Recettes traditionnelles

150 meilleurs bars en Amérique 2015 (diaporama)

150 meilleurs bars en Amérique 2015 (diaporama)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Un guide animé des meilleurs points d'eau du pays

#150 Tiny's Restaurant and Lounge (Santa Fe, N.M.)

Depuis 65 ans, l'entreprise familiale Restaurant et salon Tiny's a été un endroit populaire, bien qu'il ait changé d'emplacement plusieurs fois. Il est bien connu pour la bière (il y a 34 variétés au choix), le steak et les plats mexicains comme la tarte Frito (Fritos, boeuf haché, piments rouges et haricots garnis de laitue, tomates et fromage), chili relleno (deux jumbo Piments verts à éclore farcis de fromage pepper jack, trempés dans de la panure maison et servis avec du riz espagnol, des haricots pinto et du posole, une soupe hominy), et faux-filet grillé au charbon. La salle à manger à l'ancienne - ornée d'œuvres d'art d'artistes locaux - et le patio regorgent de musique live, de karaoké et de danse plusieurs soirs par semaine. Le bar et la salle à manger abritent également l'une des plus grandes collections de carafes du sud-ouest.

Pub n°149 Dogfish Head (Rehoboth, Del.)

Les gens de Dogfish, qui ont fondé la brasserie en 1995, utilisent des ingrédients atypiques pour créer une gamme de bières uniques. Brasserie de Dogfish Head décrit ses bières comme des « ales décentrées pour des personnes décentrées ». L'emplacement de Rehoboth, Delaware, a une ambiance rustique et décontractée sur la plage et une petite brasserie où des lots expérimentaux sont fabriqués. Il y a 23 bières à la pression Dogfish Head, y compris des fûts et des bières maison exclusives. Il existe également une sélection de bières en bouteille éponyme de Dogfish, y compris des bières vintage. Pour les non-buveurs de bière, le brewpup propose près d'une douzaine de cocktails à base de spiritueux comme la vodka, le gin et le rhum, tous distillés à l'étage. Le cocktail signature est l'orange sanguine cosmo (vodka maison Dogfish Head infusée d'orange sanguine et de limoncello). Associez-le à des plats de brasserie comme la chaudrée de crabe et de maïs, un aliment de base du menu et un favori des habitués.

#148 Maison publique Cook & Brown (Providence, R.I.)

Cook et Brown Public House est une version moderne, inspirée de la Nouvelle-Angleterre, d'un pub gastronomique européen. Le bar, qui dispose d'un espace restaurant séparé, est bien connu pour sa vaste sélection de spiritueux avec un accent prédominant sur les whiskies. Le bar arrière regorge de 200 bouteilles de spiritueux, de liqueurs et d'amers. Le menu des boissons changeant selon les saisons est composé d'un punch rotatif, d'une boisson chaude et d'un cocktail vieilli en barrique ainsi que de 10 concoctions astucieusement nommées sur le modèle du Port-Tea Like it's 1999 (Mellow Corn, Six Grapes Port, Meletti Amaro, citron et thé noir) et le Vieux de la Flor (Tequila Ocho Reposado, Xérès Lustau Palo Cortado, Liqueur de café St. George NOLA, Cardamaro et amers d'orange), un favori de la chef barman Gillian White, qui a participé au 2014 CAP Contes du programme d'apprentissage du cocktail. The Orchard House, un « riff de fantaisie » sur un whisky sour (whisky de seigle Rittenhouse, liqueur de pêche Giffard, liqueur de poire épicée St. George, jus de citron, sirop d'érable, sel et amers de pomme) est un autre favori de White's : « C'est un de mes favoris parce qu'il élimine la "peur" des boissons au whisky pour les gens », dit-elle. ." Le menu de nourriture changeant selon les saisons, organisé par le propriétaire et chef cuisinier Nemo Bolin, qui travaillait auparavant à L'Étoile sur Martha's Vineyard, se marie bien avec les boissons. L'un des plats les plus populaires est le pâté de foie de poulet composé de moelle d'os de bœuf et servi avec une sélection tournante de moutarde, de confiture maison, de cornichons maison et de toasts de campagne croustillants.

#147 La poêle à frire (New York)

Amarré au Pier 66 Maritime à Hudson River Park à Manhattan, à côté du Pier 66 Maritime Bar & Grill, les Poêle à frire est un bateau-phare historique construit en 1929 qui était autrefois au fond de la baie de Chesapeake, mais qui est maintenant un bateau amarré sur lequel les New-Yorkais peuvent boire. Le bar en libre-service, où la bière en bouteille et la sangria semblent être particulièrement populaires, est ouvert en saison du 1er mai au 1er octobre (si le temps le permet). Le bar est également ouvert en avril et octobre les jours où la température est de 65 degrés Fahrenheit ou plus.

#146 Cheers Boston (alias le Bull and Finch Pub) (Boston)

Célèbre comme source d'inspiration pour la sitcom NBC À votre santé, qui a duré 11 saisons à partir de 1982, le Bull and Finch Pub s'appelle maintenant Bravo Boston. Après tout, c'est le bar "où tout le monde connaît votre nom". Bien avant la sitcom, le Bull and Finch était un point de repère, considéré comme un point d'eau exemplaire à Boston. Ne considérez pas cela comme un piège à touristes rempli d'accessoires de sitcom et de souvenirs sportifs de Boston; c'est l'expérience par excellence de Beantown. Tirez un tabouret dans l'un des trois bars (un qui est une réplique du bar de À votre santé) et commandez une tasse froide de Samuel Adams Boston Brick Red, une bière rouge irlandaise uniquement disponible en fût dans les bars de Boston. Le cocktail signature est le Cheers Bloody Mary primé, mais un autre verre populaire est le Screaming Viking, une boisson auparavant fictive introduite dans la saison six de À votre santé, à base de rhums Bacardi O et Bacardi Select, d'amaretto, de jus d'ananas et de jus de canneberge. Peu importe ce que vous buvez, les barmans affables, qui transforment les R en H, ont une connaissance encyclopédique de Boston, des sports et de tout le reste. “Vous auriez du mal à trouver un bar plus célèbre aux États-Unis, et vous auriez encore plus de mal à trouver un personnel aussi efficace pour transformer même une visite touristique en une expérience aussi unique et véritablement « Boston » », dit le directeur Brian Thoms.

# 145 Il n'est pas là (Chapel Hill, Caroline du Nord)

Il n'est pas ici est un véritable bar de plongée universitaire à l'ancienne : « le plus vieux du campus à 45 ans ». Si vous êtes déjà allé à l'Université de Caroline du Nord à Chapel Hill ou si vous n'êtes qu'un fan de Tarheels, vous avez probablement déjà bu une Blue Cup de 33 onces - la tasse de bière classique à 5 $ - chez He's Not Here, situé sur le rue principale. 38 bières à la pression et 35 à la bouteille sont proposées. Chapel Hill était à l'origine un village et la cour du bar était à l'origine "le vert". Il rend hommage à l'histoire de la ville avec des autocollants pour pare-chocs qui disent "Il n'est pas là - sur la place du village". Quant au nom ? Il existe de nombreuses légendes urbaines sur son origine, mais une histoire populaire est que des célébrités – comme Michael Jordan – fréquentent souvent le bar, et les gens appellent le bar pour les trouver. Les barmans répondent aux demandes par "Il n'est pas là". Ne manquez pas la scène dans la cour, qui accueille 1 000 collégiens tapageurs, accueille des groupes live trois fois par semaine et où vous verrez sans aucun doute des centaines de ces tasses bleues emblématiques «Carolina».

Bar n°144 du Modern Hotel (Boise, Idaho)

Les citadins et les clients de l'hôtel gardent l'intimité et l'élégance Bar à l'hôtel moderne emballé de la fin de l'après-midi jusqu'à la fermeture. Situé dans un ancien Travelodge qui a été transformé en un boutique-hôtel tendance de 39 chambres, le bar offre une cour confortable avec de la musique qui est un endroit parfait pendant les mois les plus chauds pour siroter des cocktails bon marché mais parfaitement mélangés comme le Duplex (Vermouth doux Carpano, Dolin vermouth sec, amers d'orange, soda et zeste d'orange servis sur glace), The Bedford (Bombay Dry Gin, arbuste de pomme, vermouth doux Priorat Natur, eau gazeuse et sauge servis sur glace) et Paisley Gilmour (Ballantine's blended Scotch, citron, ananas, Bénédictine, mezcal Del Maguey Vida et soda). Les cocktails se marient parfaitement avec les plats de la ferme à la table comme le poulpe chaud aux artichauts, les pommes de terre Yukon Gold, les olives Kalamata et le cresson; toast de crevettes au sésame et aïoli au sésame ; et un bánh mì de porc au gingembre avec saucisse de porc au gingembre, légumes émincés, aïoli épicé, jalapeño et coriandre sur un pain ciabatta.

#143 Le Lounge à Nobu (Honolulu)

Le Nobu Waikiki conçu par David Rockwell est toujours branché, incarnant ce que les fans du chef Nobu Matsuhisa attendent de ses restaurants japonais éponymes. Le salon à Nobu, à l'intérieur du Waikiki Parc Hotel, est une destination tout aussi séduisante - non seulement pour le miso de morue noire et le sashimi à queue jaune du chef Matsuhisa, mais aussi pour son salon intime et faiblement éclairé servant du saké, des vins au verre et des cocktails comme le Matsuhisa Martini (saké premium Hokusetsu et vodka Ketel One garnis de concombre) ; le Suika (pastèque fraîche, vodka Van Gogh Melon et jus de citron vert) ; et le Nobu Sidecar (whisky Suntory Yamazaki, liqueur d'orange et yuzu sur un seul glaçon).

#142 Double Down Saloon (Las Vegas)

Les anti-Vegas Salon Double Duvet est un joyau. Le bar de plongée punk rock de renommée mondiale —Anthony Bourdain l'a déclaré un jour l'un de ses Les 5 meilleures barres - heureusement ne ferme jamais. Fidèles à leur devise « L'endroit le plus heureux sur Terre », les barmans du Double Down servent toutes sortes d'alcools imaginables. Il y a de l'art trippant sur les murs et du vidéo poker, du Keno, des machines à sous et du blackjack (ce ne serait pas Vegas sans un certain type de jeu). Il n'y a pas de nourriture ici, à l'exception d'un spécial composé d'une canette de bière, d'une photo de leur signature "Ass Juice" (une vodka et d'une concoction de jus de formule secrète) et d'un Slim Jim pour 6 $. Le shot de Ass Juice sombre, rose et brun (les ingrédients réels sont un secret bien gardé) est servi dans des toilettes à collectionner Ass Juice. Plus d'un million de shots de quatre onces ont été servis depuis l'ouverture du Double Down Saloon il y a 22 ans. Le martini au bacon original a été introduit ici au début des années 1990, vous devriez donc l'essayer aussi – tant que vous promettez de « la fermer et de boire ».

#141 Pengilly's Saloon (Boise, Idaho)

Ouvert en 1976, Le salon de Pengilly est niché dans le quartier historique d'Old Boise. Le bar de style début du XXe siècle propose de la musique live, des tables de billard, du papier peint vintage et des têtes d'animaux montées, et des boissons de toutes sortes sont servies au bar en bois dur Brunswich, vieux de 114 ans. Les onglets sont affichés sur une caisse enregistreuse nationale du début du siècle, ajoutant à l'ambiance à l'ancienne. La plupart des soirs, il n'y a pas de frais de couverture pour la musique live.

#140 The Office Bar (Hoonah, Alaska)

L'accueil Bureau Bar, avec son sol en contreplaqué, son toit en métal et ses barmans affables, c'est le type de bar de petite ville que l'on voit rarement. Une cloche derrière le bar sonne chaque fois que quelqu'un propose d'acheter une partie pour tout le monde dans le bar, ce qui arrive souvent. Le bar à service complet sur le front de mer sert du crabe dormeur vivant du 1er juin au 30 septembre; les autres plats du bar comprennent des pizzas, des nachos et des corndogs.

#139 Duke's Canoe Club (Honolulu)

Situé directement sur la plage de Waikiki, siège de l'original Outrigger Canoe Club de 1908 à 1963, est Club de canoë de Duke. Nommé d'après la légende hawaïenne Duke Kahanamoku, médaillé d'or olympique et père du surf moderne, Duke est encadré de murs en bois de koa ornés de 200 photos de Kahanamoku et de Waikiki Beach, des planches de surf de Kahanamoku et de t-shirts vintage aloha. On peut souvent voir des garçons de plage locaux profiter du pau hana (happy hour) et jouer des ukulélés après une journée de surf. La boisson signature est le Duke's Mai Tai, un mélange de jus de fruits tropicaux et de deux types de rhum. Le mojito à la noix de coco, un cocktail sucré, acidulé et crémeux avec du rhum, du shochu à la noix de coco, de la menthe, du citron vert, de la noix de coco et le choix de l'invité de goyave, mangue ou lilikoje (fruit de la passion jaune) vaut également la peine d'être essayé. Le menu propose des plats familiers comme des tacos au poisson et des filets de poisson sautés, tous préparés avec une touche tropicale. Essayez le dessert signature, la Hula Pie : c'est un monticule de crème glacée à la vanille et aux noix de macadamia sur une croûte de biscuits Oreo, garnie de fudge chaud, de crème fouettée et de noix de macadamia.

#138 La fonderie (Kansas City, Missouri)

Célèbre pour sa bière artisanale, La fonderie est un palais de la bière de fin de soirée. Les murs lambrissés du bar, le papier peint funky et les enseignes de bière vintage définissent parfaitement l'ambiance des années 60 et 70. Le salon à l'étage vous rappellera le sous-sol sur Ce spectacle des années 70, En réalité. La bière est prise au sérieux ici ; le personnel du bar nettoie ses propres lignes de bière, fait tourner la sélection de bière pression et organise des événements de bière. La fonderie a 36 bières pression - 12 brassées par sa sœur brasserie Maison publique de McCoy et 24 bières artisanales américaines et internationales — plus plus de 150 en bouteilles. Il y a aussi un bar complet, où sont préparés des cocktails classiques, y compris des martinis. Le bar sert également une variété de plats de pub américains avec une touche. Essayez les tater tots avec un hamburger plat à double pile.

#137 Breckenridge Brewery & Pub (Breckenridge, Colorado)

Fondée à l'origine par le passionné de ski Richard Squire, qui a commencé à fabriquer des bières maison pour ses amis, Breckenridge Brewery est devenue une brasserie, un pub et plus encore. Aujourd'hui, J. Todd Usry est le maître brasseur et directeur des opérations de la brasserie (la brasserie est à Denver). Les Brasserie et pub Breckenridge est la seule brasserie de cette ville de montagne historique, servant des bières comme la légère Agave Wheat et la Avalanche Ale ambrée, un mélange de malts pâles et caramel et d'un soupçon de houblon amer. Les plats de pub comme les hamburgers et les sandwichs, et les repas copieux comme le pain de viande de wapiti, le poisson-frites et les côtes de porc braisées sont parfaits après une journée sur les pistes.

#136 Bourbon (Washington, D.C.)

L'élégant et élégant Bourbon présente une collection encyclopédique de 164 bourbons du Kentucky, 41 whiskies américains et de seigle, 14 whiskies écossais, neuf whiskies irlandais et cinq whiskies japonais. Les clients souhaitant découvrir les collections peuvent commander des vols de dégustation de seigle et de bourbon. Le bar sert également des cocktails de whisky artisanaux comme le Where's My Sweater (du seigle Jim Beam infusé de thé chai, du jus de citron frais, du sirop de vanille maison et un soupçon de miel, servi sur un gros rocher) et des cocktails vieillis en fût de chêne carbonisé comme le Manhattan et le Mint Julep. Des tables de quatre personnes ou plus peuvent commander le fût Manhattan avec du bourbon Old Forester, des amers Angostura et du vermouth doux Dolin Rouge, vieilli dans un fût de chêne américain Old Forester d'un litre qui donne 10 cocktails. Pendant les happy hours — du mardi au vendredi à partir de 17h. à 19h — le bar propose un bourbon de 4 $ la nuit, 4 $ de rabais sur les cocktails artisanaux et 2 $ de rabais sur les pintes à la pression.

#135 Café Cadieux (Détroit)

Un autocollant pour pare-chocs sur le mur du Café Cadieux proclame "C'est beau d'être belge". En effet, ça l'est. Depuis ses jours en tant que bar clandestin de l'ère de la Prohibition, le Cadieux Cafe est un lieu de rassemblement pour les personnes qui s'identifient à la culture belge et flamande de la Motor City ou qui apprécient tout simplement. Le bar propose plus d'une douzaine de bières belges, sert des moules cuites à la vapeur et accueille de la musique live et des passe-temps flamands comme le bowling (un jeu similaire aux fers à cheval et à la pétanque). Un endroit classique et charmant, le Cadieux Café a même attiré l'attention d'Anthony Bourdain, qui a présenté le bar sur Pas de réservations.

#134 Bobby Valentine's (Stamford, Connecticut)

Depuis 35 ans, Bobby Valentine (appartenant à la star du baseball du même nom) a été un incontournable à Stamford. Entrez et vous vous sentirez instantanément dans la meilleure caverne d'hommes de tous les temps. Il y a 12 bières glacées à la pression; 40 infusions à la bouteille; des tonnes de souvenirs sportifs, comme des maillots, des cartes et des photos signés de tout le monde, de Babe Ruth à Derek Jeter ; et plus de 50 téléviseurs à écran plat pour regarder le match. Essayez les ailes primées, les hamburgers et le parmesan d'aubergine de la mère de Bobby.

#133 McGovern's Tavern (Newark, New Jersey)

Depuis près de 80 ans, La taverne de McGovern, un pub irlandais situé à six pâtés de maisons de la Penn Station de Newark, a attiré une clientèle de cols bleus, d'employés de bureau, d'étudiants, de policiers et de pompiers (dont beaucoup de chapeaux et de casques pendent du plafond). Ouvert à l'origine par Frank McGovern en 1936 comme lieu de rencontre pour les immigrants irlandais, le bar a survécu aux émeutes de Newark en 1967, qui ont entraîné la fermeture de nombreuses entreprises, et sert aujourd'hui des pintes de Guinness et d'autres bières et plats de bar comme un 10- une pizza à tarte au pouce et un sandwich appelé Dublin Decker (bœuf salé, dinde, fromage suisse, salade de chou et vinaigrette russe servis sur du pain de seigle). McGovern's est fermé le week-end.

#132 Berline plein gaz (Sturgis, S.D.)

Le plus grand bar de motards du monde autoproclamé est un spectacle à voir, en particulier pendant l'été annuel Rallye moto Sturgis, quand des dizaines de milliers de passionnés de moto descendent dans cette ville du Dakota du Sud pour boire de la bière – beaucoup de bière. Les Berline plein gaz, créé par Michael Ballard, est un terrain de jeu pour adultes rempli de Flaunt Girls (une troupe de danse burlesque), de catch midget, d'une fosse d'épuisement pour les vélos, d'un taureau mécanique, d'une tyrolienne et d'une zone de peinture corporelle. Il y a un espace cabine, ouvert du 1er juin au dernier jour du rallye, et des soirées à thème à ajouter à toutes les manigances.

#131 Ebenezer's Pub (Lovell, Maine)

Avec près de 36 bières belges à la pression, plus plusieurs centaines de bouteilles de différents millésimes en interne, il y a une raison pour laquelle cette cabane à bière isolée avec un porche grillagé et un café en plein air prétend que boire ici est «comme si vous étiez mort et allé en Belgique . " Pub Ebenezer et son barman en chef "Sir" Christopher Lively (il a été fait chevalier en septembre 2014 par la Guilde des brasseurs belges) accumulent les récompenses : le pub a été élu n°1 du bar à bière en Amérique par Ratebeer et a été nommé deux fois n°1 de la bière Bar dans le monde par Beer Advocate. La boisson signature est la Black Albert, une stout royale impériale riche et sale qui a été brassée spécialement pour le bar par les meilleurs brasseurs De Struise (en 2008, cette bière a été nommée meilleure bière au monde). Le pub sert également du lambic et de la gueuze, des styles de bière belges rarement vus en dehors de leur pays d'origine. Il existe également une grande variété de cuisines, des rouleaux de homard préférés des locaux aux plats gastronomiques modernes. Ebenezer organise en août un dîner à la bière de 12 plats, préparé par les meilleurs chefs belges. La liste d'attente pour le dîner 2015 compte plus de 2 000 entrées.

#130 Deep Eddy Cabaret (Austin)

Depuis 1951, Cabaret Deep Eddy a été le bar de quartier incontournable à Austin. Nommé d'après un trou de baignade profond qui existait dans le fleuve Colorado juste derrière le bar, Deep Eddy Cabaret est un bar de plongée niché dans une capsule temporelle avec des tables de billard, de vieilles télévisions et un juke-box. Gérant J.T.Travis sert des mini pichets locaux de Lone Star, du whisky, un petit menu de bières, de vins au verre et d'alcools. Des collations de base comme des chips, des bretzels et du bœuf séché sont disponibles pour les plus affamés.

#129 L'évier (Boulder, Colorado)

A 93 ans, L'évier est le plus ancien point d'eau et restaurant de Boulder. Il y a beaucoup de confort au menu du bar du collège, comme 18 bières artisanales à la pression (plus en bouteille et en canette) et des hamburgers et des pizzas nourris à l'herbe préparés par le chef exécutif Dave Davis, dont les plats ont été goûtés par Guy Fieri. et le président Obama. Les non-buveurs de bière devraient essayer les cocktails qui changent selon les saisons, comme le Billy's Chilies Bloody Mary (un Bloody Mary traditionnel avec des Twisted Pine Brewing Co's les piments de Billy). Situé au sous-sol d'une ancienne maison de fraternité centenaire, les murs du bar sont recouverts de peintures murales peintes par le regretté artiste de Boulder Lloyd Kavich; ils dépeignent la vie à Boulder et à la branche locale de l'Université du Colorado à la manière d'un dessin animé éclectique. Les clients de The Sink sont encouragés à laisser leurs propres marques en signant l'un des plafonds bas.

