.Aperol (and Campari) are considered bitters and until recently I’ve kept my distance from them. I mean..bitter? But I’m slowing coming round and this particular beverage certainly helped. With Aperol, the bitterness is not really bitter in the way my mind was expecting. It was as if the sweet of the fruit and the tang of the peel were melded together definitely a complimentary partnership.

This apertivo’ spread to the rest of the country and with it variants of the original Spritz. It’s only in the last decade that the combination of Aperol and Prosecco have become the most popular one. It’s fresh, sparkling, light…and just the perfect evening cocktail.


Voir la vidéo: Top 5 Ice Cream Cocktails Alcohol Ice Cream Drinks Top 5 (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Manu

    Sujet très remarquable

  2. Hubert

    C'est remarquable, les informations utiles

  3. Stanedisc

    À mon avis, des erreurs sont commises. Je suis capable de le prouver. Écrivez-moi dans PM, discutez-en.

  4. Hefeydd

    Bravo, je pense que c'est une belle phrase



Écrire un message