#128 Tonga Room & Hurricane Bar (San Francisco)

Un ancien mais un goodie, le Tonga Room est le plus ancien bar tiki ouvert en permanence aux États-Unis (il fêtera son 70e anniversaire le 18 septembre de cette année). Situé au Fairmont San Francisco, le Salle Tonga & Bar Hurricane ravit les invités avec son décor des mers du Sud (globes suspendus en ambre, bleu, rouge et opale; revêtements muraux tribaux en fuchsia et orange), ses libations exagérées et sa cuisine asiatique, ce qui en fait une icône de l'apogée de la culture pop de tiki pendant les années 40 et 50. Le Tonga Room & Hurricane est célèbre pour son mai tai (un mélange de rhums de Trinidad et de Jamaïque, de Curaçao, un sirop d'orgeat fabriqué localement et du jus de citron vert frais), mais son Zombie (un mélange de trois rhums, citron frais, citron vert, jus d'ananas, jus de fruit de la passion et amers Angostura) est également un premier choix. En plus de 14 cocktails tiki, il y a 57 rhums, 10 vins blancs et rouges et 15 bières en bouteille. Pour ajouter à l'ambiance, un groupe du Top 40 se produit depuis une péniche couverte de chaume dans la piscine olympique, maintenant partiellement recouverte d'une piste de danse construite à partir des vestiges de la SS Forestier, une goélette forestière qui voyageait autrefois régulièrement entre San Francisco et les îles des mers du Sud. Comme si cela n'était pas assez kitsch, le bar a des "tempêtes tropicales" périodiques, avec du tonnerre et des éclairs. En 2012, dans la série Travel Channel L'escale, Anthony Bourdain a qualifié la salle Tonga de « le meilleur endroit de l'histoire du monde ». Nous allons élever une boisson accentuée de parapluie à cela!

#127 Bohemian Hall & Beer Garden (Queens, N.Y.)

La cour murée de ce café en plein air centenaire du Queens regorge de bancs, d'odeurs de saucisses sur des grillades en plein air et de barmaids qui apportent tour après tour des bières tchèques et artisanales comme Staropramen, Brouczech, Pilsner Urquell . Assurez-vous de commander Bohemian Hall & Beer Gardendes plats tchèques classiques comme le goulash de bœuf avec des boulettes de style tchèque ou la svickova (bœuf rôti lentement dans une sauce aux légumes avec des boulettes de style tchèque).

#126 Oyster Club (Mystic, Connecticut)

Comme son nom l'indique, ce petit bar-restaurant côtier de la Nouvelle-Angleterre est célèbre pour ses huîtres. Ils sont écaillés au bar brut et les offres du jour sont griffonnées sur un tableau en bois flotté. Avec six bières pression; 200 vins à la bouteille et 16 au verre ; une gamme de spiritueux axée sur le whisky ; et huit cocktails signature, il y en a pour tous les goûts. Les Club des HuîtresLes barmans expérimentés de servent une litanie de boissons derrière le petit bar garni de zinc, du traditionnel croustillant Sancerre et des cocktails à base d'absinthe à un stout d'huîtres brassé localement à partir de Société de brassage de la bière au Club Dark & ​​Stormy (rhum Gosling avec sirop simple au gingembre infusé, citron vert frais et jante Sugar in the Raw). Le menu écrit à la main, changeant quotidiennement, de la ferme et de la mer à la table propose tout, du bœuf vieilli à sec 100 jours aux éperlans locaux poêlés en passant par le populaire Ferme Beriah Lewis Burger de boeuf. Ce dernier est saisi sur de la fonte et servi avec du cheddar Grafton, du bacon fumé, de l'aïoli au poivre noir, des cornichons maison et un Boulangerie de la ferme au foyer pain brioché avec frites maison.

#125 Le Bayou (Salt Lake City)

Avec 300 bières disponibles, Le Bayou possède l'une des plus vastes sélections de bières. Vous ne savez jamais ce qui sera servi dans ce bar confortable avec des plafonds à poutres apparentes, des murs en briques rouges et du parquet, mais l'accent est mis sur les bières belges et rares. Il y a 27 bières à la pression, plus une bière en fût pompée à la main chaque jour. Chaque vendredi, le bar accueille le Firkin Friday, au cours duquel l'une des neuf brasseries participantes apporte un firkin unique (un fût de 41 litres) de bière qui n'est disponible que ce jour-là. Les brasseurs ajoutent généralement quelque chose d'intéressant au fût : un exemple récent est une bière blonde conditionnée en fût avec des bonbons de poisson suédois. Essayez le mélange de bière signature Dirty Ho, un mélange en couches 50/50 de Lindemann's Frambois (lambic à la framboise) et Hoegaarden (blanc belge). La bière est prise si au sérieux ici que le bar a récemment été mis à jour avec des refroidisseurs de porte en verre Perlick empilés fonctionnant à trois températures pour différents styles de bière, et il existe un tableau de menu de bière numérique spécialisé qui parcourt les écrans montrant les bières les plus houblonnées, les bières les plus alcoolisées, la plupart bières populaires, dernières bières servies, bières les mieux notées et un écran spécial avec une sélection aléatoire pour aider les clients indécis. La nourriture du bar est fortement influencée par les cajuns et les créoles, mais propose également des plats de pub classiques comme des hamburgers et des pizzas. Les plats les plus populaires sont le Gumbolaya — jambalaya recouvert de gombo — et le burrito cajun, un burrito fourré de jambalaya recouvert d'étouffée d'écrevisses.

#124 Taste par Niche (St. Louis)

Le mixologue en chef Kyle Mathis et le chef Gerard Craft proposent un mélange de cocktails créatifs et classiques avec de nouvelles petites assiettes américaines de saison à Goûter par niche. La carte des cocktails comprend 35 classiques et 15 originaux servis dans le bar intime de style steampunk. « Pour moi, il s'agit des fondements du bartending », explique Mathis, qui est en charge de la mixologie ici depuis 2013. « Nous honorons les classiques chez Taste by Niche, mais proposons également un menu qui intrigue les clients pour essayer de nouveaux spiritueux et cocktails. Le cocktail signature, Port of Spain (une boisson riche en amers d'Angostura à base de whisky de seigle, de Allspice Dram, de grenadine, de blanc d'œuf et de citron), est un incontournable. La nourriture de bar comprend du « pop corn », qui est un crépitement de porc rond, soufflé et épicé ; gnocchis de potiron à la courge d'hiver et beurre noisette ; et adobo de poulet avec patates douces glacées et riz soufflé.

#123 Mai Tai Bar (Honolulu)

Bar Mai Tai est l'expérience hawaïenne par excellence, avec un bar en plein air, des palmiers, des canapés en bois de koa et l'un des meilleurs pau hanas (happy hours) de l'île. Comme son nom l'indique, le Mai Tai (Bacardi Gold Rum, Myers's Dark Rum, Kraken Black Spiced Rum et jus d'orange et d'ananas fraîchement pressés) est une caractéristique du menu. La boisson signature est le Icy Mai Tai, fait de glace pilée et de jus de fruits tropicaux. Pour compléter l'expérience, il y a de la musique live et une gamme de pupus (apéritifs à partager). Les convives peuvent déguster des anneaux de calamars frits servis avec du pepperoncini et des poivrons rouges rôtis, avec un ancho au chili et une sauce cocktail pour tremper; thon ahi saignant poêlé (pêché frais du jour) avec une croûte cajun, servi avec du wasabi, du gingembre mariné et de la sauce soja; et steak pupu : steak mariné tranché finement sur un lit de chou et servi avec du riz au jasmin, de la salade de chou asiatique et de l'ail crémeux au soja et à la coriandre.

#122 Salon et forfait Flora-Bama (Perdido Key, Floride)

Ouvert en octobre 1964, le Salon et Forfait Flora-Bama est un bar de plage familial et «favorable à manger» immortalisé dans des chansons de Jimmy Buffet, Kenny Chesney, Blake Shelton, Chris Young et Jason Aldean. Le relais routier honky-tonk se trouve sur la plage où Orange Beach, en Alabama, rencontre Perdido Key, en Floride. Il y a trois scènes de musique live différentes et 12 bars ornés de souvenirs et de noms et de notes griffonnés - la direction encourage les clients du bar à ajouter des graffitis sur les murs. Le bar est également célèbre pour son Interstate Mullet Toss annuel et la plus grande fête sur la plage de la côte du golfe, un lancer de poisson à travers la frontière de l'État qui a lieu chaque avril (cette année le 24 et 25), et pour sa signature Bushwacker, un populaire local, alcoolisé, concoction congelée semblable à un milk-shake garnie de crème fouettée et d'une cerise.

#121 Ginny's Little Longhorn Saloon (Austin)

Au coeur du Texas, Le petit salon Longhorn est un centre de la scène country honky-tonk d'Austin. Ici, la bière pression froide ne coûte qu'un dollar ou deux. L'happy hour a lieu six jours par semaine - du lundi au samedi - et le dimanche, le bar de plongée accueille un jeu populaire localement qui implique un poulet laissant tomber un numéro de bingo). Les autres soirs, vous pouvez écouter de la musique en direct de Dale Watson, Two Hoots and a Holler et Redd Volkaert.

#120 Extra Fantaisie (Brooklyn)

Entrer dans Extra Fantaisie c'est comme remonter le temps. Évocateur d'un petit bar côtier de la Nouvelle-Angleterre, l'espace industriel est éclairé par des lumières de magasin du milieu du siècle et un éclairage de cheminée hollywoodien. Le cocktail le plus populaire du bar de style américain à service complet est le Go-To (gin, sirop de fleur de sureau, jus de citron vert, menthe et concombres garnis de bière au gingembre). Le directeur des boissons, Robert Kreuger, aide à organiser la carte des boissons, qui comprend 15 à 20 cocktails de saison et huit bières pression, entre autres. Extra Fancy a été le premier bar de New York à verser du vermouth espagnol sur l'une de ses lignes de vin à la pression. Le personnel amical en fait un bar confortable pour se retirer nuit après nuit. La preuve en est donnée après minuit, lorsque vous trouverez les meilleurs barmans, chefs et autres professionnels de l'industrie de la ville de New York en train de savourer la nourriture exceptionnelle servie jusqu'à 3h30 du matin, sept soirs par semaine. Le chef Sean Telo a développé un menu qui rend hommage aux classiques de la Nouvelle-Angleterre et du Sud, en leur insufflant de nouvelles techniques et des ingrédients inattendus. Parmi les produits phares, citons le fish and chips de style Nouvelle-Angleterre avec des cornichons frits; carpaccio de thon aux concombres fermentés, Maine uni et miel de camomille ; et des huîtres fraîches avec des "ajouts" comme le caviar d'esturgeon, les œufs de truite fumée, les jaunes d'œufs de caille et la poutargue de thon.

#119 Jimmy's (Aspen, Colorado)

Le propriétaire Jimmy Yeager a été l'un des premiers acheteurs de tequila à base d'agave à 100%, en 1984 - les marques Chinaco et Caliente - et depuis lors, celui de Jimmy a été le joueur de flûte des spiritueux à base d'agave. Depuis 1997, le bar éponyme de style wagon de chemin de fer de New York de Yeager sert plus de 100 tequilas et mezcals différents et partage son expertise en matière de tequila. Le charmant bar, avec son plafond voûté en tôle, son dessus en cuivre en forme de L et ses murs lambrissés, est approvisionné en 86 tequilas et 28 mezcals. La carte des boissons comprend une carte des vins primée de 600 bouteilles Wine Spectator et 24 cocktails spéciaux. Le chef barman Dylan Regan mélange et verse la signature Jimmy's Margarita (téquila Tapatio Reposado, Grand Marnier, jus de citron vert frais et sirop d'agave), Jimmy's Negroni (Fords London dry gin, Campari, Carpano Antica et Punt e Mes Sweet Vermouths), et le Jimmy Mac (le cocktail de signature mondiale de The Macallan de The Macallan 18 ans célibataire Scotch and Bénédictine brandy). Les barmans de Jimmy ont commencé à presser du jus de fruits frais dans leurs cocktails et à en verser à partir d'un puits premium alors que seule une poignée de bars à travers le pays le faisaient. Le bar est également populaire pour sa nourriture, y compris des spécialités comme le filet à la béarnaise, la côte de bœuf et le poulet au parmesan, et les galettes de crabe bleu géant.

#118 Boucher et le seigle (Pittsburgh)

Ce bar à deux étages est célèbre pour son mur de whisky : une sélection de plus de 600 whiskies disposés sur des étagères hautes de deux étages (les spiritueux les plus élevés sont récupérés via une échelle de bibliothèque). Le bar du premier étage présente ce mur à la lumière ambrée, tandis que le bar Old Rye au deuxième étage est un bar à cocktails artisanal et un salon plus intime où les clients peuvent savourer leurs boissons entourés d'un éclairage vintage, de bougies et de taxidermie. Comme son nom l'indique, le whisky de seigle est l'un des principaux Boucher et le seigle. La sélection comprend : Pappy Van Winkle's Family Reserve 15 ans, 20 ans et 23 ans, Old Rip Van Winkle 10 ans, Van Winkle Reserve 12 ans, Michter's Celebration Sour Mash et A.H. Hirsch Reserve 16 ans. Demi-finaliste James Beard pour le programme de bar exceptionnel, le bar propose une carte de cocktails exemplaire qui change tous les trois mois, en plus des vols de whisky et des punchs de saison. Le cocktail signature est le Salinger Sling, qui est une interprétation du Old Fashioned (Woodford Reserve, Grand Marnier, sirop Demerara, amers de noix de coco et de café, le tout garni d'un zeste d'orange). Le menu, conçu par le propriétaire et chef exécutif Richard DeShantz, rend hommage à l'Americana rustique, créant des riffs contemporains sur les classiques, avec des plats comme de tendres joues de bœuf braisées avec des pois à la crème, des carottes et des pommes de terre avec un soupçon de raifort. Il y a aussi des petites assiettes, comme des fromages artisanaux et des planches de charcuterie maison. Le personnel du bar, dirigé par le mixologue primé Spencer Warren, repousse constamment les limites avec de nouvelles façons innovantes de présenter des cocktails, des oursons en gélatine alcoolisés à un programme de glace unique.

#117 Arnold's Bar and Grill (Cincinnati)

La plus ancienne taverne de Cincinnati accueille les habitants et les visiteurs depuis plus de 150 ans. Ouvert par Simon Arnold en 1861, Bar et grill d'Arnold est une institution. Le bar confortable présente le charme de la vieille école - des luminaires anciens, du bois sombre, des murs recouverts d'anciens souvenirs de la brasserie de Cincinnati et même une baignoire dans l'une des salles à manger qui aurait été utilisée pour fabriquer du gin pendant la Prohibition. La cour - ouverte toute l'année - et la musique live sont de grands tirages, tout comme la sélection de bourbons, qui comprend 50 bourbons rares et très recherchés. La boisson signature est la Brasserie Christian Moerlein's Arnold's 1861 Porter, une bière au nitro que Christian Moerlein a lancée en l'honneur du 150e anniversaire du bar il y a quatre ans. Il s'est avéré si populaire qu'ils ont décidé de continuer à le faire pour le bar. Il y a 23 bières artisanales à la pression, mettant l'accent sur les bières fabriquées à moins de 150 miles de Cincinnati. Pour les non-buveurs de bière, le cocktail signature est le DiebOld Fashioned (Old Overholt seigle légèrement infusé de cerises noires puis brièvement vieilli en fût en interne, du sucre vanillé bourbon maison et un glaçon géant infusé à l'orange sanguine et au Earl Grey) , du nom de Pam Diebold, l'un des deux barmans en chef d'Arnold, qui a créé la boisson. Le personnel du bar a fait un excellent travail en préservant le décor et l'esprit bohème du bar tout en restant dans l'air du temps en ajoutant des touches modernes, comme des peintures murales de rue dans la cour et à l'extérieur, et en mettant à jour les menus de boissons et de nourriture. Essayez certainement les spaghettis grecs, à base de sauce à l'ail Arnold, d'olives, de bacon et de linguini. Il est au menu depuis 1957 pour une raison.

#116 Old German Beer Hall (Milwaukee)

Les Ancienne brasserie allemande a été créé à l'image de la Hofbräuhaus Munich à Munich. C'est un aperçu du style de vie bavarois et de la culture des jardins à bière, avec des répliques des tables et des bancs de la Hofbräuhaus. Chaque jour, les clients vivent une authentique expérience de l'Oktoberfest, complétée par un litre de bière importée Hofbräu parfaitement versé servi par le barman en chef Greg Brundage, qui travaille au bar depuis son ouverture en 2005. Il existe sept variétés de Hofbräu, y compris saisonnières. bières et Haus Amber Ale. Pour les non-buveurs de bière, des vins et des cocktails sont proposés ; le Killepitsch, une liqueur d'herbes allemande, servie directement, est un must. Savourez d'authentiques saucisses allemandes, des côtelettes de porc fumées, des bretzels géants importés de Munich et du strudel aux pommes. Prost !

#115 Carousel Bar (Nouvelle-Orléans)

Le bar classique de l'hôtel de la Nouvelle-Orléans dispose du seul carrousel dont vous devez avoir 21 ans pour monter. Initialement, le principal attrait était le bar tournant fantaisiste de 24 places, mais maintenant les clients sont tout autant attirés par les cocktails raffinés et le service. Les boissons les plus vendues au Carrousel Bar sont des classiques : le vieux carré (Bénédictine, Cognac, whisky de seigle américain, vermouth doux, amers de Peychaud et amers d'Angostura), qui a été créé au légendaire New Orleans Hotel Monteleone en 1939 par le chef barman Walter Bergeron ; le Sazerac (whisky de seigle Sazerac, sirop simple et amers de Peychaud) ; la Pimm's Cup No. 1 (Pimm's No. 1, fraise, concombre, jus de citron et sirop simple); le Pisco sour (Pisco, jus de citron vert, sirop simple, glace, blancs d'œufs et amers d'Angostura) ; et le gin fizz Ramos (gin, jus de citron, jus de citron vert, blanc d'œuf, sucre, crème, eau de fleur d'oranger et eau gazeuse). Huit bouchées de bar sont proposées, dont des beignets de crabe bleu et d'écrevisses avec une sauce rémoulade maison.

#114 Ellum profond (Boston)

Ellum profond sert des cocktails artisanaux à base de jus de fruits frais, de sirops faits maison et d'alcools artisanaux, ainsi qu'une large gamme de bières artisanales. Il n'y a pas de grandes marques comme Absolut ou Jack Daniels ici. Le bar fabrique ses propres amers et mélangeurs, notamment de la grenadine, de la bière au gingembre et du picon (amers aromatisés de couleur caramel). Boston est une ville de bière, mais Deep Ellum s'écarte des offres typiques, servant des projets d'Europe et d'ailleurs. Essayez les variantes du Manhattan, comme le Manhattan des années 1950 (une boisson classique à base de bourbon avec du bourbon 2:1 au vermouth, des amers faits maison et une cerise), La Louisiana (une variation de la Nouvelle-Orléans à base de seigle des années 1930 qui a un peu d'amer Bénédictine et Peychaud) ; et The Toronto (une variation classique moderne de seigle Manhattan qui utilise Fernet Branca à la place du vermouth). Le menu de style pub gastronomique comprend des moules, de la poitrine de porc, des cornichons, des bretzels cuits localement, de la charcuterie et des assiettes de fromages artisanaux.

#113 Greasewood Flat (Scottsdale, Arizona)

Installé dans un dortoir vieux de 130 ans, Plat en bois de graisse sert des hamburgers et des boissons aux cow-boys, aux motards et à d'autres habitants depuis 1975.C'est un véritable bar du Far West, avec de la musique live tous les jours, de la danse, des feux de terrasse, des jeux de fers à cheval et une atmosphère occidentale. Nommé pour le terrain plat et les buissons de bois gras de la région, le bar en bois caverneux est situé à 2 000 pieds au-dessus de la vallée du soleil dans le désert de Sonora. Il peut accueillir jusqu'à 1 000 personnes. Les gens viennent pour les variétés apparemment infinies de bière froide. Le Tap Shack, avec 14 poignées de bière pression locale, est un nouvel ajout, ouvert le week-end, offrant aux clients la possibilité d'essayer une gamme de bières artisanales. Gardez de la place pour les hamburgers d'une demi-livre, en particulier le cheeseburger au bacon et au chili vert.

#112 Blind Lady Ale House (San Diego)

Les gens viennent à Blind Lady Ale House pour la bière tirée du «système de robinetterie le plus propre du sud de la Californie», selon le bar, dont le personnel nettoie les lignes entre chaque changement de fût et brise les robinets et les tiges tous les lundis. BLAH (comme l'appellent les habitués) abrite Cie de brassage automatique., dirigé par le maître brasseur Lee Chase. Installé dans un bâtiment historique en briques de 1921, la bière la plus célèbre du bar est Will Powered IPA, une collaboration annuelle avec le comédien Will Ferrell et l'association caritative Cancer pour le Collège. Il y a 26 bières artisanales de San Diego à la pression, ainsi que deux vins à la pression. Installez-vous au bar et admirez la collection de canettes et de bouteilles de bière vintage du joueur de football Ben Davidson, qui a joué pour les Oakland Raiders et a passé du temps à boire au BLAH. Essayez la pizza de style napolitain du bar, qui est faite par un Verace Pizza Napoletana- pizzaïolo certifié.

#111 The Spare Room (Hollywood, Californie)

La chambre d'amis est un salon de jeux et un bar-salon situé dans l'hôtel Roosevelt au cœur d'Hollywood. Mieux connu pour son bowling, situé en plein milieu du bar, le bar propose également des jeux de société comme le Monopoly, le Connect Four, le backgammon et un photomaton caché. La Spare Room est un endroit fantaisiste pour siroter 150 sortes de spiritueux et 20 cocktails, comme le Hot Day in South Central (tequila blanco, chili de árbol, concombre, coriandre, sel et citron vert). Le menu propose des plats réconfortants comme l'échantillonneur de pain plat, un trio de pains plats comprenant de la truffe noire (truffes noires, mozzarella et fromages fontina); prosciutto (prosciutto, manchego, roquette et huile d'olive), et pesto (sauce pesto, burrata, huile d'olive et Parmigiano-Reggiano) et desserts comme un churro fourré de dulce de leche.

#110 Nepenthe (Big Sur, Californie)

Depuis 1949, Népenthès a été une destination pour les artistes, les poètes, les millionnaires, les stars d'Hollywood et les habitants. C'est une institution incroyablement belle (film Le Bécasseau (1964) a été tourné ici). A ses débuts, les clients commandaient le Nepenthe C&C (cognac Courvoisier et Chartreuse) ; un poème sur les premiers menus décrivait le cocktail comme « aussi riche qu'un collier de perles, une boîte à l'opéra ou un tabouret de zibeline... » De nos jours, le cocktail signature est la margarita de la côte sud (tequila, Cointreau et jus de citron vert). Le bar lui-même est aussi attrayant que les environs. Il a été conçu par Rowan Maiden, un étudiant de Frank Lloyd Wright, qui s'est associé à Lolly et Bill Fassett pour concevoir un pavillon en plein air à partir de séquoia indigène et de brique d'adobe. Le bar et le restaurant offrent une vue sur l'océan Pacifique et 40 miles sur les montagnes de Santa Lucia alors qu'elles reculent le long de la côte sud de Big Sur. La terrasse extérieure a été calquée sur une place italienne, avec une grande cheminée, des gradins en ciment et de longs bancs. Gardez de la place pour le World Famous Ambrosia Burger, un sandwich au steak haché mémorable.

#109 McMenamins East Vancouver Pub (Vancouver, Washington)

McMenamins, une entreprise familiale composée de 52 brasseries, brasseries, salles de concert, hôtels et pubs de théâtre sous divers noms autour de l'Oregon et de Washington, est célèbre pour ses bières. Sur le robinet ici sont Hammerhead, une bière blonde de couleur châtaigne dont l'équilibre de houblon et d'orge malté est le plus populaire parmi les clients; Ruby, une ale croustillante à base de framboises fraîches locales ; et Terminator Stout, un stout aux noix décadent et plein de saveurs accompagné d'une liste tournante d'IPA et de versions saisonnières de bières et de cidre. Les non-buveurs de bière peuvent déguster des cocktails de jus de fruits frais, notamment des margaritas, des bonbons au citron et d'autres cocktails et spiritueux familiers. Il existe même 20 variétés de vin produites par McMenamins. La bouffe de pub comprend des sandwichs copieux, des pizzas et des hamburgers, comme le populaire hamburger Wilbur jumbo deluxe avec du fromage cheddar Tillamook, du bacon et un œuf au plat empilé sur une galette de bœuf et pris en sandwich entre un petit pain fabriqué localement. Les visiteurs peuvent acheter un passeport McMenamins pour 25 $ qui les conduit sur un itinéraire à travers l'Oregon et Washington avec des hamburgers, des frites et des tater tots gratuits dans les sites McMenamins en cours de route; au fur et à mesure que les détenteurs de passeport collectent des timbres, ils gagnent des cadeaux comme des verres à bière et des t-shirts et potentiellement un prix en espèces une fois que leurs passeports sont remplis.

#108 Radegast Hall & Biergarten (Brooklyn)

Salle Radegast et Biergarten est connu pour son excellente sélection de plus de 100 bières européennes, ses grillades de saucisses savoureuses et sa musique live allant des cuivres de la Nouvelle-Orléans au jazz manouche. Il existe également une gamme d'excellents cocktails et cocktails à la bière qui changent selon les saisons. Les options changent souvent, mais les clients sont assurés d'une sélection rafraîchissante de 24 bières pression et bien plus à la bouteille. Le biergarten dispose d'un hall principal; un café en plein air avec un toit rétractable, une grande table commune et un grill à saucisses ; et le confortable Bier Haus, avec poêle à bois et tables communes. Le chef Eric Francou met sa propre touche sur les plats réconfortants d'Europe centrale comme l'escalope de veau, le goulasch hongrois et le kas spätzle au fromage avec des cèpes, de la courge musquée, du bacon, des oignons et de l'emmental.

#107 "Une étoile" (New York)

L'autodérision commence par le nom de ce bar : "une étoile". Les humbles derrière ce bar discret et discret aiment garder les choses simples. Il n'y a pas de mixologie ni de cocktails innovants, juste 10 bières pression et des canettes de bière comme Miller High Life et Natty Daddy, une bière de style liqueur de malt servie dans un sac brun. Il y a des soirées-questionnaires la plupart des samedis et un système intelligent de soirées de noms. Consultez le site Web ici. Si votre nom figure sur le calendrier, vous pouvez boire des boissons sélectionnées pour 1 $ (le problème : vous devez amener plus d'un ami avec vous, donner souvent un pourboire au barman et ne pas partager vos boissons).

#106 La Clé Rouge (Indianapolis)

La clé rouge est une institution qui appartient à la famille Settle depuis 1951. Le défunt propriétaire du bar, Russ Settle, était célèbre pour sa liste de « règles » que chaque client doit suivre. Sa femme, Dollie, sa barmaid depuis des décennies, son fils Jim et sa petite-fille Leslie les appliquent fidèlement aujourd'hui : pas de pieds sur les meubles, pas de chaises dans l'allée, en espèces uniquement, raccrochez votre manteau, utilisez votre voix d'intérieur, ne Je le jure, et surtout, Russ a toujours raison ! (Personne n'en a jamais douté.) Le bar, qui est fréquenté par des locaux, des musiciens en tournée et des écrivains comme Dan Wakefield, est connu pour sa bière glacée en bouteille (de la bière artisanale aux brasseries « throwback » comme de Stroh) et des cocktails simples. L'endroit lui-même est un retour en arrière. De l'enseigne au néon au-dessus de la porte (quatre notes de musique dépeignent la vieille chanson arrosée « How Dry I Am ») à la sélection d'après-guerre des années 45 sur le jukebox aux tables Formica et aux chaises à dossier droit originales des années 50, le décor du bar est resté pratiquement intact depuis le jour où Settle a acheté l'endroit. Le sol carrelé en linoléum a un chemin parcouru entre le juke-box et les toilettes, et il y a aussi beaucoup de kitsch ici, comme la tête d'antilope empaillée derrière le bar et les modèles réduits d'avions de la Seconde Guerre mondiale suspendus au plafond. Ne manquez pas les cheeseburgers - cuits sur un gril plat - et la salade de pommes de terre de Dollie.

#105 Marvel Bar (Minneapolis)

Tout simplement, Bar Marvel combine les méthodes de barman japonaises classiques avec la nouvelle créativité américaine en matière de cocktails. "Notre style d'innovation minimaliste et original a conduit à l'invention de nouveaux genres de boissons, tels que les sour émulsifiées, les cocktails hyper-dilués, les cocktails filtrés au charbon et les cocktails alcalins", explique le directeur des boissons Pip Hanson, dont boisson préférée est le martini sec. Sa recette de martini préférée a été adaptée d'un livre de cocktails français publié en 1904 : du gin 3:1 pour sécher le vermouth avec une seule pincée d'amer à l'orange et un zeste de citron. « La glace pilée à la main, l'une de nos influences japonaises emblématiques, fait une énorme différence dans la température finale et la dilution de cette boisson », explique Hanson, qui s'occupait du bar à Club des collines de Roppongi à Tokyo et a étudié la technique classique des cocktails japonais. Le bar Marvel propose 400 spiritueux différents, 11 barils simples de bourbon et de seigle du Kentucky et une carte de cocktails en constante évolution proposant des classiques et des créations originales d'avant-garde conçues avec le perfectionnisme des maîtres cocktails de Ginza. Chef barman Peder Schweigert était un producteur culinaire sur Excellent chef Saison 5, a travaillé la cuisine à Alinea à Chicago, et a remporté le prix Iron Bartender en 2010 après moins d'un an de travail avec les spiritueux. Il fabrique les cocktails signature du bar Marvel, comme l'Oliveto, une combinaison d'un gin sour au blanc d'œuf et d'huile d'olive que le bar a surnommé un "aigre émulsifié".

#104 Old Absinthe House (Nouvelle-Orléans)

Le bar en bois recouvert de cuivre de 50 places au Ancienne maison d'absinthe est un pilier du quartier français depuis 200 ans, attirant des sommités comme Oscar Wilde, P.T. Barnum, Mark Twain et Frank Sinatra. Des maillots et des casques de légendes du football sont suspendus aux poutres apparentes de cyprès et aux lustres antiques ; des fontaines en marbre avec des robinets en laiton qui faisaient autrefois couler de l'eau fraîche sur des morceaux de sucre dans des verres d'absinthe bordent le bar. C'est un plaisir de s'asseoir et d'admirer la Vieille Maison de l'Absinthe. Sirotez la signature Absinthe House Frappe, créée en 1860 par Cayetano Ferrer; il est fait avec Herbsaint et anisette et surmonté d'un peu d'eau gazeuse. Les plats classiques de la Nouvelle-Orléans, comme le jambalaya au poulet et aux saucisses, sont incontournables. N'oubliez pas d'ajouter votre carte aux millions de cartes de visite accrochées aux murs, témoignage de la devise du bar « Tous ceux que vous avez connus ou que vous connaîtrez finiront par finir à la Old Absinthe House ». La rumeur dit que le pirate Jean Lafitte et Andrew Jackson ont planifié la victoire de la bataille de la Nouvelle-Orléans au deuxième étage (maintenant le bistro Jean Lafitte récemment rénové), et, si vous le demandez, les barmans partageront leurs histoires de fantômes de Lafitte avec vous.

#103 Le Bazar de José Andrés (Miami)

Le Bazar de José Andrés à SLS South Beach est un spectacle à voir. Comme de nombreux bars de South Beach, The Bazaar est le genre d'endroit où vous vous habillez pour impressionner tout en sirotant des cocktails tout aussi élégants. Le bar en plein air Centro, adjacent au bazar et donnant sur une piscine à débordement, présente un motif de salon conçu par Philippe Starck. Le barman en chef José Cespedes prépare des cocktails artisanaux comme l'Ultimate Gin & Tonic, pour lesquels le personnel du bar infuse des plantes dans le gin, le complétant avec le tonic Fever-Tree. Le cocktail signature de Cespedes est le Landing Gear (bourbon, sherry amontillado, Bénédictine et liqueur de poire épicée). Il y a plus de 300 bouteilles de vin, principalement d'influence espagnole, et une variété de xérès pour les non-buveurs de cocktails. Le menu, du chef Andrés, lauréat du prix James Beard, se compose de tapas espagnoles infusées des saveurs latines de Miami. Essayez le bao con lechón (ventre de porc, mojo noir, chayotte marinée et chicharrón niché dans un petit pain chinois cuit à la vapeur).

#102 Robert's Western World (Nashville)

Berceau de la musique country traditionnelle, du hillbilly et du rockabilly, et hôte d'un groupe house très apprécié, Brazilbilly, Le monde occidental de Robert est un honky-tonk légendaire. Beaucoup de stars du Grand Ole Opry et d'acteurs dans des émissions comme Hee Haw et Nashville maintenant appelé l'endroit à la maison. Propriété du chanteur Jesse Lee Jones, le bar fait revivre l'âge d'or de la musique country et organise même une rencontre gospel le dimanche matin à 10h30. fabricant de fûts en acier à un magasin de bottes et de vêtements. L'itération actuelle rend hommage à son passé avec le flair par excellence du hillbilly : des étagères de bottes, des hamburgers Angus fraîchement grillés, des sandwichs à la bologne frits - empilés avec sept tranches de bologne et servis légèrement grillés avec de la laitue et de la tomate - des tartes de lune, de la musique live et PBR froid.

#101 Preuve (Charleston)

Craig Nelson Preuve est un bar à cocktails artisanal intime avec une vaste carte de vins au verre et une liste de bières pleine de pilsners, lagers, stouts, sour et cidres. Mais la véritable attraction sont les 32 concoctions créatives, comme le Pink Rabbit (liqueur Ancho Reyes, gin Hendrick's, fraise maison "rapide" de Proof et amers mole); Knuckle Ball (bourbon Old Grand Dad 114, réduction mexicaine de Coca-Cola, amers d'orange et cacahuètes bouillies marinées); et le Charleston Buck (bourbon Woodford Reserve, Tuaca, agrumes, blanc d'œuf, bière de gingembre Proof et amers à l'orange sanguine). Il y a un menu changeant tous les jours de petites assiettes, qui sont griffonnées sur le tableau du bar.

#100 L'art du brasseur (Baltimore)

Situé dans une ancienne maison mitoyenne construite au début des années 1900, L'art du brasseur est célèbre pour ses bières de style belge. Deux bars et une salle à manger offrent trois ambiances différentes réunies par de superbes bières. Le bar à l'étage est clair et classique, avec des tables hautes, un bar décoré et un coin salon avec une cheminée en état de marche ; le bar du rez-de-chaussée est sombre, bruyant et populaire auprès des étudiants et des habitants; et la salle à manger décontractée sert la cuisine continentale européenne du chef Ray Kumm, qui change selon les saisons. Essayez le contre-filet de chevreuil grillé servi avec des navets glacés à l'orange, des champignons maitake rôtis et une ganache au chocolat salée. Il y a six bières brassées maison, dont la Birdhouse, qui est la version du bar d'une bière blonde; Resurrection, une bière brune de style abbaye brassée avec cinq types de malt et trois variétés de houblon ; et la bière Beazly à la couleur claire, un hommage aux bières belges « Devil », qui possède une saveur pleine et une finale sèche. La bière Beazley a été nommée en l'honneur du barman en chef Mark "Beazly" Barcus, qui travaille au bar depuis son ouverture il y a 18 ans. Pour les non-buveurs de bière, il existe d'autres options : le bar sert plusieurs cocktails au bourbon, comme le Stein (Buffalo Trace bourbon, sirop de thé noir aux agrumes, miel Charm City Meadworks et amers à la cardamome).

#99 Lobby Bar à l'hôtel Brown (Louisville, Ky.)

Depuis 1923, le Bar du hall dans l'élégant hôtel de style néo-géorgien Brown, dans le « Magic Corner » du centre-ville de Louisville, a proposé des cocktails classiques artisanaux et le charme par excellence du Kentucky qui transporte les clients dans une époque révolue. Il y a 64 bourbons, 25 autres whiskies et huit cocktails signature, ainsi qu'une petite sélection de bières et de vins. Essayez le cocktail signature, l'Ali Smash (Knob Creek Bourbon, menthe brouillée, liqueur de citron PAMA et nectar d'agave). Associez un bourbon au Hot Brown, une tradition de Louisville depuis 1926 : poitrine de dinde rôtie et pointes de pain grillé recouvertes de sauce Mornay et de fromage Pecorino Romano, cuites au four et garnies de bacon et de tomates. Ensuite, terminez votre repas avec Derby Pie, une tarte aux noix et pépites de chocolat.

#98 Skybar (Miami)

Skybar fait partie de les endroits à voir et à voir à South Beach. Chaque semaine, il y a de nouveaux cocktails, des DJ populaires et des invités célèbres au Shore Club de style Art déco. L'élégant bar tropical présente des murs bleu cobalt, des fontaines, des pergolas, un sol en teck laqué rouge, une table de billard en acier et des chaises Napoléon III antiques françaises. Il y a un jardin intime de vivaces, de bougainvilliers et de passiflores peuplé de meubles orientaux évoquant un salon extérieur. Le bar à rhum, niché entre deux piscines, sert 75 rhums différents. Les boissons signature comprennent le cidre Rekorderlig à la poire et à la fraise et le Watermelon Smash (vodka Grey Goose, jus de citron, sirop simple et crème de framboise). Les amuse-gueules comprennent des bouchées de macaroni au fromage au homard et du pain plat au thon ahi.

#97 Trois points et un tiret (Chicago)

Trois points et un tiret propose un mélange de 20 cocktails tiki modernes et classiques dans une ambiance tiki à l'ancienne. Amenez une foule et essayez le Treasure Chest No.2 (rhum jamaïcain vieilli, mûre, grenade, ananas, citron et falernum - un sirop sucré d'amande, de gingembre et de citron vert - servi avec une bouteille de Dom Pérignon), qui sert six à huit personnes. Si vous êtes ici en solo, optez pour le cocktail signature Three Dots and a Dash (rhum agricole vieilli, rhum guyanais, miel, falernum, citron vert, piment de la Jamaïque et amers Angostura). Il existe également des collations simples au bar tiki, comme le poulet frit à la thaïlandaise.

#96 L'aubépine (Boston)

Jackson Cannon L'aubépine est un bar exceptionnel : des barmans avec une personnalité et des connaissances encyclopédiques et des histoires à raconter, des cocktails bien conçus à partir d'une longue liste de boissons qui comprend 400 cocktails, 30 bières et cidres artisanaux et 20 vins fins ; et une ambiance invitante se trouvent tous ici. Essayez le cocktail signature, le Dutch Oven (bols de genièvre vieilli en fût, morceaux de sucre, amers de Peychaud, amers à l'orange de Regan et absinthe St. George) ou l'un des six cocktails mis en avant chaque semaine pour aider les clients à réduire leurs options. Les amuse-gueules, un programme de fromages et des amuse-gueules sucrés se marient bien avec la liste des boissons.

#95 La salle Redwood (San Francisco)

Depuis 1933, Chambre Séquoia a été un point chaud pour les cocktails artisanaux et une scène de bar glamour. Située à l'intérieur du luxueux hôtel de charme Clift, qui célèbre son centenaire cette année, la salle Redwood est lambrissée de séquoia et son énorme bar aurait été sculpté dans un seul séquoia. Le mobilier de salon conçu par Philippe Starck et les œuvres d'art numériques ajoutent une touche moderne au bar classique. 14 cocktails sont proposés, dont le Premium Redwood Room Martini (gin Monkey 47 ou vodka Grey Goose VX, secoué et accompagné d'olives farcies au bleu) et le CLIFT Carré (Hennessy VS Cognac, Bulleit rye, Carpano Antica, Fernet Branca, sirop de gingembre, amers Angostura et Peychaud et glaçons Kold-Draft).Les collations copieuses comprennent les croquettes de crabe dormeur avec aïoli au chorizo ​​et le burger Clift, servis sur un pain bretzel avec des oignons caramélisés, une sauce à steak maison et du cheddar.

#94 The Griswold Inn Tap Room (Essex, Connecticut)

Le Griswold Inn a ouvert ses portes en 1776, promettant « des hébergements de première classe,

Gastronomie et spiritueux. Quelque 239 ans et six familles-propriétaires plus tard, l'Auberge, son bar à vin et son Tap Room au Gris, qui a ouvert ses portes en 1801, tient toujours cette promesse. Populaire auprès des plaisanciers, des habitants et des célébrités (Katherine Hepburn, Frank Sinatra, Dean Martin, Billy Joel et bien d'autres ont pris un verre ici), l'hôtel et le Tap Room regorgent d'art maritime, de cloches en laiton et d'habitacles. Il y a de la musique live tous les soirs, du Dixieland et du swing aux chants de marins. Installé dans ce qui était autrefois la première école d'Essex (la structure a été roulée dans la rue sur des rondins jusqu'à son emplacement actuel sur Main Street en 1801), le Tap Room a un élégant plafond en forme de dôme qui évoque une époque révolue. Un sapin de Noël repose toute l'année sur un poêle à ventre plat au centre de la pièce, et il y a une machine à pop-corn antique qui fait éclater du pop-corn en continu. Il y a plusieurs bières à la pression, dont la Revolutionary Ale du bar. Les cocktails changent selon les saisons, mais les plus populaires sont le Connecticut Mule et la Liberty Lemonade en été, le rhum chaud au beurre en hiver et le Bloody Mary toute l'année. La nourriture de la taverne est servie à partir de 14h30. à 19h30 tous les jours et comprend une chaudrée de palourdes primée de la Nouvelle-Angleterre.

#93 McGlinchey's Bar & Grill (Philadelphie)

Le cosy Bar & Grill McGlinchey est un bar de plongée bien-aimé qui propose de la bière pression et des sandwichs. Les habitants lèvent des tabourets au bar en bois enveloppant pour goûter aux 13 bières pression en rotation, comme la Scarlet Lady de Stoudt, la Woodchuck Cider et la Paulaner Hefeweizen. Il existe également 21 bières en bouteille, dont Yards IPA, Smithwicks et Rouge Dead Guy.

#92 La Chambre Berkshire (Chicago)

Le bar à cocktails artisanal du Fifty/50 Restaurant Group La chambre Berkshire, nommé d'après l'hôtel qui occupait autrefois l'espace, est un endroit sans prétention pour profiter des cocktails de choix du revendeur et des concoctions finies en baril conçues par le directeur des boissons Benjamin Schiller et son équipe. Les clients sélectionnent un spiritueux, un profil de saveur et la verrerie, et les barmans de la Berkshire Room font le reste. Pour les indécis, le bar propose également sept cocktails maison, comme le Weston (bourbon blé, essence de café Dark Matter et tabac à pipe servis sur un gros morceau de glace sculptée dans un verre à whisky). Le bar accueillant, qui a ouvert ses portes en juin 2013, présente des murs de casiers de caisse de whisky en bois sombre, une façade de bar faite de ceintures en cuir, des sièges moelleux, des luminaires en cuivre qui imitent les tuyaux de distillerie, des volets en acier d'une distillerie de bourbon du Kentucky, des murs blanchis à la chaux , les hauts plafonds et le sol composite en terrazzo d'origine de l'hôtel Berkshire. Le bar sert des collations et des desserts haut de gamme créés par le chef exécutif Chris "Chip" Davies et le chef pâtissier exécutif Chris "Tex" Teixeira - dont certains imitent les profils de saveurs des cocktails choisis par le revendeur. Essayez par exemple les ris de veau frits au poulet avec aïoli au bacon, choux de Bruxelles frits et pecorino ou le B.L.T. slider avec bacon braisé, frisée et aïoli de tomates marinées sur un pain brioché maison.

#91 Mikkeller Bar (San Francisco)

Bar Mikkeler revendique le versement parfait, servant chacune de ses bières à la température de consommation optimale avec un système de mélange de gaz «à la volée» personnalisé, un stockage variable et un système de livraison. Le bar propose de la bière des meilleures brasseries du monde entier à ses 42 robinets. La température est la clé pour les barmans de Mikkeller. Quelque 13 bières, comme Pretty Things Our Finest Regards, un vin d'orge, sont servies à 55 degrés F; 20 bières, comme la Mikkeller Tenderloin Wit houblonnée et la lager ambrée maltée Fort Point Brewing Westfalia, sont servies à 45 degrés F; et cinq bières, comme la Bräu Ungespundet Hefetrüb de Mahr, sont servies à 40 degrés F. Il y a aussi deux bières conditionnées en fûts. Le menu changeant selon les saisons comprend de la charcuterie et des fromages, des collations, des petites assiettes et des saucisses.

#90 La salle Velvet Tango (Cleveland)

Le propriétaire Paulius Nasvytis et les barmen de La salle de tango en velours sont des « porte-flambeaux de la tradition ». Depuis 1996, les barmans servaient des cocktails classiques bien avant que ce ne soit à la mode. Il y a plus de 80 cocktails au menu; une trentaine d'entre eux sont des créations maison, dont l'India Lime Fizz (un cocktail riche, crémeux et puissant qui associe gin, rhum, flora India limes, vanille et un œuf entier). Le bar est logé dans un espace qui était autrefois un bar clandestin – des impacts de balles sont encore visibles au plafond. Le bar et le bar arrière sont faits d'acajou restauré et la pièce avant dispose d'un piano à queue sur lequel la musique est jouée tous les soirs par un combo de jazz à trois et un pianiste de fin de soirée. La deuxième salle est accessible en traversant un miroir dans le vestiaire. Il y a un autre piano à queue là-bas, avec une cheminée confortable, des fauteuils en cuir confortables et, plus loin, un patio où sont cultivés certains des ingrédients du cocktail du bar. Les deux chambres disposent d'une télévision en noir et blanc à l'ancienne qui montre des films classiques sans son. Il y a des collations limitées, comme le speck, qui est une poitrine de porc fumée d'origine locale faite par une famille allemande à Cleveland.

#89 Williams & Graham (Denver)

Il y a beaucoup à voir et à boire Williams & Graham, qui propose une large carte de spiritueux et de cocktails : alcools d'agave, gin, cognac, brandy et eau-de-vie, whisky américain, whisky écossais, vodka, whisky irlandais, whisky canadien et whisky japonais, liqueurs et cordiaux, apéritifs, digestifs , amari et vermouths, xérès, bière et vin. Les options de cocktails incluent le Bridge to Terabithia (gin Tanqueray 10, Campari, Cocchi Americano et St. Germain) et The Paloma (tequila Espolón Blanco, jus de citron vert, soda au pamplemousse et une pincée de sel). Associez les boissons puissantes avec de petites assiettes et des bonbons, comme la caille fumée au thé noir avec de la polenta aux pignons de pin et des légumes verts braisés; le Williams and Graham Burger avec bœuf haché Western Daughters, Port Salut, oignons caramélisés, pain moelleux et frites; et namelaka (chocolat blanc, groseilles oloroso, chocolat noir, cassant aux amandes et Glenfiddich 15 ans).

#88 Lait et miel (New York)

Le jour de l'an 2013, Lait & Miel a déménagé du Lower East Side au Flatiron District, mais il a conservé sa politique d'entrée sur référence et sur rendez-vous uniquement. Milk and Honey a un bar jumeau du même nom à Londres, et les deux endroits élaborent minutieusement des cocktails en utilisant des traditions ancestrales et un processus en plusieurs étapes qui commence chaque après-midi avec le jus d'oranges, de citrons, de citrons verts et de pommes. Le bar n'utilise aucun jus ou extrait qui n'est pas fabriqué en interne. La plupart des verres et tous les verres à mélange sont placés dans des congélateurs réglés à -40 degrés Celsius pour garder les boissons au frais pendant la phase délicate de préparation. Les barmans comptent de manière obsessionnelle le temps pendant qu'ils secouent ou remuent les boissons pour assurer le mélange parfait pour les cocktails au champagne, les cordonniers, les pétillants, les acides et les digestifs. Au moment de la rédaction de cet article, Milk and Honey est à nouveau en mouvement en raison d'un problème de location, selon la propriétaire Sasha Petraske. Elle espère retourner au centre-ville. Le bar a été maintenu sur notre liste en raison de son héritage de 15 ans de fabrication artisanale de cocktails sur mesure mémorables que nous espérons pouvoir à nouveau bientôt.

#87 Pas de poste vacant à l'hôtel Juniper (Hollywood, Californie)

Les gens derrière Pas de poste vacant à l'hôtel Juniper - qui est un bar, sans hôtel attenant ont travaillé dur pour évoquer la nostalgie des années 30, de l'ancienne résidence de style victorien dans laquelle il a élu domicile à son décor d'hôtel vintage -y compris un hall détaillé - à son code vestimentaire: chemises brillantes, shorts, vêtements de sport, logos, tongs, la plupart des chapeaux et les couleurs vives sont fortement déconseillés. Vous pourrez déguster une liste de 12 cocktails, connus sous le nom de The Dirty Dozen, au bar antique sur le patio ou dans le jardin extérieur luxuriant. Il y a de la musique live, et parfois du burlesque, les vendredis, samedis et lundis.

#86 Euclid Hall Bar & Kitchen (Denver, Colorado)

Situé dans un bâtiment construit en 1883 et abritant par la suite un médecin local, le Colorado Women's Relief Corps, le Double Eagle Bar de Soapy Smith et les Masons — Euclide Hall Bar & Cuisine est un incontournable à Denver. Il y a plus de 80 bières de globe-trotter (et plus de 50 whiskies et cocktails changeant selon les saisons pour les non-buveurs de bière), et un menu de pub aventureux avec des articles comme des coussinets d'oreille de porc thaïlandais, de la langue de bison stroganoff, des saucisses à manivelle faites maison, et la poutine et les escalopes plus familières, toutes préparées dans la cuisine ouverte.

#85 Zig Zag Café (Seattle)

Situé près du marché de Pike Place, le Café Zig Zag, un bar-restaurant de quartier que l'ancien barman Murray Stenson a rendu célèbre avec sa revitalisation de The Last Word (un cocktail classique autrefois oublié à base de gin, de jus de citron vert fraîchement pressé, de liqueur de marasquin et de chartreuse verte) se fait maintenant un nom pour lui-même avec sa nourriture, aussi. Le chef Tyler Moritz a réorganisé le menu en décembre 2014, en ajoutant des options comme la poitrine de porc avec du chou-fleur, des figues, des feuilles de moutarde et des graines de moutarde marinées et des cappelletti maison farcis de maïs, de ricotta, de girolles, de tomate, de marjolaine et de pecorino Romano. Stenson a évolué, mais le bar reste l'un des meilleurs de Seattle et du pays.

#84 Salon Kon Tiki (Tucson)

Depuis 50 ans, Salon Kon Tiki a apporté une ambiance insulaire à Tucson. Le bar tiki ressemble presque exactement à ce qu'il était lors de son ouverture - rempli de torches tiki à essence, de la plus grande collection au monde de tikis de Milan Guanko et d'un assortiment de bibelots insulaires. Des gens comme Clint Eastwood, Robert Mitchum, Lee Marvin et Robert Wagner se sont arrêtés à Kon Tiki lorsque des films ont été tournés à Tucson et dans ses environs. Offrez-vous 46 boissons insulaires, comme le Koko Pino (ananas tropical et noix de coco mélangés à de la glace pilée et du rhum) ou le Kanaloa (banane, orange et ananas mélangés à Absolut Mango). Les boissons glacées se marient bien avec les plats proposés. Ne manquez pas les Kon Tiki pupus (hors-d'œuvre) comme les Monkeys On A Stick (de tendres cubes de surlonge en brochettes, marinés et grillés au charbon de bois et servis avec un glaçage teriyaki) et Birds On A Stick (des morceaux de poitrine de poulet tendres en brochettes, marinées et grillé à la perfection et servi avec un glaçage teriyaki); Tiki Chips (croustilles wonton enrobées de sucre servies avec une sauce teriyaki ou aigre-douce); et poulet barbecue hawaïen (poitrine de poulet assaisonnée, grillée et finement arrosée avec sauce barbecue recette maison, le tout surmonté d'un anneau d'ananas).

#83 Canon (Seattle)

Canon se vante d'offrir la plus grande collection de spiritueux de l'hémisphère occidental - plus de 3 500 spiritueux, 400 spiritueux vintage et une liste de cocktails de 100 pages - il peut donc être difficile de choisir un verre ou deux à essayer. Le cocktail Canon signature (seigle, vermouth sucré, Ramazzotti et mousse Cointreau au pochoir avec un canon amer Angostura sur le dessus) est un bon point de départ, mais demander des recommandations au barman en chef primé Jamie Boudreau fonctionne aussi. Comme la liste des boissons, les options alimentaires changent tous les deux mois, mais quelques « rations » sont de délicieux aliments de base : les noix d'Angostura-bourbon (noix de cajou, bretzel et maïs au caramel) ; petits pains de poitrine de porc (servis avec sauce sucrée et épicée et salade de pommes); et terrine de foie gras de la Vallée de l'Hudson (avec céleri, pomme pochée au vin blanc et consommé de xérès Pedro Ximenez). Si vous avez l'idée que les amers d'Angostura sont un thème ici, vous avez raison : le bartop est taché d'Angostura.

#82 Clyde Common (Portland, Oregon)

Quel meilleur endroit pour savourer les fruits de la tendance des élevages en fûts qu'au bar dirigé par Jeffrey Morgenthaler, le gars qui a ouvert le bal en premier lieu ? Découvrez de quoi il s'agit en dégustant le Negroni, le chrysanthème ou le fantasque Remember the Maine, qui sont tous vieillis en fûts. La taverne rustique de style européen repousse les tendances des cocktails tout en respectant les classiques. Avec cinq robinets rotatifs, 10 vins au verre et une dizaine de cocktails au menu, il y en a pour tous les goûts à Clyde commun. Essayez aussi la nourriture; le menu de collations et d'assiettes à partager est en constante évolution, il y a donc quelque chose de nouveau et d'excitant à essayer à chaque visite.

#81 Le Polo Lounge (Beverly Hills)

L'expérience par excellence de Beverly Hills et un endroit idéal pour regarder les gens, Le Polo Lounge, dans le classique Beverly Hills Hotel, est spécialisé dans l'ajout de touches modernes aux cocktails classiques (et coûteux). Le menu du bar de l'hôtel comprend une douzaine de classiques modernes et 30 vins au verre. Essayez le Forbes Five Star Martini à 35 $ (vodka Double Cross infusée à l'aneth et au concombre et vermouth sec servis dans un verre à martini en métal et accompagnés d'un parfait au homard, à l'avocat et au caviar). Le motif de bandes vertes et blanches de l'hôtel est intégré au décor du bar, complétant les murs lambrissés et les banquettes confortables. Il y a des spectacles tous les soirs, mais les cocktails et la clientèle sont les vraies stars.

#80 Salty Dawg Saloon (Homer Spit, Alaska)

Les Salé Dawg Saloon est logé dans un bâtiment de la fin du XIXe siècle, l'une des cabanes originales du site de la ville d'Homère. Ouvert en 1957, le bar à plafond bas (les personnes de grande taille doivent se baisser pour entrer) est une institution. Le décor amusant comprend des bouées de sauvetage, des dollars et un bric-à-brac sans fin (pendant des années, les bibelots éclectiques comprenaient une jambe prothétique, jusqu'à ce que quelqu'un la vole pour la rapporter à son propriétaire). Demandez au personnel amical du bar, qui s'occupe du bar depuis des décennies, des cocktails exclusifs comme le chien salé (vodka - l'original était fait avec du gin - et du jus de pamplemousse avec un bord salé) et le Duck Fart (un shot prétendument originaire de Kodiak, composé de Kahlúa, Bailey's Irish Cream et Crown Royal).

#79 Tiki-Ti (Los Angeles)

Peu de choses ont changé depuis que feu Ray Buhen a ouvert le Tiki-Ti à l'extrémité est de Sunset Boulevard en 1961. Aujourd'hui, son fils et son petit-fils, Michael et Mike Buhen, perpétuent la tradition de la préparation de cocktails exotiques au bar tropical familial qui sert 92 boissons tiki différentes. L'endroit est minuscule - il n'y a que 12 tabourets et une poignée de tables contre les murs. Les clients réguliers sont immortalisés avec des plaques signalétiques sur les murs du bar, et presque toutes les images et objets tiki qui ornent le bar ont été donnés par des clients de longue date. Ceux qui sont au courant comprennent les bizarreries du bar - de la politique stricte d'interdiction d'entrée et de sortie à l'horaire d'ouverture étrange (du mercredi au samedi uniquement) au fait qu'il est permis de fumer à l'intérieur du bar (parce qu'il est géré par le propriétaire, avec pas d'employés, il est exempté des lois anti-tabac). Ne soyez pas surpris de voir une longue file d'attente à l'extérieur - cela vaut la peine d'attendre. Essayez le Blood and Sand à l'orange, avec votre choix de bourbon, de scotch ou de tequila.

#78 Sable Kitchen & Bar (Chicago)

L'élégant gastro-lounge américain Cuisine & Bar Sable, situé à l'intérieur de l'hôtel Palomar Chicago, a créé un public dans la ville des vents depuis l'ouverture en 2010 du bar de style industriel mais glamour des années 40. Le bar de l'hôtel se concentre sur des cocktails modernes uniques, dont la plupart sont basés sur des recettes classiques et mélangé avec des sirops et des amers faits maison. Prenez place au bar de 40 pieds et essayez un ou quelques-uns des 62 cocktails au menu, comme la signature War of the Roses (gin, fleur de sureau, jus de citron vert frais, sirop simple, brins de menthe, amers de Peychaud, et Pimm's) réalisé par le chef barman primé John Stanton. Un nouveau menu américain d'assiettes partagées préparées dans la cuisine ouverte, comme du pain plat aux saucisses merguez épicé avec du fenouil émincé, de la feta, de la coriandre et de l'oignon rouge, complète l'expérience.

#77 Napoleon House Bar & Café (Nouvelle-Orléans)

Le plus grand saloon de l'époque coloniale de la Nouvelle-Orléans, Napoléon House Bar & Café, charme les habitants et les touristes depuis 200 ans. Il capture l'essence du Big Easy. Le premier occupant du bâtiment était le maire de la Nouvelle-Orléans, qui y vécut de 1812 à 1815 ; il offrit sa résidence à Napoléon Bonaparte en 1821 comme refuge pendant son exil. Napoléon n'y est pas parvenu, mais le nom est resté. Depuis, le bar est un refuge pour les artistes et les écrivains. Franchir ses portes et siroter la signature Pimm's Cup (Pimm's No. 1 et limonade garnie de 7-Up et garnie d'un concombre) évoque rapidement une époque révolue

#76 Revolution Brewing (Chicago)

Aucun détail n'a été négligé au brewpub Brassage Révolution, des poings sculptés tenant la barre en acajou à l'arôme de houblon de son IPA Anti-Hero. La brasserie artisanale Revolution Brewing brasse 50 bières différentes chaque année. Les bières les plus populaires sont l'Anti-Hero IPA, la A Little Crazy et la Fist City Chicago Pale Ale. Située sur Logan Square, la brasserie dispose d'un plafond en étain, de murs et de bancs en bois de tonneau et d'un salon de brassage au deuxième étage. Le chef cuisinier Charlie Eure prépare un menu copieux qui comprend de la charcuterie maison et du pop-corn à la graisse de bacon. Une à deux fois par semaine, la cuisine fait rôtir un cochon entier pour se régaler.

#75 The Round Robin Bar (Washington, D.C.)

C'est ici, dans le bar en acajou poli, que le sénateur et membre du Congrès du Kentucky, Henry Clay, a présenté la capitale nationale au Mint Julep au milieu des années 1800. Situé juste à côté du hall de l'hôtel Willard InterContinental, le bar de l'hôtel majestueux propose une large gamme de plats, mais sa boisson signature reste le rafraîchissant Henry Clay Julep (bourbon Makers Mark, sucre, eau de branche, feuilles de menthe emmêlées et glace pilée) . Le bar à la rondeles murs de sont ornés de portraits de personnes de l'histoire du bar : Alice Roosevelt Longworth, la fille du président Theodore Roosevelt, qui a fait sensation en fumant publiquement dans la salle à manger Willard ; le président Woodrow Wilson, qui a convoqué la Ligue pour faire respecter la paix à Willard et a présenté son programme de grande envergure pour un accord mondial, la genèse de la Société des Nations et des Nations Unies, en 1916 ; Calvin Coolidge, le 30e président américain, qui a vécu au Willard pendant son mandat de vice-président du président Warren Harding ; et l'auteur américain Nathaniel Hawthorne, qui a séjourné au Willard pendant qu'il couvrait la guerre civile pour The Atlantic Monthly. Le barman en chef Jim Hewes a fondé la célèbre soirée Bonnets & Bowties Kentucky Derby du bar, le plus grand événement du Kentucky Derby en dehors de Louisville, qui est une tradition annuelle depuis 1986. Hewes a également créé la fantastique collection Presidential Cocktail, qui compile des libations historiquement et anecdotiquement liées à chaque président des États-Unis. Ils se marient bien avec le menu, qui regorge d'assiettes à partager de la cuisine du Café du Parc de l'hôtel. Essayez les curseurs de hamburger Angus ou les curseurs de gâteau au crabe du Maryland.

#74 Bellocq (Nouvelle-Orléans)

BellocqL'intérieur bordel-chic évoque l'homonyme du bar, E.J. Bellocq, un photographe marin qui a photographié les femmes de Storyville - le célèbre quartier rouge de la Nouvelle-Orléans - au début du XXe siècle. Niché dans l'Hotel Modern, le bar intime présente des surfaces en velours moelleux, des teintes rouges profondes, un éclairage tamisé et une poignée de bougies vacillantes. Bellocq's a été le premier bar à se concentrer sur les cocktails du début du siècle qui mettent l'accent sur l'alcool à faible teneur en alcool et les vins fortifiés comme le xérès, le vermouth, le madère et le porto. La boisson signature est le Cobbler (vin fortifié, glace et fruits), une boisson du XIXe siècle qui se décline en 20 variétés ici. Le chef exécutif Marcus Woodham de Tivoli & Lee, le restaurant du Modern, se concentre sur les petites assiettes, les collations et les sucreries. Le riz croustillant d'agneau croustillant à la rémoulade à la menthe est l'un des plats les plus appréciés de la carte et se marie très bien avec les cordonniers ou le vin fortifié.

#73 Maison Première (Brooklyn)

Maison Première s'est fait un nom en proposant des cocktails artisanaux et des fruits de mer frais dans un bel espace et un jardin. Le décor met l'accent sur le design américain et de la Nouvelle-Orléans avec des antiquités, des éclairages et de la musique. Le bar, dirigé par le directeur du bar Maxwell Britten et le chef barman William Elliot, est spécialisé dans les cocktails à l'absinthe comme la signature Maison Absinthe Colada (Mansinthe, Rhum JM, crème de menthe, ananas et sirop de noix de coco). La chef Lisa Giffen sert une variété d'assiettes et d'entrées partagées d'inspiration française, dont 30 types d'huîtres, un assortiment de crudo et des oursins.

#72 Le Publicain (Chicago)

Le rustique, spacieux Le publicain s'est fait un nom avec les plats de campagne du chef exécutif Paul Kahan - pensez au tartare de cœur de bœuf, aux côtes levées et au poulet fermier - mais il vaut également le détour pour sa sélection tournante de 12 bières pression, plus 60 bières et cidres en bouteilles et bidons. Essayez le Publican Lambic, un jeune lambic frais et non mélangé qui est léger, légèrement acidulé et merveilleux avec la nourriture du Publican. Prenez place à la table commune en noyer qui évoque les banquets européens du XVIe siècle - elle peut accueillir jusqu'à 100 personnes et offre une vue sur la cuisine partiellement ouverte. Pour les non-buveurs de bière, il existe neuf cocktails, comme le Kyle's After Pork Digestive, un cocktail à base de rhum et de Cynar qui vaut la peine d'être essayé, même pour les buveurs de bière.

#71 Haymarket Whisky Bar (Louisville, Ky.)

Le bar à whisky Haymarket propose près de 200 whiskies du monde entier, allant du Kentucky bourbon au moonshine en passant par les whiskies de seigle et les whiskies single malt et blended. Membre de l'Urban Bourbon Trail, Haymarket défend la culture profonde et l'histoire du pays du bourbon en proposant des cours sur l'histoire du whisky américain et des cours de marketing moderne du bourbon. Les 10 vols de bourbon, chacun offrant un échantillonnage d'un trio de bourbons, sont une excellente introduction à la collection d'encyclopédies du bar.

Brasserie n°70 de Portsmouth (Portsmouth, N.H.)

Ouvert en 1991, le Brasserie de Portsmouth était la première brasserie artisanale du New Hampshire. Installé dans un bâtiment en briques du XIXe siècle dans le centre-ville historique de Portsmouth, l'établissement de deux étages est le bar de quartier par excellence de la Nouvelle-Angleterre. La bière est brassée sur place et il existe également des cocktails à base de whisky, comme le Market Street Manhattan (bourbon Woodford Reserve, vermouths sucrés et secs et amers bourbon-baril Woodford Reserve). Les offres de boissons comprennent 12 bières pression à l'étage, 16 en bas, deux bières conditionnées en fûts, 18 vins, 25 bières en bouteille haut de gamme et des offres de cidre organisées par le brasseur en chef Matt Gallagher. Vous y trouverez également 10 cocktails et quelques mocktails. Le décor du bar comprend des œuvres d'art éclectiques, des plateaux en acier laminé, de hauts plafonds, une coupole, un café en plein air saisonnier et une vue sur le processus de fabrication de la bière. Le salon Jimmy LaPanza en bas est une affaire plus décontractée, avec des peintures nues en velours sur les murs, des plafonds bas, une table de billard et un jeu de palets sur table. Essayez la Thaizenheimer, une bière de blé brassée avec du gingembre, du galanga, des feuilles de lime kaffir et de la citronnelle qui se marie bien avec les moules au curry épicées cuites dans un bouillon infusé d'épices au curry, de lait de coco, de citronnelle et d'une touche de sauce chili épicée.

#69 Le pub Toronado (San Francisco)

Ce bar de Lower Haight est connu pour sa sélection de bières bien préparées, mais Le pub Toronado se distingue également parmi ses concurrents par son manque de prétention. L'atmosphère de plongée et la musique forte peuvent effrayer les amateurs de houblon plus raffinés, mais les clients s'amuseront tout en buvant des bières artisanales difficiles à trouver comme l'IPA Hop Hunter de Sierra Nevada, la pilsner Reality Czech de Moonlight, le grand rouge flamand de Rodenbach Cidre de pomme biologique Cru, et Two Rivers à la grenade.

#68 Herbes & Seigle (Las Vegas)

Ceux qui recherchent des boissons oubliées faites avec précision devraient rechercher Herbes & Seigle, qui propose une liste de cocktails classée par ordre chronologique du début du XIXe siècle à nos jours. Ouvert depuis 2009, le bar de quartier propose des boissons de l'âge gothique (avant 1865) comme le Brandy Crusta (brandy, marasquin, orange Curaçao, citron et amers) et le Jack Rose (applejack, citron vert et grenadine maison); l'âge d'or (1865 à 1900) comme le Widows Kiss (calvados, bénédictine, chartreuse jaune et amers), le cocktail Ford (gin, vermouth sec, bénédictine et amers orange) et le Ward Eight (seigle, citron, orange , et grenadine maison); le Old School Age (1900 à 1919) comme l'Aviation (gin, marasquin, citron, crème de violette) ; Interdiction (1920 à 1933) comme le Holland House (genièvre Bols, marasquin, vermouth sec et jus de citron) et le Scofflaw (seigle, vermouth sec, citron, grenadine et amers d'orange); les années de réforme (1933 à 1948) comme le Blinker (seigle, jus de pamplemousse et sirop de framboise) ; le Dark Age (1949 à 1989) comme le Bramble (gin, citron, cassis et mûres) ; et le Revival Age (1990 à nos jours) comme le Jungle Bird (rhum noir, ananas, Campari, jus de citron vert et sirop de bar). Le bar est également connu pour ses viandes de qualité coupées à l'ancienne, comme la côtelette de porc avec os, le steak en fer plat et le faux-filet.

#67 Grande étoile (Chicago)

Grande étoile est dépourvu de tout prétexte. Installé dans une ancienne station-service des années 1940, ce honky-tonk et taquería aux allures de salon joue de la musique country sur vinyle et sert du bourbon et de la bière aux côtés de délicieux tacos. Les boissons les plus populaires sont la margarita classique (tequila Lunazul Blanco, jus de citron vert et curaçao orange Marie Brizard), disponible au pichet; et La Paloma (Lunazul Blanco, jus de pamplemousse et citron vert et Fresca mexicaine). Le menu de cuisine de rue mexicaine comprend des tacos al pastor (épaule de porc marinée à la broche avec ananas grillé, oignon grillé et coriandre), de panza (poitrine de porc braisée croustillante avec sauce tomate guajillo, queso fresco, oignon et coriandre) et de pescado (filet de tilapia pané à la bière avec mayonnaise chipotle, chou, oignon rouge, citron vert et coriandre).

#66 Horse Brass Pub (Portland, Oregon)

Crédité d'avoir aidé à lancer la révolution de la bière artisanale - sinon à travers le pays, alors certainement dans l'Oregon - le regretté Don Younger, copropriétaire de longue date de l'endroit (il est décédé l'année dernière) est pratiquement un saint patron de la communauté. Son style anglais traditionnel Pub en laiton de cheval sert des pintes de 20 onces depuis 1976. Il y a 58 robinets, dont quatre moteurs en fûts pompés à la main, trois cidres, cinq robinets nitro et plusieurs importations. Il y a aussi la nourriture de pub requise, comme les pétards, les œufs écossais, les rouleaux de saucisse, le déjeuner du laboureur et le fish and chips au flétan, tous exceptionnels. Comme Tom May l'a chanté, "Tu n'es plus un étranger quand tu franchis cette porte" dans ce pub de quartier.

#65 Élixir (San Francisco)

L'un des pionniers du retour de la culture cocktail, Élixir est un saloon de quartier qui sert une importante collection de spiritueux dans son bar en acajou de la fin du XIXe siècle. L'espace joliment décoré comprend des appareils d'éclairage victoriens; une collection d'outils de cocktail et de barman anciens, de photos et de bouteilles ; et des souvenirs du quartier et du passé du bar. Il existe plus de 350 bouteilles individuelles de whisky, moitié américain, moitié importé ; 15 robinets rotatifs de bière; et une rare collection de tequila. Essayez le Hollinger Manhattan Project (Rittenhouse 100 rye, Carpano Antica et Luxardo marasquin, avec un rinçage à l'absinthe et une touche d'orange) ou la signature Celery Cup No. 1 (Square One concombre vodka, Pimm's, coriandre, céleri et concombre anglais) .

#64 Frankie's Tiki Room (Las Vegas)

Ouverte depuis 2008, la Frankie's Tiki Room a été décorée par Bamboo Ben, le petit-fils d'Eli Hedley, qui a lui-même conçu la Enchanted Tiki Room à Disneyland. Il présente des sculptures, des peintures et des verres personnalisés créés par un grand nombre d'artistes tropicaux. La chambre Tiki de Frankie est inspiré des mers du Sud, avec un soupçon de kitsch de Las Vegas (vous trouverez du vidéo poker, du blackjack, du keno et des machines à sous au bar). Il y a 24 cocktails tiki originaux à essayer, comme Lava Letch (rhum Demon, brandy, liqueur de framboise et bière de gingembre) et huit classiques, comme le délicieux rhum, piment de la Jamaïque et concoction de miel Three Dots and a Dash (code Morse pour " La victoire").

#63 Bourbon & Branch (San Francisco)

Autrefois un véritable bar clandestin, Bourbon & Branche qui a ouvert ses portes en 1867, a fonctionné illégalement pendant la Prohibition sous le nom de The Ipswitch ± A Beverage Parlor de 1921 à 1923. John J. Russell a acheté l'entreprise en 1923 et l'a appelée "JJ Russell's Cigar Shop". Russell, qui avait des liens avec des contrebandiers à Vancouver, en Colombie-Britannique, ne vendait pas beaucoup de cigares. Les nantis sont arrivés et ceux qui ont demandé un certain cigare ont été escortés à travers une trappe jusqu'à son bar souterrain, qui était équipé de cinq tunnels de sortie secrets qui restent avec le bar aujourd'hui. Les clients ont suivi un ensemble strict de règles de la maison (un ensemble similaire est toujours utilisé aujourd'hui), y compris commander de l'alcool sans éveiller les soupçons (les barmans ont dit aux clients de se taire et de "parler facilement" - d'où le terme speakeasy). Il y a quatre salles : Bourbon & Branch, The Library, Wilson & Wilson Private Detective Agency et J.J. Chambre Russell. Sur les quatre menus, vous trouverez 100 cocktails. La sélection de bourbon comprend Noah's Mill, Buffalo Trace et Rittenhouse 21 ans numérotés à la main. Vous trouverez également des Scotches rares, comme Monkey Shoulder, Glenmorangie Margaux Finish (l'une des 1 200 bouteilles aux États-Unis) et Balvenie 1971. Il n'y a qu'un seul whisky canadien - un Crown XR (seulement 7 500 caisses ont été produites). C'est la rare collection de bourbons soigneusement organisée et le respect du passé qui incitent les clients à venir à Bourbon & Branch, qui comprend un bar principal et la bibliothèque (entrez dans la bibliothèque en faisant sonner le buzzer et en utilisant le mot de passe « livres »).

#62 Le Vernis (Los Angeles)

Les cocktails classiques savamment exécutés sont ce qui fait Le Vernis, un bar vintage à l'arrière de Trempette française de Cole (l'établissement de 106 ans qui a inventé le sandwich à la sauce française), un tirage au sort à Los Angeles. Il existe plus de 1 000 variantes de cocktails classiques sur la liste, mais le Bartender's Choice aide les gens à réduire les sélections : les barmans travaillent individuellement avec les invités pour sélectionner le cocktail classique parfait selon leur goût et leur humeur. De plus, vous êtes libre de passer chez Cole pour commander l'un de leurs sandwichs emblématiques, à base de bœuf, de porc, de pastrami, de dinde ou d'agneau de première qualité de l'USDA - avec du fromage en option - et servi avec un bol de "au jus" pour tremper. Savourez le vôtre directement au bar orné de bois, de cuir et d'acier.

# 61 The Old Fashioned (Madison, Wisc.)

Inspiré par les traditions des tavernes et des soupers du Wisconsin, L'ancien a des bières, des gosses, du fromage et plus encore. Ouvert en 2003, le bar est la quintessence du Wisconsin, avec un menu qui met en valeur les viandes, les fromages, les produits et les spécialités locales des producteurs du Wisconsin pour créer des festins traditionnels cuisinés à la maison comme des frites de poisson, des côtes de bœuf et du poulet au feu de bois. Le menu des boissons est tout aussi riche en fierté de l'État, avec 52 bières pression du Wisconsin et 105 bières en bouteille, vins, spiritueux et boissons de spécialité, y compris son homonyme: le classique à l'ancienne mélangé à la main. Comme si la nourriture et les boissons ne suffisaient pas, la taverne propose un programme de récompenses, Big Shot, où les points (1 $ équivaut à un point) peuvent être échangés contre des marchandises comme un autocollant, une bière pression, du fromage Wisconsin ou une fête.

#60 Bar à Church & State (Los Angeles)

Situé dans le quai de chargement d'origine du bâtiment de l'usine Nabisco, construit en 1925, le bar du bistro français Église et État est devenu connu pour sa sélection de cocktails tournants d'inspiration saisonnière et son cocktail du jour. La carte des boissons comprend 10 cocktails maison, 10 bières en bouteille et 75 vins français à la bouteille avec 12 autres au verre. Situé à une extrémité du restaurant, donnant sur la salle à manger et la cuisine ouverte, se trouve le bar en marbre de 10 places. Les boissons sont faites avec des spiritueux et des liqueurs en petites quantités et artisanaux. Le menu complet du restaurant est disponible au bar. Les plats populaires sont les moules marinières (moules de l'Î.-P.-É. avec frites et aïoli), l'os à moelle (moelle rôtie avec salade de radis marinés), le steak tartare (tartare de cœur de bœuf nourri à l'herbe Sun Fed Ranch avec salade mesclun et frites), et la planche de charcuterie (prosciutto de canard, poitrine de porc maison, rillettes de porc, pâtés de campagne, fromage de tête, mousse de foie de volaille, moutarde maison et légumes marinés).

#59 Monte's Downtown (Fargo, N.D.)

Depuis son ouverture en 2002, Centre-ville de Monte a fait sa marque avec ses 35 martinis signature et une excellente cuisine. Du salé au alcoolisé au sucré et au fruité, les martinis artisanaux de Monte pour tous les goûts. Les non-buveurs de martini peuvent profiter de la vaste carte des vins, qui comprend 95 cépages ; 40 cocktails, dont huit sélections changeant selon les saisons; et quatre bières artisanales. Le centre-ville de Monte n'est pas seulement un point d'eau; l'établissement, avec des tables ornées de draps blancs impeccables, était la destination gastronomique et buvette originale de Fargo, bien avant que les cocktails artisanaux et les ingrédients locaux ne soient à la mode dans la région. Le menu change selon les saisons comprend le carré d'agneau, le filet mignon et le brochet doré.

#58 Goodnight Gracie Jazz et Martini Bar (Détroit)

Bonne nuit Gracie Jazz et Martini Bar est en effet, comme son nom l'indique, un bar à martini, mais il propose également une pléthore de whisky, de scotch et de bourbon. Le bar intime, avec un éclairage d'ambiance sombre, de la musique live et une piste de danse animée, est spécialisé dans les concoctions à base de vodka Tito infusée maison, notamment infusée à la framboise pour le Vixen Martini, infusée à la fraise pour la mule aux fraises, infusée à l'ananas pour la mule d'ananas, et le piment serrano infusé pour le LemonPEPPPERcello. Il y a 23 martinis au menu; le cocktail non-martini signature est le Kentucky Buck (Ridgemont Reserve 1792, le mélange exclusif à un seul fût sélectionné à la main du bar, des fraises fraîchement écrasées, du jus de citron frais, des amers Angostura, du sirop simple et de la bière au gingembre). Gardez de la place pour les curseurs, qui comprennent une côte de bœuf avec du fromage « zip », un gâteau au crabe et du poulet au parmesan.

#57 El Bait Shop (Des Moines)

Tout tourne autour de la bière artisanale ici à El Bait Shop, un bar rustique peuplé de taxidermie, de pancartes à bière et de vélos. Le bar sert également de « siège non officiel à vélo » de Des Moines, étant donné sa proximité avec un certain nombre de pistes cyclables du centre-ville de Des Moines. Avec plus de 120 bières pression et 100 en bouteille, c'est le paradis des amateurs de bière. Essayez le shot Root Down, à base de Root Beer Millstream et de Jägermeister produits localement, et dégustez les tacos au poisson et les tater tots enrobés de bacon, tout en discutant avec le barman bien-aimé Joe Tolpingrud.

#56 The Musso & Frank Grill (Hollywood, Californie)

Depuis 1919, Le Musso & Frank Grill a servi le martini parfait avec une classe hollywoodienne intemporelle. L'entrepreneur Frank Toulet et le restaurateur de l'Oregon Joseph Musso ont embauché le chef français Jean Rue peu de temps après son ouverture; il a créé le superbe menu, qui est resté pratiquement inchangé. En 1927, le restaurant/bar fut vendu et déménagé d'une porte sur Hollywood Boulevard, où il se trouve encore aujourd'hui. S'asseoir au grill, c'est être imprégné de l'histoire d'Hollywood. Des affaires ont été faites sur le téléphone public, le premier installé à Hollywood ; les scripts ont été discutés sur des martinis; et les contrats ont été signés au cours du dîner. Charlie Chaplin, Greta Garbo, Humphrey Bogart, Marilyn Monroe et d'autres grands noms ont fréquenté le bar et le restaurant ; les serveurs fidèles s'occupent de la clientèle aisée depuis des décennies. Même si vous n'êtes pas une célébrité, vous serez traité comme la royauté hollywoodienne ici.

#55 Bemelmans Bar (New York)

Entrer dans Bar Bemelmans, à l'hôtel Carlyle dans l'Upper East Side de Manhattan, c'est comme se promener dans le passé. Il conserve l'ambiance des bars Big Apple des années 40 et 50.Les serveurs en vestes blanches et nœuds papillon, le piano jazz live et de superbes martinis sont des appareils qui ont résisté à l'épreuve du temps. Mais le bar n'est pas déconnecté (même si les prix peuvent l'être pour certains). Le bar porte le nom de Ludwig Bemelmans, auteur de la série de livres pour enfants Madeline, et les peintures de Bemelmans ornent les murs de cette salle sophistiquée, qui dispose également de confortables banquettes en cuir. Commandez l'un des martinis double format, servi dans un verre à martini classique avec un dividende sur le côté qui reste réfrigéré sur de la glace pilée jusqu'au moment de boire. La dernière offre du barman en chef Luis Serrano est l'agave gingerita avec la tequila Casamigos, qui se marie bien avec le nouveau menu du bar ; l'accent est mis sur les assiettes partageables, comme les curseurs, et les tartinades méditerranéennes.

#54 Apothéke (New York)

Dans une rue latérale du quartier chinois de New York se trouve Apothéke, un endroit banalisé (la façade du bar est celle d'un ancien magasin de nouilles appelé Gold Flower Restaurant) qui propose un menu de "prescriptions" préparées avec des produits biologiques des marchés locaux ou cueillis directement dans le jardin d'herbes aromatiques sur le toit du bar. Les propriétaires Heather Tierney et Christopher Tierney ont créé un espace de retour ancré par un bar en marbre de 30 pieds où des élixirs créatifs sont fabriqués de manière dramatique. Les options de la ferme au bar comprennent des «traitements thérapeutiques» comme l'edamame et le shiso (vodka, purée d'edamame, concombre écrasé, feuille de shiso, gingembre râpé et bord de sel de l'Himalaya rose wasabi); des « antidouleurs » comme Hecho en Mexico (tamarin, tequila, chili habanero, nectar d'agave et citron vert); « aphrodisiaques » comme le Deal Closer (concombre, vodka, menthe, citron vert et essence de vanille); « exhausteurs euphoriques » comme le Blackberry Cobbler (poire de cactus, pisco, eau de rose, blanc d'œuf, amers maison, nectar d'agave et citron vert); des « antistress » comme la Thai White Lady (essence de thym, gin, blanc d'œuf, citron aigre et orange) ; « extraits de fruits » comme la cerise réglisse (griottes, scotch single malt, essence d'absinthe, amers de cerise maison et garniture de réglisse à la cerise); et des boissons « santé et beauté » comme Guava Mama (goyave mexicaine, vodka, cognac, anis, piment de la Jamaïque et citron vert).

#53 Pump Room Bar (Chicago)

Situé dans l'emblématique restaurant Pump Room de l'hôtel PUBLIC Chicago, Bar de la salle des pompes a été fréquenté par la royauté hollywoodienne et des dignitaires du monde entier. Depuis plus de 75 ans, tout le monde, de l'actrice Elizabeth Taylor aux rockeurs David Bowie et Mick Jagger au président John F. Kennedy, a dîné dans le célèbre « Booth One ». En fait, le Pump Room, l'un des deux bars de l'hôtel, était le deuxième chez-soi de Frank Sinatra. Sinatra a chanté le « jumping Pump Room » dans sa chanson à succès « My Kind of Town (Chicago Is) ». Le bar est toujours un aimant pour des sommités comme Rihanna, Bill Clinton et Michael Jordan. Le restaurant richement décoré, qui présente un plafond à la feuille d'or compensé par un globe de résine flottant et illuminé, est célèbre non seulement pour sa riche histoire - les murs sont décorés de photographies en noir et blanc des célébrités qui y ont dîné - mais aussi pour les boissons, dont huit bières pression, plus de 200 vins et 35 cocktails. Essayez l'ancien : il est servi dans un flacon Pump Room en acier inoxydable gravé que les invités peuvent rapporter à la maison. La nourriture, sous la supervision du chef multi-étoilé Jean-Georges Vongerichten, est également exceptionnelle.

#52 ChurchKey (Washington, D.C.)

Clé de l'église est connu pour sa sélection impressionnante et en constante évolution de 555 bières importées et nationales. La répartition : 500 bouteilles, 50 fûts et cinq fûts. ChurchKey est le bar à l'étage du restaurant jumeau Bouleau & Orge. L'espace mélange des touches victoriennes et industrielles, juxtaposant des rideaux luxuriants, des banquettes somptueuses et des lustres récupérés avec des poutres métalliques. Des tuyaux en cuivre fournissent la mousse aux 50 robinets derrière la barre de 55 pieds de long. Le directeur de la bière, Engert Greg, dresse une liste exhaustive de bières tous les soirs, et ses membres du personnel hautement qualifiés guident les invités à travers la liste en utilisant sept catégories de saveurs créées par Greg (croquant, houblon, malt, rôti, fumée, fruit et épices) . Depuis son ouverture en 2009, ChurchKey a été le premier bar à bière à utiliser des robinets à température contrôlée (servant ses bières à 42, 48, 50 à 52 et 54 degrés Fahrenheit, selon le style) et sert toutes ses bières dans le bon verrerie. ChurchKey organise régulièrement une gamme d'événements, des prises de contrôle aux premières versions en passant par les dîners à la bière. Il y a aussi un menu du chef Kyle Bailey qui comprend des pâtes fraîches, de la charcuterie maison et des "tater tots" faits à la main.

#51 Anvil Bar and Refuge (Houston)

Bar à enclume et refuge était l'un des premiers bars aux États-Unis à servir des cocktails de style classique comme The Brave (mezcal, tequila, amaro, Curaçao et Angostura amers, servis à température ambiante) à des prix inférieurs. Il y a 110 cocktails au menu, mais les barmans peuvent en faire bien plus. L'espace animé, ouvert par Bobby Heugel alors qu'il n'avait que 24 ans, dispose d'un bar sur toute la longueur de l'espace et d'une immense collection de spiritueux. Heugel est également l'un des propriétaires de bar derrière Salon de charité OKRA, un bar à but non lucratif. Il y a un petit menu de collations comme du fromage, de la charcuterie et des collations.

#50 Le Pegu Club (New York)

Basé sur un club d'officiers coloniaux britanniques en Birmanie à la fin des années 1800, Le club de Pégu préserve l'art de la culture du cocktail dans un espace à l'étage à SoHo. Le cocktail du même nom Pegu Club (London dry gin, amers, jus de citron vert et orange Curaçao) est un incontournable ici; les tables ont des compte-gouttes de citron, de citron vert, de sirop simple et d'amers. De petites bouchées, comme des œufs farcis de truite, sont également proposées.

# 49 The Upstairs Bar at City Grocery (Oxford, Mississippi)

Depuis 1992, le chef John Currence, lauréat du prix James Beard, a conçu un conglomérat de restaurants et de bars à Oxford, dans le Mississippi. La cuisine du sud d'inspiration française de City Grocery attire les convives dans sa salle à manger raffinée et dans le bar plus décontracté à l'étage, bien intitulé Le bar à l'étage de City Grocery, est également devenu une destination pour sa vaste carte des vins, sa courte liste de cocktails classiques et ses collations. Essayez le Jesús María (tequila Patron, Cointreau, jus d'orange, jus de citron vert et sirop simple) et l'Oxfordien (bourbon Maker's Mark, jus de citron et sirop simple garni de prosecco) et associez-les à des collations de bar comme du poulet chaud frit croustillant avec mon chéri; sandwich à la bolognaise frite avec America « whiz », moutarde jaune et pain blanc grillé ; et crevettes et gruau (gruau épicé Original Grit Grit, crevettes sautées, ail, champignons, oignons verts, vin blanc, jus de citron et Big Bad Bacon).

#48 Rubans de coulée (New York City)

Siroter un cocktail au Verser des rubans est une éducation. La carte de cocktails graphique, organisée par le barman primé Joaquín Simó, propose 15 cocktails maison et 15 cocktails classiques élaborés sur un plan cartésien avec un axe allant de rafraîchissant à spirituel et l'autre de réconfortant à aventureux. L'emplacement de chaque boisson sur la balance se trouve également sous les descriptions plus longues des boissons. En plus de ses impressionnants cocktails artisanaux, Pouring Ribbons est également connu pour posséder la plus grande collection de bouteilles vintage et rares de Chartreuse en Amérique du Nord. Le cocktail le plus populaire est Death & Taxes (la base divisée comprend du gin américain Dorothy Parker, du brandy de prune bleue Clear Creek, du vermouth Cinzano Bianco infusé à la lavande, du jus de citron frais, du sirop de miel de fleurs sauvages et une pincée d'amer au pamplemousse). Conçu par WarrenRed, le bar présente un décor à la fois moderne et intemporel qui incorpore des couleurs vives, ponctué par une grande fenêtre à l'avant de la pièce qui est magnifiquement encadrée par une arche en bois de noyer. Le bar s'associe à Fromages artisanaux de Beecher pour fournir des portions emballées individuellement de fromage, de charcuterie et d'accessoires traditionnels pour les clients à la recherche d'un appariement de collations légères.

#47 Norme de l'Est (Boston)

Le restaurateur Garrett Harker a créé un joyau à Kenmore Square, un quartier autrefois miteux de Boston. Depuis l'ouverture du restaurant il y a près de 10 ans, Norme de l'Estle directeur du bar Jackson Cannon et son équipe ont remporté de nombreux prix ; entre autres honneurs, Cannon a été demi-finaliste de la James Beard Foundation dans la catégorie Restaurateur exceptionnel au cours des deux dernières années consécutives. Le salon aux hauts plafonds, avec des banquettes en cuir rouge, propose 110 vins éclectiques à la bouteille et un programme de bières impressionnant, mais les barmans qui fabriquent des boissons artisanales au bar en marbre de 46 pieds, le plus long bar de Bean Town, excellent vraiment dans les cocktails artisanaux. comme la signature Dartmouth Highball (Pimm's No. 1, gin Plymouth, sirop simple, jus de citron et feuilles de menthe). Il y a une sélection tournante de 24 cocktails artisanaux divisés en trois sections principales : Rediscover (une collection de cocktails classiques), Redevelop (riffs sur les classiques) et Redefine (cocktails plus innovants), avec des boissons comme Poor Little Richman, la gérante du bar Naomi Levy. (cachaça Leblon Reserva, gin Beefeater, sirop de cola au vin rouge maison, jus de citron vert et amers Angostura). Il existe également deux sections plus petites, qui changent plus fréquemment : l'une axée sur les ingrédients de saison et l'autre rendant hommage à un lieu ou à une personne d'importance historique. Le menu de la brasserie de la Nouvelle-Angleterre, qui change selon les saisons, comprend des variantes des plats classiques de la brasserie française, comme des rigatoni au four avec des saucisses d'agneau et de porc, de la sauce rose et de la ricotta.

#46 Le Buena Vista Café (San Francisco)

À quelques pâtés de maisons de Fisherman's Wharf, Le Café Buena Vista c'est là que la version américaine du café irlandais a été inventé. L'original a été mélangé pour la première fois en 1942 dans le port de Foynes dans l'ouest de l'Irlande, prédécesseur de l'aéroport international de Shannon. Jack Koeppler, le copropriétaire de l'époque du Buena Vista, l'a amené à San Francisco en 1952 sous l'impulsion de l'écrivain de voyages Stan Delaplane du San Francisco Chronicle, lauréat du prix Pulitzer. Le secret du café irlandais, ils ont découvert, était la crème qui flotte sur le mélange de café chaud, un morceau de sucre et whisky irlandais. Koeppler et son équipe de buveurs ont découvert que la crème devait être vieillie pendant 48 heures et fouettée "à une consistance précise", selon le site Internet du café. Le bar sert également des plats copieux comme des œufs Blackstone et du pudding au pain.

#45 Petite Branche (New York)

Sasha Petraske (de Lait & Miel, N° 88) décontracté, en espèces uniquement, sans réservation Le bar-salon du West Village est un endroit animé pour les classiques. Les barmans en porte-jarretelles de Petite Branche avoir des connaissances encyclopédiques sur tout ce qui concerne les spiritueux et les cocktails. Attardez-vous au bar ou installez-vous dans l'une des cabines pour siroter des cocktails et profiter du piano jazz dans ce bar souterrain chic.

#44 Boisson (Boston)

Ce bar qui porte bien son nom sert des boissons – et de très bonnes. Dédié aux cocktails, BoireLes barmans de , sous la direction du directeur général et barman en chef Ezra Star, les fabriquent sur mesure selon les goûts de chaque client. Installé dans un ancien entrepôt de laine, Drink est spécialisé dans les techniques à l'ancienne et les recettes classiques de l'ère de la Prohibition, infusées d'innovations modernes et d'ingrédients artisanaux. Le bar se faufile dans toute la pièce, créant six coins pour que les invités se rassemblent pour regarder le personnel du bar en action - écaillant un bloc de glace de 50 livres, mélangeant des herbes et secouant des libations vibrantes. Le menu de plats légers de saison comprend des frites, de la charcuterie maison, du steak tartare et du pastrami d'espadon pêché à la ligne.

#43 The Old Seelbach Bar (Louisville, Ky.)

Depuis son ouverture en 1905, des célébrités, des présidents américains, des artistes primés aux Grammy Awards et même des gangsters ont fréquenté les restaurants et le bar du Seelbach Hilton. Inscrit au registre national des lieux historiques, l'hôtel abrite le toujours populaire Vieux bar de Seelbach, où, selon la légende, F. Scott Fitzgerald a commencé à écrire Gatsby le magnifique sur les serviettes à cocktail du bar. Essayez le cocktail signature Seelbach (bourbon Old Forester, triple sec, amers Angostura, amers Peychaud et champagne, servi dans un verre cannelé orné d'orange fraîche), créé en 1917, qui a disparu pendant la Prohibition et a été redécouvert par un directeur d'hôtel en 1995 Situé à côté du hall de l'hôtel, le bar du début du siècle propose également plus de 70 bourbons et une réconfortante tarte aux pacanes au chocolat et au bourbon. Le menu du bar propose une variété de plats aux accents du Kentucky, comme des curseurs de bison du Kentucky avec du cheddar au raifort de Kenny et des mini brioches; « frites au fromage » (frites à la bière avec chorizo, sriracha et sauce cheddar chaude); et des frites en entonnoir au sucre glace et caramel au bourbon.

#42 Smuggler's Cove (San Francisco)

La crique des contrebandiers prétend avoir la plus grande sélection de rhum premium aux États-Unis (il existe plus de 550 variétés rares et premium), mais le bar tiki vintage propose également un répertoire enviable de 70 cocktails artisanaux exotiques. Essayez le Smuggler's Rum Barrel, un mélange secret de rhums et d'épices avec des agrumes frais. Il n'y a pas de nourriture ou de prétention ici, juste du rhum et de l'attirail nautique à gogo. Comme si vous aviez besoin d'une incitation, le bar offre aux clients la possibilité d'essayer plusieurs rhums et d'obtenir un statut dans sa Rumbustion Society à trois niveaux. Commencez le voyage en essayant et en apprenant environ 20 rhums. Après avoir répondu à un quiz pour démontrer vos nouvelles connaissances, vous obtiendrez une carte de membre, un badge de mérite, un accès au coffre-fort de rhums rares et votre nom sera inscrit dans le Manifeste de Smuggler's Cove. Le niveau suivant consiste à échantillonner 80 verses d'une once de votre choix de rhums de The Vault. Une fois terminé, vous devenez un gardien de la crique et recevez des prix spéciaux, un certificat d'achèvement et un badge de mérite ; votre nom est également inscrit sur les murs de Smuggler's Cove. Le dernier niveau du club nécessite de renverser 200 rhums supplémentaires pour gagner le titre de Master of The Cove. En tant que Master of the Cove, vous avez la possibilité de rejoindre le propriétaire Martin Cate lors d'une visite privée de la distillerie.

#41 Holeman & Finch Public House (Atlanta)

Holeman et Finch Public House était à l'avant-garde du mouvement naissant des cocktails artisanaux à Atlanta lors de son ouverture en 2008, et il reste un leader dans l'industrie. Pour garder les choses excitantes, le barman en chef Kaleb Cribb alterne les offres de cocktails selon les saisons ; chaque nouvelle carte de cocktails a une continuité thématique. Il y a six bières pression, plus une bouteille rotative et peut contenir une douzaine de bières; une carte des vins de 50 bouteilles soigneusement préparée; et la carte des cocktails, qui compte 10 créations originales et six cocktails classiques spécialement mis en valeur. Découvrez la charcuterie et la cave à vin construites sur mesure et goûtez à la cuisine d'animaux entiers et de légumes du Sud du chef Linton Hopkins. Parmi les produits phares, citons la moelle osseuse rôtie avec pain au levain et salade de persil; le fromage au piment de sa femme et copropriétaire Gina Hopkins; choux braisés au thé avec bacon et sorgho; et le célèbre hamburger, une double pile maison sur un pain H&F Bread Co. avec du fromage américain et de l'oignon rouge, servi avec des frites coupées à la main avec du ketchup et de la moutarde maison. À l'origine, seulement 24 hamburgers étaient servis le soir, mais les hamburgers étaient si populaires qu'ils sont maintenant proposés au menu du jour. Plus, H&F Burger, une boutique autonome, ouvre ce printemps au Ponce City Market à Atlanta (en 2013, trois stands H&F Burger ont fait leurs débuts à Turner Field, domicile des Braves d'Atlanta).

# 40 S'il vous plaît ne dites pas (New York City)

S'il vous plaît ne dites pas (alias PDT), caché dans le restaurant de hot-dogs d'East Village Chiens Crif et accessible via une cabine téléphonique, est un petit bijou. Le bar confortable - avec des banquettes, des plafonds bas, un bar en cuivre, des sièges en cuir et une taxidermie - propose un menu court de 10 cocktails, quatre vins au verre et quatre bières pression. Essayez la signature à l'ancienne de Benton's : un bourbon à l'ancienne lavé à la graisse de bacon de Benton's sucré avec du sirop d'érable de catégorie B. Le bar sert également les célèbres hot-dogs de bœuf et de porc faits à la main et naturellement fumés de Crif Dogs avec votre choix de garnitures; c'est une combinaison gagnante.

#39 Sportsman's Club (Chicago)

Quand le Club des sportifs a été transféré entre les mains de Heisler Hospitality (les gens derrière les barreaux de Chicago comme Bar Deville, Loup solitaire, Bois de nuit, La chambre Revel, et Trancheurs) en 2013, la Windy City était (et est toujours) en effervescence à propos de la nouvelle machine à amaro du bar, qui produit un mélange quotidien d'amaro (une liqueur italienne aux herbes) servi frais dans de la verrerie vintage. Heisler a également remanié le bar vieux de 60 ans, le transformant en un bar classique de Chicago au charme intemporel. Il est complet avec la taxidermie, des damiers sculptés dans les tables, des airs qui jouent d'une bobine à bobine vintage, des lustres en laiton et des fenêtres en grillage. Essayez le cocktail signature Sportsman, un mélange agité de bourbon lié, de Zucca Rabarbaro, d'amers Luxardo, d'amers Angostura et d'absinthe. Le barman en chef primé Jacyara de Oliveira crée, secoue et mélange quatre cocktails qui changent quotidiennement en plus des piliers, qui incluent le Sportsman's Cocktail, l'Amaro Machine, le house-baril à l'ancienne et le Low Life. Le bar propose également du vin et de la bière à emporter et des produits de vente au détail. Pendant l'été, le bar organise des barbecues dans la cour - comme si vous aviez besoin d'une autre raison de visiter cet espace.

#38 Alambic (San Francisco)

Le bar de quartier intimiste Alambicest devenu une destination emblématique de San Francisco. Connu pour son hospitalité, ses cocktails new-school créatifs, ses classiques savamment préparés du menu «canon», ses bières locales à la pression et sa solide sélection de whisky, Alembic frappe toutes les bonnes notes. Le bar, construit à partir des anciens gradins du stade Kezar, regorge de clients en sirotant des cocktails artisanaux comme le Southern Exposure (un tour sur le côté sud classique, avec du gin, de la menthe fraîche, du jus de citron vert, du sucre et du jus de céleri frais) et des classiques du menu "canon" comme le bourbon à l'ancienne (bourbon on the rocks avec quelques traits d'amers, de sucre et de zeste de citron). Il y a huit cocktails dans chaque catégorie à essayer.Le menu de cuisine moderne, qui change selon les saisons, propose de petites assiettes comme des œufs de caille marinés, des cœurs de canard aux épices jerk avec de l'ananas mariné et de la moelle osseuse rôtie. Le bar est en pleine rénovation et expansion que The Daily Meal a hâte de savourer.

#37 Scofflaw (Chicago)

L'accent sur le gin Moqueur, qui vient de fêter son troisième anniversaire, est un joyau - un bar de quartier sur Logan Square qui accueille chaleureusement tous ceux qui s'installent sur des tabourets ou des canapés pour des cocktails, des boissons tiki aux sprays à l'absinthe en passant par les bières artisanales américaines. Il y a aussi des petites assiettes exceptionnelles qui valent le détour.

#36 La salle de bar du Modern (New York)

Les 20 places du Modern Salle de bar est une triple menace, remarquable pour sa sélection de spiritueux, son menu gastronomique et son style décontracté et hospitalier. L'incroyable sélection de spiritueux comprend de vieux single malts et des brandies français de la Seconde Guerre mondiale, tous mis en évidence dans l'étalage à plusieurs niveaux derrière le bar en marbre de 36 pieds de long. Chaque soir, les clients s'approchent du bar depuis la salle à manger et passent quelques instants à apprécier la sélection. Vous ne trouverez pas de mixologues prétentieux qui sourient narquoisement lorsque vous êtes d'humeur pour un cosmopolite ou une vodka et un soda. Ce que vous trouverez, ce sont des barmans qualifiés qui exécutent un fantastique Sazerac, peuvent recommander un gin artisanal à essayer dans un martini et aider les clients à naviguer à travers les offres de vin au verre. La cuisine du bar sert une cuisine américaine de saison et contemporaine comme des curseurs de thon, une tarte flambée, des beignets de crevettes et du branzino poêlé.

#35 Billy Sunday (Chicago)

Billy dimanche n'est pas un lieu de cocktail artisanal ordinaire. Conçu par Rachel Crowl de FC Studios, le bar évoque l'Americana de l'ère de la Prohibition. Chef barman Alex Bachman, des volets Charlie Trotteur's, prépare et présente impeccablement une collection de cocktails artisanaux de 15 concoctions, dont le victorien (gin hollandais, amers d'absinthe, Amaro Sibilia et Fernet). Ne négligez pas la collection de spiritueux; goûtez à la vaste sélection de scotch (le bar en compte près de 100) et essayez l'amaro (il existe 500 types de liqueurs italiennes à base de plantes). La nourriture à Billy Holiday est une pièce de théâtre le souper du dimanche chez grand-mère, avec des plats comme une tourte au sanglier avec une croûte de biscuits; Boule de fromage au Porto avec crostini et réduction de Porto; et le pot de s'mores, farci de pudding au chocolat, de biscuits Graham et de peluches grillées faites maison.

#34 LAVO (Las Vegas)

Le nouvellement conçu LAVO lounge est un espace conçu par AvroKo s'inspirant des anciens bains publics. Il dispose d'un plafond de 20 pieds, de sièges en cuir, d'un bar incurvé et est orné d'œuvres d'art avant-gardistes et de lustres bas. Les mixologues créent des cocktails spéciaux spectaculaires qui ont attiré l'attention des célébrités qui fréquentent l'endroit. Essayez la signature Lavolini (La Marca Prosecco, St. Germain et fruit de la passion), qui se marie bien avec le menu italien, avec des offres comme des boulettes de viande Wagyu avec de la ricotta fraîche fouettée, de l'oreganato de palourdes au four, de la pizza au homard et aux langoustines et un zeppole Oreo .

#33 Ray's Boathouse (Seattle)

Les incroyables vues panoramiques sur la baie de Shilshole et les couchers de soleil fantastiques ne sont pas les seules choses qui rendent Le hangar à bateaux de Ray l'un des meilleurs bars des États-Unis. Avec plus de 40 cocktails exclusifs, plus de 20 robinets saisonniers et rotatifs et plus de 400 bouteilles de vin, il y a de nombreux couchers de soleil sensationnels à essayer au complexe duo-bar comprenant le Boathouse sophistiqué et le Café décontracté et chaleureux. Les options incluent Uncle Ray's Manhattan (bourbon, vermouth sucré infusé à la maison et amers à la pêche); le cosmos à la pêche blanche (pêche blanche, vodka, jus de canneberge blanche, citron vert et romarin); et la création du chef barman Clint Kneebone, le Northwesterner (une version arrosée d'un Bloody Caesar, garni d'une olive farcie aux palourdes fumées). Associez votre boisson de choix avec des huîtres et la morue charbonnière grillée primée au James Beard Award dans du saké kasu.

#32 Monk's Café (Philadelphie)

Café des moines est un magasin de bière belge avec un répertoire de bières en fût et des centaines en bouteille, de l'offre limitée Chimay Dorée à la plus sèche Tripel Karmeliet en fût à Achel Blond à Westmalle Tripel à la bouteille. Le bar propose également des bières de style belge fabriquées localement, il y en a donc pour tous les goûts. Les copieux sandwichs, hamburgers et moules se marient bien avec la bière.

#31 Tørst (Brooklyn)

Les gens qui dirigent le minimaliste Premier sont sérieux au sujet de leur bière artisanale - c'est tout ce qui est servi au bar Greenpoint. Du système de tirage « condensateur de flux », qui permet aux barmans de contrôler la combinaison de gaz et la pression pour chacun des 21 robinets, aux deux zones de stockage distinctes pour les bières, le respect de ces bières artisanales est authentique. L'une des plus populaires des 150 bières en bouteille est Brassage des jumeaux maléfiques's Bikini Beer, une bière blonde à faible ABV (alcool par volume), très parfumée et bien équilibrée, brassée à Société de brassage Two Roads à Stratford, Connecticut. Pensez à réserver pour lukus, le restaurant menu dégustation au fond du bar : il a reçu une étoile Michelin, la première fois pour un établissement qui ne sert que de la bière. Le menu dégustation à plusieurs plats du chef Daniel Burns à 95 $ peut être accompagné de bière pour 45 $ de plus. Le menu du Tørst change selon les saisons, qui propose une combinaison de plats de pub anglais et de spécialités scandinaves. Vous trouverez du pain de seigle danois fait maison, du rarebit gallois, du kedgeree (un plat de poisson, de riz et d'épices) et de la truite fumée sur du pain de seigle.

#30 Merle (Chicago)

Des cocktails artisanaux créatifs qui changent pour s'adapter aux saisons distinctes de la ville des vents et des options culinaires salées et sucrées exemplaires ont fait Merle un tube. Il y a six cocktails de saison et cinq cocktails Captain's List, ainsi qu'une carte des vins de près de 200 variétés proposées. Essayez le cocktail signature du chef mixologue Kyle Davidson, l'Art of Choke, à base de Cynar (un amaro à base d'artichauts) avec de la chartreuse verte, de la menthe, du jus de citron vert, des amers Angostura et du rhum blanc, qui a été présenté dans les bars sœurs L'heure violette (No. 6 sur les 150 meilleurs bars de The Daily Meal en Amérique) et Le publicain (No. 72 sur les 150 meilleurs bars d'Amérique du Daily Meal). Le bar minimaliste, avec un espace blanc, du chêne rouge acajou et une cuisine en acier inoxydable, est un endroit confortable pour un verre ou deux, ainsi que la cuisine du Midwest du chef Paul Kahan, lauréat du prix James Beard, et du chef de cuisine Perry Hendrix. Ne manquez pas la salade signature d'endives avec pommes de terre croustillantes, basilic, moutarde de Dijon, pancetta et œuf poché. Gardez de la place pour les friandises du chef pâtissier Dana Cree, comme le gâteau au beurre gluant au bourbon avec du fromage de chèvre fouetté, du strudel caramélisé, de la tarte aux patates douces, des noix de pécan et du sorgho ; et la crêpe à la farine de teff (café mascarpone, crumble de chicorée, noisette confite, expresso et rhum).

#29 L'auberge Homy (Omaha)

Initialement appelé The Homey Inn (toutes les lettres ne tiendraient pas sur le panneau d'origine), ce est un endroit chaleureux, avec de charmantes Americana vintage tapissant les murs, comme des poignées de robinet, des cartes de baseball rares et des boutons politiques. Ouvert en 1956 par Maynard Finkle (aujourd'hui son fils Terry Finkle tient le bar), L'auberge Homy s'est rapidement imposé pour son Champagne à la pression, qui se décline en quatre variétés : sec, doux, fraise et pêche. Il est servi à la flûte — pour moins de 5 $ — ou à la cruche. Si vous montez un onglet de 100 $, vous obtenez un t-shirt gratuit. Classique.

#28 Bar Agricole (San Francisco)

Bar Agricole a accumulé les distinctions, à la fois pour ses boissons et son décor (il est certifié LEED et a un design lauréat du prix James Beard), qui intègre des installations de sculpture en verre de Nikolas Weinstein et des fûts de whisky récupérés, des fûts de vin et du bois de grange. Le bar est spécialisé dans les cocktails traditionnels à base de sélections de fûts d'eaux-de-vie françaises (Cognac, Armagnac et Calvados); la sélection de huit à 12 boissons tourne régulièrement. Commandez la maison à l'ancienne, préparée par le chef barman Craig Lane avec le propre tonneau d'Armagnac du bar et deux amers faits maison.

#27 Parc n°9 (Boston)

Situé dans une élégante maison de ville dans l'historique Beacon Hill de Boston, Parc n°9 accueille ses clients avec son bar en bois poli, l'endroit idéal pour se percher avant un déjeuner à trois plats à prix fixe ou un menu dégustation de sept plats du chef. La salle à manger intime de style européen, illuminée d'une palette taupe avec du parquet, des lustres anciens et une vue enviable sur Boston Common, est le cadre idéal pour les plats italiens et français d'inspiration régionale de la chef Barbara Lynch. La salle à manger à l'arrière est un endroit plus confortable, avec des banquettes en cuir chaud et en velours sauge. La carte des vins comprend un certain nombre de vins du Vieux Monde, principalement de vignerons de charme en France, en Italie, en Autriche et en Allemagne, chacun sélectionné par Cat Silirie, directeur des vins lauréat du prix James Beard. Le bar prépare des cocktails classiques qui se marient parfaitement avec le programme alimentaire.

#26 75 français chez Arnaud (Nouvelle-Orléans)

Autrefois « espace réservé aux messieurs » à l'intérieur du restaurant éponyme du quartier français d'Arnaud Cazenave (Arnaud's a commencé à produire une cuisine créole exceptionnelle en 1918), l'espace qui est maintenant Français 75 a été ouvert aux dames lorsque le restaurant a changé de propriétaire en 1979. En 2003, la dernière itération, French 75, s'est réincarnée en bar à cocktails Big Easy par excellence. C'est vintage de part en part; son bar du XIXe siècle a même été acheté chez un antiquaire local. Le menu de cocktails changeant selon les saisons propose neuf à 12 cocktails de saison, bien que beaucoup plus soient disponibles sur demande. La boisson signature est le French 75 (Courvoisier VS, sucre, jus de citron et champagne Moët et Chandon), élaboré par le chef barman Chris Hannah, l'un des Les 25 meilleurs barmans d'Amérique du Daily Meal. Les plats proposés au bar French 75 sont tout aussi élaborés que les cocktails eux-mêmes, en particulier les huîtres en brochette (huîtres du Golfe enveloppées de bacon, frites et servies avec une sauce marchand de vin) et les pommes de terre soufflées signature d'Arnaud.

#25 Citizen Public House & Oyster Bar (Boston)

Citoyen Public House & Bar à Huîtres a plus de 200 whiskies, y compris une liste déroulante de la niche, des barils en bois centenaires sélectionnés à la main. Il existe des bouteilles rares et presque impossibles à trouver, des vols hebdomadaires de whisky, un club de whisky et l'un des programmes de cocktails artisanaux les plus puissants de Boston, dirigé par Joy Richard, responsable du bar et des boissons. Les boissons emblématiques du bar, ponctué de suspensions en verre à bulles, d'art local, de dessins au tableau et de cabines en cuir usé, sont Fernet-Branca à la pression et l'Ideal Manhattan (Maker's Mark, St. Germain, Cinzano Rosso, Angostura bitters , et amers de pamplemousse). Le bar est connu pour ses huîtres, ses plats de taverne haut de gamme et son dîner de porc entier rôti pour 10.

#24 Vesper Bar (Las Vegas)

Nommé pour le cocktail de 1953 dans le roman original de James Bond, Casino Royale, Barre de Vesper à l'intérieur du Cosmopolitan Las Vegas se trouve un exemple de sophistication moderne juxtaposé à des racines solides dans l'élégance du passé. Entouré de carreaux de miroir et centré sur une cave à liqueur en bois ornée, il est certainement charmant. Le Vesper Bar propose un menu de 20 bières, 11 vins au verre et 10 cocktails séparés en deux styles : classique (interprétations traditionnelles de boissons classiques) et interprétations Vesper (boissons basées sur les originaux mais infusées d'ajouts modernes pour montrer l'évolution de l'industrie). Spécialisée dans la mixologie « moléculaire », les cocktails comestibles et les tequilas, la mixologue en chef et originaire de Las Vegas, Mariena Mercer, apporte une connaissance approfondie de l'opération, ce qui en fait un bar incontournable.

#23 Cure (Nouvelle-Orléans)

Guérir était l'un des premiers bars à cocktails artisanaux autonomes de la Nouvelle-Orléans et l'un des premiers aux États-Unis à avoir un pied dans l'ère moderne et un pied dans l'âge d'or des cocktails. Ouvert par le groupe derrière les bars de la Nouvelle-Orléans Bellocq (N°74) et Canne & Table, ce bar accueillant, avec ses plafonds de 14 pieds, ses vieilles briques, son bois de noyer foncé et ses sièges en cuir foncé, dégage une atmosphère industrielle et une abondance de lumière traversant les deux grandes arches du bâtiment. Installé dans une ancienne caserne de pompiers construite en 1903, il est à la fois destination et bar de quartier. La carte des boissons, qui change huit fois par an, comporte quelques sections : Cocktail Book List (comportant des interprétations de boissons de célèbres livres de cocktails) ; Cure Classics (cocktails que Cure a fait dans le passé); et les classiques réservés (alcools plus rares ou boissons à base de spiritueux plus chères), comme le Gunshot Fizz signature du bar : basé sur une tasse Pimm's, la boisson contient des amers de Peychaud, des zestes d'agrumes macérés, du concombre, des fraises, du jus de citron et du sirop simple garni de soude amère. Le menu gastronomique, créé en concertation avec Adam Peterman, propriétaire du restaurant voisin Burger d'entreprise, comprend une assiette de jambon de pays avec du jambon de 16 mois d'Allan Benton, des biscuits, du sirop de canne fouetté Steen et de la moutarde créole; et le Curewich, un hommage au plat de charcuterie new-yorkais préféré du propriétaire Neal Bodenheimer. Le Curewich propose des œufs frais de la ferme frits, du cheddar et du bacon braisé sur un Weiss les gars rouler. La mission de Bodenheimer est de faire de Cure un bar Big Easy classique qui survit à ses créateurs ; il est bien parti pour atteindre son objectif.

#22 Charlie B's (Missoula, Mont.)

Charlie's Bar (alias Charlie B) est un bar de plongée qui existe depuis des décennies. Avec un bar qui s'étend sur tout l'espace, une table de billard et une ambiance de petite ville, même les étrangers se sentiront les bienvenus dans cet établissement uniquement en espèces qui s'adresse à tout le monde, des étudiants aux retraités. La salle du fond, le Dinosaur Café, sert des hamburgers et une cuisine cajun et créole qui vaut la peine d'être essayée.

#21 Projet de bière artisanale Crooked Stave (Denver)

Situé dans un ancien bâtiment de fonderie transformé en marché couvert appelé La Source, Projet de bière artisanale Crooked Stave dispose de 22 robinets remplis d'une variété de bières aigres, de bières sauvages et de saisons. Les bières acidulées du bar industriel-chic sont devenues un culte et des foules immenses viennent pour les tappings de spécialité sur Tap-it! Mardi. Vous ne trouverez pas de cocktails au menu ici, mais ils proposent des mélanges de bière et de kombucha, comme Happy Leaf Kombucha, qui peuvent être mélangés à l'une des principales marques de bière de la brasserie (Surette Provision Saison, Vieille Artisanal Saison et St. Bretta Citrus Wildbier). La salle des robinets comprend des portes en acier inoxydable, des murs de briques inondés de vieux graffitis, une tour de robinetterie en bois personnalisée, des poignées de robinets en douve et des peintures murales colorées. Il n'y a pas de nourriture, mais les sympathiques barmans, supervisés par le directeur de la salle de dégustation Ben Riewer, permettent aux clients d'apporter de la nourriture à partir de deux restaurants de La Source (Gland et Comida), et Marché de Mondo prépare des assiettes de fromages et de charcuteries pour les clients le week-end.

#20 Spuyten Duyvil (Brooklyn, N.Y.)

Vous ne trouverez pas de cocktails à Spuyten Duyvil à Williamsburg. Au contraire, le grand magasin de la bière, qui est aménagé comme un magasin général à l'ancienne, propose des bières artisanales en rotation sur sept robinets (des bières comme Brooklyner Weisse et Boulder Fresh Tracks Wet Hop Ale). Il propose également 200 bouteilles de bières artisanales rares et obscures, ainsi qu'une sélection de vins changeant selon les saisons. Tous les barmans, en particulier le chef barman Alex Zolli, ont une connaissance encyclopédique de la bière. Le fromage - comme le colby populaire Cooperstown Jersey Girl - la charcuterie et les assiettes de cornichons se marient bien avec les bières.

#19 Noble Experiment (San Diego, Californie)

Rentrer dans Noble expérience, un bar à la décoration éclectique avec 1 600 crânes en or faits à la main ornant un mur, des œuvres d'art françaises au plafond, des whiskies sophistiqués et des cocktails à l'ancienne, et demandez au barman de vous préparer un verre. Il y a de fortes chances que vous obteniez exactement ce que vous souhaitez. Après tout, Noble Experiment s'est fait un nom pour l'exécution experte des cocktails choisis par les revendeurs. Ils représentent 70% des commandes passées au bar confortable - c'est à peu près la taille d'un placard. Ici, les barmans, sous la direction du barman en chef primé Trevor Easter, prennent le temps de faire connaissance avec chaque client, discutent de ce que les invités veulent boire et même des glaçons coupés à la main pour des boissons brassées sur glace. Essayez la signature Black Mail Seams (rhum Flor de Caña 4, jus de citron vert, sirop de miel, mûres et champagne). Dans une ville de la bière comme San Diego, Noble Experiment est une alternative bienvenue et célébrée.

#18 Booker et Dax (New York)

De l'empire Momofuku, Booker et Dax est un bar qui fabrique des boissons exceptionnelles et dont les barmans n'ont pas peur d'essayer de nouvelles techniques et technologies. Ouvert en janvier 2012, Booker and Dax propose 31 cocktails classés en catégories : brassé, on the rock, gazéifié, secoué, red hot poker et édition limitée. Les options incluent The Solitaire (rhum, genièvre vieilli, Strega et citron vert clarifié); Fils de pêche (mezcal, tequila, pêche en conserve, citron vert et vinaigre de prune umeboshi); et Bishop's Wife (Cognac, Branca Menta et Demerara). De délicieuses collations au bar comprennent de la charcuterie, des petits pains au porc cuits à la vapeur et du caviar.

#17 Angel's Share (New York)

Niché dans un restaurant japonais, La part d'ange est l'un des plus anciens bars clandestins modernes d'Amérique. L'élégant salon faiblement éclairé, avec ses anges homonymes au plafond au-dessus du bar, impressionne les clients depuis sa création en 2002. Angel's Share s'est fait un nom avec ses 40 cocktails artisanaux de style japonais, comme la signature primée Parlez bas. Créé par le barman en chef Shingo Gokan, qui a été le premier barman invité à l'historique Savoie hôtel à Londres, en mêle rhum Bacardi huit ans, xérès Pedro Ximenez et poudre de thé vert matcha. Si vous avez un petit creux, les petites assiettes d'ailes de poulet tebasaki à la japonaise, les cornichons faits maison et les sashimis assortis sont excellents.

#16 Bar '21' et Lounge | Salle de bar (New York)

Il y a deux bars sur la propriété ici : Bar ‘21’ et Lounge dans le hall et, à l'intérieur de la salle à manger principale, l'historique Salle de bar. Le bar '21' propose une carte des vins primée avec 1 500 sélections de 30 régions dans 15 pays. Il y a 21 vins au verre et plus de 125 bouteilles à moins de 60 $, ainsi qu'une section « Opportunités » présentant une sélection de vins fins en surplus qui sont disponibles à des prix incroyables. Il existe également un vaste assortiment de spiritueux et de bières artisanales à la pression, y compris la Jack & Charlie's Ale brassée sur mesure. La carte des cocktails a tendance à se concentrer sur les classiques, comme la signature Southside (gin, menthe et agrumes), un favori depuis les années 1930 qui se marie à merveille avec les plats de fruits de mer légers, tels que le tartare de thon jaune et les huîtres fraîches. Cependant, les créations saisonnières maison comme le rickey lavande-lime et ‘21’ Triple Crown deviennent les favoris des invités. Le bar-salon à cocktails « 21 » est un endroit accueillant avec une cheminée à bois et des fauteuils en cuir à dossier haut - il est parfait pour un verre rapide.

La salle du bar est une affaire plus sophistiquée où les clients peuvent savourer des plats américains contemporains de saison sous un auvent de «jouets» colorés offerts par une légion de stars du sport légendaires, de présidents, de stars de cinéma et de chefs d'entreprise. La preuve de l'héritage de l'ère de la Prohibition de la salle du bar est évidente : la goulotte cachée utilisée pour éliminer les bouteilles d'alcool illégales est toujours utilisée.

#15 Employés seulement (New York City)

Primé Employés seulement était le point central du documentaire Salut barman, le premier film de ce genre axé sur les barmans à cocktails, mais ces distinctions ne sont pas la seule raison de prendre un verre ou deux au style Art déco, un bar clandestin réservé aux employés, qui a servi plus de 180 000 cocktails l'année dernière (pas y compris la bière, les vins, les shots, les highballs, etc.). Le joint de quartier sert des boissons exceptionnelles avec une hospitalité impeccable. La vitesse et la précision des barmans ici témoignent du programme de formation en apprentissage du bar ; il faut un minimum de trois ans pour atteindre le rang de barman principal. Il y a 23 cocktails au menu, dont « EO Classics », huit cocktails qui ont défini le bar au cours de la dernière décennie ; « Apéritifs, cocktails et longs drinks » et « Cocktails fantaisies ». Le menu New American avec une cuisine influencée par l'Europe de l'Est propose des plats comme le steak tartare, qui est disponible jusqu'aux petites heures du matin.

#14 Sazerac Bar (Nouvelle-Orléans)

Le bar emblématique de l'hôtel porte le nom du Sazerac, un cocktail que beaucoup considèrent comme la première boisson mélangée au monde. Les Bar SazeracLe décor évoque la vieille Nouvelle-Orléans, avec quelques mises à jour élégantes : les peintures murales de Paul Ninas flanquent le bar en noyer africain. Le bar, y compris ses tabourets de bar et ses banquettes, a été entièrement restauré dans sa splendeur d'origine. Une petite collection de vins blancs et rouges au verre et de bières soutient l'accent principal de la carte des boissons : les cocktails. Des cocktails classiques comme le Sazerac (seigle Sazerac 6 ans, amer de Peychaud et sucre dans un verre rincé Herbsaint) ; le 1840 Sazerac (Cognac Pierre Ferrand « 1840 », amers Peychaud et Herbsaint Legendre) ; et l'Écureuil rose (crème d'amande, crème de cacao légère et crème) ont le même poids que les nouveaux classiques comme le Thibodeaux Tickle (Oryza Gin, amers à la rhubarbe, amers aux canneberges, sucre et soda); Figue de Barbarie (vodka poire, Chambord, agrumes frais et bière de gingembre); et Bywater Detour (liqueur d'hibiscus de Sorel, amers de piment et bière de gingembre de Gosling).

#13 Clover Club (Brooklyn, N.Y.)

Depuis son ouverture en 2008, Club du trèfle est devenu synonyme de cocktails et de Brooklyn. Inspiré d'un saloon du XIXe siècle avec des mises à jour du XXe siècle, le Clover Club a été l'un des premiers bars à cocktails sérieux à ouvrir à Brooklyn. Les normes ici sont élevées, mais le ton est décontracté. Le menu du bar propose 30 à 35 cocktails, dont la plupart changent selon les saisons, y compris son cocktail homonyme Clover Club (gin, vermouth sec, citron, framboise et blanc d'œuf). Étant donné que les habitants de Brooklyn préfèrent le whisky, selon le Clover Club, son cocktail de whisky amélioré, un riff à l'ancienne avec du whisky de seigle, du marasquin, de l'absinthe et des amers, est très populaire dans le quartier. Le bar pittoresque est lambrissé de bois sombre et ponctué de fer forgé, d'un plafond en étain, d'un bar richement sculpté de 1897 et de sièges en cuir. Le menu qui change selon les saisons propose des assiettes petites et moyennes, comme des chips de pommes de terre maison mélangées à de la graisse de canard, du macaroni au fromage, un hamburger d'agneau et des œufs à la diable. Il y a aussi un brunch le week-end.

#12 Highlands Bar & Grill (Birmingham, Alabama)

L'un des meilleurs sites d'observation des gens de la ville de Birmingham, Bar & Grill des Highlands est un bar confortable et classique de 20 places à l'intérieur du restaurant Highlands qui sert de destination en soi. Le bar, dirigé par le directeur des boissons Matt Gilpin, propose le menu complet du restaurant - y compris des huîtres fraîches écaillées - ainsi que 20 vins au verre, 300 vins à la bouteille et 12 cocktails. La boisson la plus populaire au bar en marbre blanc en forme de U de l'Alabama est la noix de pécan à l'ancienne (bourbon Knob Creek, orgeat de noix de pécan fait maison, zeste d'orange et amers).

#11 Le NoMad Bar (New York)

L'élégant NoMad Hotel dispose de plusieurs bars : The Elephant Bar, The Fireplace et The Library. A côté, le rempli d'acajou Le bar NoMad a sa propre entrée séparée. La popularité du NoMad Bar a augmenté de façon exponentielle grâce à ses cocktails artisanaux de saison et à sa nourriture, tous deux soigneusement orchestrés par le directeur du bar lauréat du James Beard Award, Leo Robitschek. Les collaborations cocktails du NoMad Bar — une avec Brasserie de Brooklyn et l'autre avec Rhum Mount Gay Black Barrel - sont populaires, mais le menu changeant selon les saisons de 50 à 65 cocktails signifie qu'il y a quelque chose de nouveau à essayer à chaque visite (il y a aussi six bières pression, un vin à la pression, 30 vins au verre et plus de 1 000 vins à la bouteille ). Une taverne dans l'âme, le bar classique de style Beaux-Arts est un pub de quartier relaxant où les clients peuvent déguster de copieux « plats de pub de luxe » comme une tourte au poulet à base de truffes noires et de foie gras.

#10 High West Distillery & Saloon (Park City, Utah)

La seule gastro-distillerie ski-in au monde, Distillerie & Saloon High West est tout au sujet du whisky. La carte des cocktails compte des piliers toujours populaires, comme Dead Man's Boots (Rendez-vous seigle, reposado tequila, jus de citron vert frais, sirop de canne à sucre et bière de gingembre) et High West Lemonade (une concoction de sirop High West - un mélange de sucre , eau, citron, clous de girofle entiers, bâtons de cannelle, gousse de vanille et muscade entière - jus de citron frais, eau fraîche, High West Double Rye et un brin de menthe). Cependant, les boissons qui mettent vraiment en valeur le talent ici sont les cocktails au whisky classiques comme l'excellent old fashioned. Les bâtiments du bar, qui sont inscrits au registre historique national, valent également le détour. La livrée servait à ferrer les chevaux et les mules qui travaillaient dans les mines ; c'est ensuite devenu un garage. L'extérieur de la livrée a exposé des lettres et des panneaux qui ont été essentiellement cuits lorsque le bâtiment de la mine de la coalition a brûlé. D'excellents cocktails au whisky, de délicieux High West Burgers et un personnel de bar accueillant et compétent s'additionnent à la perfection.

#9 Salon PX (Alexandrie, Virginie)

Marchez le long de King Street et cherchez une lumière bleue, le point de repère pour PX (Personne extraordinaire). Si la lumière est allumée ou si le drapeau pirate flotte, le salon de style années 20 au-dessus Eamonn's A Dublin Chipper (appartenant à Eat Good Food Group, les gens également derrière PX) est ouvert. Le sommelier et mixologue Todd Thrasher, originaire de Virginie, prépare des cocktails mémorables dans ce lieu intime de 38 places. Les horaires limités (il est ouvert du mercredi au samedi soir uniquement), le code vestimentaire (vestes obligatoires pour les hommes) et le fait que les réservations sont fortement encouragées donnent à PX un air d'exclusivité et de glamour. Les 18 boissons « avant-ferme » qui changent selon les saisons, comme la This Is Snow Cream ! (Buffalo Trace bourbon et lactosérum à la vanille) et le Grog and Sweet Basil (un mélange de rhum et de thé à la verveine citronnée servi dans une tasse de pirate avec un fond transparent), sont tout aussi élégants et mémorables. Assurez-vous d'essayer le fish and chips de style irlandais servi avec un choix de sept sauces maison différentes.

#8 McSorley's Old Ale House (New York)

Ce pub irlandais légendaire de l'East Village de New York est également le plus ancien bar de la ville en activité en permanence. Et vous n'avez qu'à regarder autour de vous les lustres recouverts de poussière, la sciure de bois sur le sol et les murs empilés de souvenirs pour croire Old Ale House de McSorley n'a pas beaucoup changé depuis 1854 - bien qu'il ait abandonné sa politique réservée aux hommes en 1970. Les buveurs sont entassés dans le bar confortable, assis partout où le personnel du bar peut trouver de l'espace, forçant les clients à devenir des amis rapides. Il n'y a que deux choix de bière - sombre ou clair - servis jusqu'aux petites heures du matin.

#7 Truc de chien (San Francisco)

Le seul établissement de ce type dans la région de la baie à avoir été évalué deux fois et récompensé de trois étoiles par le critique de longue date du San Francisco Chronicle Michael Bauer, Chien trompeur est un bar à cocktails de quartier qui a tout ce qu'il faut : de la bonne musique, des boissons bien préparées et une cuisine exceptionnelle servie jusqu'à l'heure de fermeture - et plus encore. Tous les six mois, Trick Dog subit une rénovation complète et méticuleuse de son décor et de ses boissons qui introduit un tout nouveau thème. Actuellement, Trick Dog s'inspire d'une interprétation brillante - et non fantaisiste - d'un restaurant chinois à emporter, avec des caractères chinois épelant "Trick Dog" sur la porte, des sous-verres à thème chinois (certains sont échangeables contre une boisson gratuite), coutume- ont fait des tasses chinoises et des biscuits de fortune avec des prédictions telles que "Vous partirez d'ici plus ivre et plus pauvre qu'à votre arrivée". À chaque nouvelle itinérance, les barmans de Trick Dog les Bon Vivants (Scott Baird et Josh Harris), classés n ° 6 sur Les 25 meilleurs barmans d'Amérique du Daily Meal, lancez 12 nouveaux cocktails. La dernière douzaine comprend 芹菜和菠萝 (Qíncài hé bōluó), qui se traduit par « céleri et ananas » (Plymouth gin, Bigallet Chine-Chine [un amer français], ananas, graines de céleri, citron vert, Cel-Ray et gardénia). Le menu change également avec le thème - actuellement, vous trouverez ceviche de style asiatique avec yuzu kosho, concombre, radis et craquelins de riz; et nouilles aux crevettes à l'ail avec la « trinité chinoise » (le trio d'ingrédients qui sont à la base de nombreux plats chinois : oignons verts, gingembre et ail), champignon nuage, ciboulette à l'ail, ail croustillant et lao gan ma (piment aux haricots noirs sauce). Cependant, il existe des plats classiques toujours disponibles, comme la salade de chou frisé à l'avocat, au parmesan et aux pepitas (graines de citrouille) garnie d'une vinaigrette au jaune d'œuf mijoté; frites trois fois cuites; et le hamburger The Trick Dog avec mandrin et poitrine de bœuf hachés maison, laitue, oignon, cornichons, fromage cheddar et sauce maison.

#6 L'heure violette (Chicago)

Les Violet Heure élève constamment la barre des cocktails artisanaux raffinés. La façade du Violet Hour présente une peinture murale en constante évolution sans signalisation majeure. Ses trois salons arborent des fauteuils en cuir bleu à haut dossier regroupés autour de petites tables blanches éclairées à la lueur des bougies. Un bar en marbre s'étend sur toute la longueur de la pièce, qui présente des murs bleu bleuet, des moulures blanches, des lustres en cristal et des planchers de bois franc, donnant à l'espace une atmosphère élégante. Les tipples comprennent quatre vins au verre, une liste de 10 bières en constante évolution, 35 cocktails changeant selon les saisons, une moyenne de 15 sirops maison, quatre jus pressés quotidiennement et plus de 20 amers maison. Les boissons à essayer incluent le Juliet and Romeo (London dry gin, concombre brouillé, menthe et eau de rose); Of Grit and Grace (bourbon, cerises de marasca emmêlées et menthe) ; et El Topo (mezcal, sauce diablo maison et concombre et fraise écrasés). Le chef Justin Large a créé une fantastique sélection de petites assiettes à partager, comme des dattes farcies croustillantes avec du fromage Manchego, des amandes fumées et du basilic, enveloppées de bacon ; et trempette aux poivrons rouges rôtis (poivrons rouges fouettés avec des noix et de la grenade, servis avec des craquelins aux graines et un pita croustillant).

#5 Old Ebbitt Grill (Washington, D.C.)

Le plus ancien salon de Washington, DC (il a ouvert ses portes en 1856 et a servi la plupart des présidents américains, à commencer par Ulysses S. Grant, bien qu'il ait déménagé plusieurs fois - le plus récemment en 1983), est un point d'eau légendaire à moins d'un pâté de maisons du White Loger. Old Ebbitt Grill les barmans peuvent préparer presque n'importe quel cocktail, mais une douzaine de cocktails de saison sont également proposés, comme le Bloody Maryland. C'est la version du bar du Bloody Mary classique, avec l'ajout d'une crevette géante et d'un verre bordé d'assaisonnement Old Bay. Le bar en acajou profond est un spectacle à voir : une belle collection de chopes antiques longe le dessus, ponctué de trophées de têtes d'animaux prétendument mis en sac par Teddy Roosevelt. Essayez les huîtres; il y a un Oyster Happy Hour à partir de 15h. à 18h tous les jours et de nouveau à partir de 23h. jusqu'à la fermeture.

#4 Death + Company (New York)

Le bar du Lower East Side Mort + Compagnie embrasse l'âge d'or des cocktails (1865 à 1900). La carte des boissons comprend de la bière et du vin, ainsi que des cocktails à base de gin, de rhum, d'agave, de whisky et de brandy, ainsi que des classiques, des punchs et des sélections de saison. Si vous venez en groupe, essayez le Shotgun Wedding Punch (Black Grouse blended Scotch, Pierre Ferrand 1840 Cognac, Rhum Appleton V/X, jus de citron frais, Rothman & Winter Orchard Apricot, sirop de miel d'acacia, sirop de cannelle, amers Jerry Thomas Decanter , et seltzer) qui dessert quatre à six personnes. Pour vous imprégner en solo, goûtez au Shattered Glasser (tequila El Tesoro reposado, vermouth doux Carpano Antica Formula, mezcal Del Maguey Vida, Batavia Arrack van Oosten, Bénédictine, St. Elizabeth Allspice Dram et Bittermen's mole bitters); 7 Year Itch (Calvados Domfrontais Sélection Lemorton, Chartreuse jaune, jus de citron frais, amers aromatiques Bitter Truth, sirop de canne à sucre et vin mousseux); et Smoking Jacket (cognac H by Hine VSOP, Calvados Busnel, Scotch 10 ans Laphroaig, sirop Demerara, amers maison Peychaud et amers Angostura). Le menu des bouchées du bar comprend un mac à la truffe avec du cheddar vieilli en cave et de la truffe noire; Welsh rarebit avec du cheddar vieilli en cave, de la moutarde à l'ancienne et du pain grillé beurré ; et Friskets (biscuits frits fourrés de porc épicé et de salade de chou rouge).

#3 Bar Marmont au Château Marmont (Hollywood, Californie)

Bar Marmont au célèbre Château Marmont est surtout célèbre pour ses invités uniques et prestigieux, son héritage hollywoodien et ses variantes uniques de cocktails classiques, tels que le Jerry Thomas Manhattan (whisky de seigle, jus de citron frais, sucre, grenadine et absinthe) et le Ginger Rogers (gin, liqueur de pomme, jus de citron et d'orange frais, racine de gingembre mélangée et sucre). La carte des boissons comprend 21 cocktails et plus de 60 vins. Ils se marient bien avec son programme culinaire, qui comprend des soirées d'huîtres, du jazz en direct et des soirées mémorables remplies de glamour hollywoodien. Chef exécutif Carolynn Spence, anciennement chef de cuisine à Le cochon tacheté à New York, a conçu un menu copieux qui met en valeur les produits frais locaux avec des plats comme des beignets de chou-fleur au curry avec trempette au yaourt au citron vert et des gâteaux aux carottes et du saumon fumé à l'avocat et à la crème fraîche.

#2 The Dead Rabbit Grocery and Grog (New York)

Le saloon à trois niveaux de Sean Muldoon et Jack McGarry au milieu du XIXe siècle, L'épicerie et le grog du lapin mort, n'est pas votre pub irlandais ordinaire et banal. Au cours de ses deux années d'activité, il y a une raison pour laquelle le bar accumule les distinctions. « Nous cherchons continuellement à nous améliorer et examinons tout ce que nous faisons. Nous voulons également briser le dogme ou les idées fausses associés au bar irlandais », déclare McGarry, qui a été nommé Meilleur barman américain par The Daily Meal en 2014. La spécialisation du pub est le whisky irlandais; ils servent 147 whiskies irlandais, et le nombre augmente. Le bar McGarry's a illustré la diversité et l'adaptabilité du whisky irlandais, en particulier le whisky irlandais single pot still. La moitié des cocktails du bar, servis dans le salon assis au deuxième étage, sont dédiés au whisky irlandais. Essayez le café irlandais savamment exécuté, fait de café filtré de qualité, pas d'espresso; crème avec plus de 36 pour cent de matière grasse; et le whisky low pot still/high grain blend comme Jameson's Original ou Clontarf 1014. Pas étonnant que 200 à 300 Irish coffees soient vendus quotidiennement ! Toujours animé, le Taproom au rez-de-chaussée sert des bières artisanales, du whisky irlandais et des cocktails de base. Le copieux menu de cuisine irlandaise et britannique a tout ce qu'il faut, comme du fish and chips, des rouleaux de saucisse et des œufs écossais, ainsi que des offres modernisées comme des hamburgers et des frites à la truffe.

#1 La volière (Chicago)

Le cocktail de Grant Achatz et Nick Kokonas à Chicago, La volière, est une expérience : Du cadre et des cocktails au service et à la nourriture, aucun détail n'est négligé dans ce bar à cocktails « redéfini ». Même la glace qui sert à confectionner les cocktails est élevée au rang d'art : l'ambitieux programme de glace produit plus de 25 types de glace, des minuscules boules de glace aux sphères aromatisées en passant par d'énormes blocs de glace taillée à la main. Il est sûr de dire qu'une soirée passée ici ne ressemble à aucune autre (allez-y, vantez-vous auprès de vos amis pendant que vous y êtes que vous avez décroché un billet convoité pour siroter et dîner ici - il n'y a pas de numéro de téléphone et les réservations ne sont pas prises) . Les billets sont vendus sur le site Web du bar et se déclinent en trois variétés : sous forme de dépôt qui va vers votre facture, un forfait à trois plats qui comprend trois cocktails et un forfait à cinq plats de cinq cocktails, chacun accompagné d'aliments allant d'une bouchée à un petit cours. Vous pouvez également tenter votre chance à la porte, car The Aviary accepte les visites sans rendez-vous du mercredi au dimanche selon le principe du premier arrivé, premier servi (The Aviary est fermée le lundi et le mardi). Il y a aussi un menu de dégustation de cocktails convoité de 12 plats pour 165 $ offert à la table de cuisine pendant deux sièges le soir (les réservations peuvent être faites en envoyant un courriel au bar jusqu'à quatre semaines à l'avance).Si cela ne suffit pas, jetez un coup d'œil au bar clandestin du sous-sol, The Office, qui est disponible sur invitation uniquement ou peut être loué pour des soirées privées intimes. Alors que les cocktails et la nourriture changent fréquemment, The Daily Meal a apprécié The Ginger (amers de Peychaud, shiso, citron vert, vodka et une "glace" légère et quasi-poudrée, garnie de fines tranches de papier de piment fort et mélangée avec un zeste de citronnelle stick) et compte son temps passé à The Aviary comme sans précédent. Il n'est pas surprenant que le bar ait remporté de nombreux prix, dont le James Beard Award 2014 pour le programme de bar exceptionnel. Le Daily Meal pense que les gens de The Aviary incarnent l'esprit et l'essence du meilleur bar d'Amérique. Les propriétaires le décrivent le mieux sur leur site Web : « La volière est l'endroit où les cocktails et le service reçoivent la même attention aux détails qu'un restaurant quatre étoiles ; où les barmans sont formés en tant que chefs ; où les produits et les herbes sont soigneusement sélectionnés et achetés frais tous les jours ; où le nom et la marque de l'alcool mélangé sont moins importants que sa saveur réelle ; où les boissons sont préparées rapidement et de manière cohérente dans une cuisine à la pointe de la technologie ; où l'innovation et la tradition sont toutes deux à l'honneur. À votre santé! Vous voulez plus de nourriture et de boisson ? Découvrez notre galerie de la meilleure nourriture et boisson dans chaque état.


Nos recettes préférées de desserts du Memorial Day

Faites du dessert la vedette de votre réunion du Memorial Day avec ces friandises sucrées qui comportent beaucoup de rouge, de blanc et de bleu !

Relatif à:

Photo de : Alice Gao ©2014, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo de : Matt Armendariz ©2014, Television Food Network, G.P. Tous les droits sont réservés

Photo par : Tara Donne ©FOOD NETWORK : 2012, Television Food Network, G.P.

Photo par : Chantell Quernemoen

Gâteau de campagne aux fraises

Ina parfume cet impressionnant gâteau avec de la crème sure et des zestes de citron et d'orange. Étalez de généreuses cuillerées de crème fouettée entre les couches de gâteau et sur le dessus avant d'ajouter des fraises fraîches pour une pièce maîtresse décorative.

Coupes de fruits rouges, blancs et bleus

Le dessert de 10 minutes de Rachael regorge de fruits frais : fraises, myrtilles et mûres.

Feux d'artifice gelés

Tout comme votre gâterie d'enfance préférée, ces sucettes glacées sont idéales pour sonner en été. Pour obtenir les différentes couleurs, Valérie utilise une combinaison de sorbet noix de coco, sorbet framboise et colorant alimentaire bleu. La cerise sur le gâteau ? Coupes en forme d'étoile d'ananas frais!

Gâteau à la crème glacée aux fraises

Vous utiliserez de la crème glacée à la vanille et à la fraise pour préparer la garniture crémeuse de cette version glacée du shortcake aux fraises classique.

Dump Cakes

Tout ce dont vous avez besoin pour faire l'un des Ree&rsquos Dump Cakes est une boîte de mélange à gâteau, de fruits en conserve, de beurre et de crème fouettée, pour servir.

Parfaits patriotiques au cheesecake

Prenez toute la saveur délicieuse et riche du gâteau au fromage, superposez-le avec les meilleures baies de l'été, puis ajoutez un peu de croquant et une touche de chocolat, et vous obtenez ce qui pourrait bien être le dessert d'été parfait. Mieux encore, une grande portion festive de ce parfait contient moins de 400 calories. (Cette recette peut également être préparée pour servir six au lieu de quatre. Utilisez simplement des verres plus petits et divisez la recette en six parfaits contenant moins de 250 calories chacun. Nous vous jurons qu'il ne sera pas maigre !)

Brownies au gâteau au fromage et aux fraises

Faites tourner doucement la confiture de fraises dans un gâteau au fromage non cuit à l'aide d'une brochette en bois pour une gâterie colorée (et savoureuse). Utilisez aussi des cuillerées de confiture de myrtilles pour le rouge, le blanc et le bleu complets !


MEILLEUR: Barre protéinée au citron Goldenberry Health Warrior

Les barres Health Warrior à base de plantes contiennent un mélange de graines de chia riches en protéines, d'avoine, de quinoa et de pois. Les graines de chia regorgent de protéines, de fibres, d'antioxydants et d'acides gras oméga-3 anti-inflammatoires. Les graines de chia sèches se transforment en gel lorsqu'elles sont trempées dans un liquide, elles prennent donc beaucoup de place dans votre estomac, vous aidant à vous sentir rassasié. (Ils aident également à prévenir la constipation, vous donnant plus d'énergie et un ventre plus plat). Cette barre Health Warrior est également une bonne source de calcium, ce qui peut aider les populations à risque comme les femmes et les adultes de plus de 51 ans à répondre à leurs besoins.


2. Alter Eco

Les barres de chocolat noir biologique et équitable d'Alter Eco font partie d'une gamme de produits qui comprend du quinoa, du riz et du sucre cultivés dans des régions pauvres du monde entier.

Leurs produits sont également "neutres en carbone". Pour y parvenir, ils plantent des arbres dans les régions d'où ils s'approvisionnent et leur emballage est compostable. Leur barre de chocolat biologique Dark Blackout contient 85 % de cacao et ne contient que quatre ingrédients 100 % biologiques et certifiés commerce équitable : fèves de cacao, beurre de cacao, sucre de canne brut et gousses de vanille. Cette saveur, ainsi que certaines des autres variétés de la gamme, sont également végétaliennes.

Prix: 3,99 $ par barre
Essayez-le ! En savoir plus sur les barres de chocolat Alter Eco

Les barres de chocolat noir biologique et équitable d'Alter Eco font partie d'une gamme de produits qui comprend du quinoa, du riz et du sucre cultivés dans des régions pauvres du monde entier.

Leurs produits sont également "neutres en carbone". Pour y parvenir, ils plantent des arbres dans les régions d'où ils s'approvisionnent et leur emballage est compostable. Leur barre de chocolat biologique Dark Blackout contient 85 % de cacao et ne contient que quatre ingrédients 100 % biologiques et certifiés commerce équitable : fèves de cacao, beurre de cacao, sucre de canne brut et gousses de vanille. Cette saveur, ainsi que certaines des autres variétés de la gamme, sont également végétaliennes.

Prix: 3,99 $ par barre
Essayez-le ! En savoir plus sur les barres de chocolat Alter Eco


Toute conception dont vous avez besoin Rapide et facile

Les cookies nous permettent d'identifier votre appareil. Nous définissons des cookies temporaires (appelés cookies de session) et permanents (appelés cookies persistants) pour un certain nombre de raisons, notamment pour améliorer les fonctionnalités de notre site Web et de notre application en stockant vos préférences et en personnalisant votre expérience. Nous installons également des cookies pour nous fournir des informations analytiques afin d'améliorer les performances de notre site Web et de nos applications afin de vous offrir une meilleure expérience utilisateur.

Nous ne vendons pas les informations collectées par les cookies, ni ne divulguons les informations à des tiers, sauf tel qu'indiqué dans notre politique de confidentialité. Dans notre politique de confidentialité, nous expliquons plus en détail comment nous et des tiers définissons des cookies à partir de notre site Web et de notre application et dans quel but.

Si vous souhaitez contrôler les cookies installés sur votre appareil via notre site Web, veuillez lire la description ci-dessous concernant les cookies.

Cookies de navigateur Web

Si vous ne souhaitez pas recevoir de cookies, vous pouvez modifier votre navigateur pour qu'il vous avertisse lorsque des cookies lui sont envoyés ou vous pouvez refuser complètement les cookies. Vous pouvez également supprimer les cookies déjà définis.

Si vous souhaitez restreindre ou bloquer les cookies du navigateur Web qui sont définis sur votre appareil, vous pouvez le faire via les paramètres de votre navigateur. La fonction d'aide de votre navigateur devrait vous indiquer comment procéder. Alternativement, vous pouvez visiter www.aboutcookies.org, qui contient des informations complètes sur la façon de procéder sur une grande variété de navigateurs de bureau.

Notre site Web et notre application fonctionnent sans cookies, mais vous perdrez certaines fonctionnalités et fonctionnalités si vous choisissez de désactiver les cookies.

Paramètre du navigateur Do Not Track (DNT)

DNT est une fonctionnalité offerte par certains navigateurs qui, lorsqu'elle est activée, envoie un signal aux sites Web pour demander que votre navigation ne soit pas suivie, par exemple par des réseaux publicitaires tiers, des réseaux sociaux et des sociétés d'analyse. Nous ne répondons actuellement pas aux demandes DNT, cependant, vous pouvez désactiver le suivi sur notre site Web en supprimant les cookies de votre navigateur Web.


Dîner Mer-Dim : 17h – 22h
Bar et salon Mer-Ven : 17h – 23h | Sam-Dim : 11h-23h
Musique Mer-Dim : 18h – 22h
Brunch du week-end Sam & Dim: 11h – 14h

Auberge d'Ingleside
200 W chemin Ramon
Palm Springs, Californie 92264

Voir tout
Dîner

PAIN & BEURRE
Boule au Levain Artisanal, Beurre de Maître d'9 de Melvyn

HAMACHI CRUDO
Fresno mariné, concombre, yuzu, huile de piment, micro coriandre 18

STEAK TARTARE
Dijonaise à la truffe, échalotes, œuf de caille, oignon grillé, brioche grillée 24

COCKTAIL DE CREVETTES
Crevettes U-10, Sauce Cocktail au Raifort, Aïoli Maggi 23

HUÎTRES SUR DEMI COQUILLE
Sauce Mignonette, Tabasco, Citron 1/2 douzaine 18 | Pleine douzaine 36

SOUPE À L'OIGNON
Oignons Caramélisés, Poireaux, Echalotes, Gruyère, Baguette Française 16

SALADE CÉSAR CLASSIQUE
Romaine, Anchois Espagnols, Croûtons Maison 16

Petite laitue iceberg, œuf, tomates cerises, bacon confit, vinaigrette au fromage bleu au babeurre 14

BLOC BOUCHER
Sélection du chef de viandes, fromages et accessoires artisanaux 32

TOUR DES FRUITS DE MER
12 Huîtres, 6 Crevettes U-10, Hamachi, Homard Entier Poché, Pattes De Crabe, Sauce Cocktail, Maggi Aioli 120

RISOTTO AUX CHAMPIGNONS SAUVAGES
Petits Pois, Rampes, Asperges, Vrilles, Pignons De Pin Épicés, Parmigiano-Reggiano 26

PÉTONCLES POÊLÉS
Purée de Poireaux Sunchoke, Chou Fleur Arc-en-ciel, Sultana mariné, Noisettes, Huile de Safran 32

omble chevalier
Grains anciens, broccolini carbonisé, beurre blanc au beurre noisette 32

POISSON DU MARCHÉ
Purée De Pois, Épinards, Petites Carottes, Champignon Poule Des Bois M.P.

TARTE AU POULET
Sauce Béchamel Classique, Mirepoix, Petits Pois Anglais, Pâte Feuilletée 24

DEMI POULET DE MARIE
Saumure aux herbes, Pomme de terre au pesto de pacanes, Petite courge 38

BUCATINI ALLA BOLOGNAISE
Boeuf & Porc, Tomate Italienne, Crème, Parmigiano-Reggiano 28

CTE COURTE BRAISÉE
Purée de pomme de terre, oignon cipollini, bette à carde arc-en-ciel, jus d'aus 36

FILET 6oz. 38
NY STEAK 12oz. 44
RIB EYE 16oz. 54
BOEUF WELLINGTON 58
STEAK DIANE 48

Demi Glace, Eau-de-vie de Poivre, Chimichurri, Béarnaise

AMÉLIORATIONS

CROTE AU FROMAGE BLEU 8
TRUFFES DE SAISON
DEMI HOMARD POCHÉ

LÉGUMES DE SAISON 9
CHAMPIGNONS SAUTÉS 9
MAC & amp FROMAGE 12
POMMES FRITES 8
POMMES DE TERRE POÊLÉES MELVYN'S 10
POMME DE TERRE AU FOUR CHARGÉE 11
PURÉE DE POMMES DE TERRE À L'AIL 12

Vins au verre

NV Mionetto Valdobbiadene Prosecco Superiore DOCG Italie 12
SA Veuve du Vernay France 14
NV Villa Sandi Prosecco Split Italie 14
NV G.H Mumm Brut France 20
2006 Dom Pérignon France 50

2018 Mulderbosch Rose Afrique du Sud 10
2018 Château La Gordonne “La Chapelle Gordonne” France 15

2017 Benvolio Pinot Grigio Italie 10
2018 Cape Mentelle Sauvignon Blanc Australie 12
2018 La Scolca Gavi Italie 13
2017 Au Contraire Chardonnay Rivière Russe 14
2018 Ghost Block Sauvignon Blanc Yountville 15
2017 Bernardus Chardonnay Monterey 17
2017 Frank Family Chardonnay Californie 24

2014 Seven Falls Cabernet Sauvignon Washington 10
2013 Livermore, Merlot Californie 10
2016 Barossa Valley Estate GSM Australie 10
2016 Amancaya Malbec / Cabernet Sauvignon Argentine 13
2017 SLH Pinot Noir Hautes Terres de Sainte-Lucie 14
2017 Saldo Zinfandel Californie 16
2015 Anonyme Red Blend Napa 18
2015 Pfendler Pinot Noir Sonoma 17
2015 Rowen Red Blend Californie 16

POUBELLE #
8 NV G.H. Mumm Brut, France 75
11 NV Taittinger Brut “La Française”, France 85
13 2005 Cuvée Pommery Brut, France 90
16 NV Delamotte Cuvée, France 95
10 NV Moet & Chandon “Impérial”, France 95
17 SA Henriot Brut, France 100
14 NV Veuve Clicquot “Label Jaune”, France 110
22 2005 Lanson Brut Millésime, France 150
21 2009 Dom Pérignon, France 299
0.3 2009 Krug Grande Cuvée, France 450
19 2009 Louis Roederer “Cristal”, France 499

15 NV Chandon Brut, Napa Valley 50
18 SA Nicolas Feuillatte, France 120
23 SA Perrier Jouet, France 150
24 SA Laurent Perrier, France 200
25 2010 Perrier Jouet Belle, Epoque France 450

6 NV Pasqua Prosecco, Vérone, Italie 42
2 NV Roedere Estate, Anderson Valley, Anderson Valley 55
1 2014 Argyle “Brut”, Willamette 60
3 2016 Schramsberg Blanc de Blancs, Calistoga 70
44 2016 Mer Soleil « Silver Unoaked », Hautes Terres de Santa Lucia 45
45 2016 Michael Mondavi Oberon, Napa Valley 50
39 Collection Hess 2016, Napa Valley 52
49 2017 Silverado, Napa Valley 56
46 2017 Le vif d'or, Napa Valley 65
52 2017 Trefethen, Napa Valley 70
53 2017 Rombauer, Napa Valley 88
30 2017 Cakebread Cellars, Napa Valley 100
34 2017 Famille Frank, Napa Valley 100
32 2016 Château Montelena, Napa Valley 105
47 Chardonnay « Réserve » PlumpJack 2016, Napa Valley 115
33 2017 Far Niente, Napa Valley 130

Comté de Sonoma

50 2017 Sonoma-Cutrer « Ranches fluviaux russes », Sonoma 52
51 2016 Patz et Hall « Dutton Ranch », Sonoma 75
36 2015 Fleurs, Côte de Sonoma 93
35 2015 Fort Ross Estate « FRV », côte de Sonoma 105
40 2016 Kistler « Les Noisetiers », Sonoma 120
38 2013 Hanzell, Sonoma 210

Côte centrale

48 2014 Rusack, Santa Barbara, 52 ans
31 2016 Fess Parker Ashley's Vineyard, Santa Barbara 68

Bourgogne Blanc Français

42 2017 Louis Latour, Pouilly Fuisse 65
41 2015 Louis Jadot, Puligny-Montrachet 160

Blancs aromatiques

64 2015 Gravel Bar Riesling sec, Washington 40
71 2017 WillaKenzie Pinot Gris, Willamette 42
67 2016 Pasqua Passimento Bianco, Vérone, Italie 48
72 2017 Whitehall Lane Sauvignon Blanc, Napa Valley 52
62 2018 Cakebread Cellars Sauvignon Blanc, Napa Valley 62
60 2017 CADE Sauvignon Blanc, Napa Valley 65
66 2017 King Estate Pinot Gris, Willamette 65
69 2014 Sancerre Chassenoys, Val de Loire, France 70

NV 2018 Mulderbosch Rose, Afrique du Sud 40
NV 2018 Château La Gordonne « La Chapelle Gordonne », France 60

Rouges importés

96 2016 Louis Jadot « Village », Beaujolais 50
92 2012 Château Greysac « Cru », Médoc, France 53
98 2017 Pio Cesare Dolcetto D'Alba, Piémont 55
91 2016 Château de Volpaia Chianti Classico, Toscane, Italie 58
94 2016 Finca El Origen Grand Reserva Malbec, Mendoza, Argentine 58
93 2014 Bodega Colome, « Authentico » Malbec, Argentine 60
95 2010 Baron De Ley Gran Reserva Rioja, Espagne 65
97 2014 Musée Reserva Tempranillo, Espagne 100
90 2014 Clos De L'Oratoire Des Papes, Châteauneuf du Pape 120

Mélanges Cabernet Sauvignon &

203 2016 Cloche « La canaille », Napa Valley 50
201 2017 Hess « Allomi », Napa Valley 60
220 2015 Niner, Paso Robles 65
210 2016 Kunin Pape Star, Côte centrale 70
211 2017 Little Boat Cabernet Sauvignon, Dry Creek 90
213 2011 Caine Concept « The Benchland », Napa Valley 100
217 2018 Orin Swift « 8 ans dans le désert », Sonoma 100
219 2014 Blackbird Arise, Napa Valley 100
202 2016 Cabernet Sauvignon Bell, Napa Valley 105
215 2014 Caves Heitz, Napa Valley 105
228 2016 Trefethen, Napa Valley 105
225 2016 Adaptation par Odette Cabernet Sauvignon, Napa Valley 120
208 2018 Caymus, Napa Valley 140
218 2016 Joseph Phelps, Napa Valley 150
209 2014 Château Saint-Jean « Cing Cepages », Sonoma 160
224 2016 Cade « Domaine » Cabernet Sauvignon, Howell Mountain 220
223 2016 Nickel et Nickel « Quicksilver » Cabernet Sauvignon, Napa Valley 225
205 2015 BV Georges de Latour Réserve Privée Cabernet, Napa Valley 248
206 2014 Groth Reserve Cabernet, Napa Valley 270
226 Cabernet Sauvignon Plumpjack « Estate » 2016, Oakville 280
221 2016 Mélange Quintessa, Rutherford 325
229 2016 Far Niente, Napa Valley 350
207 2014 Cabernet Sauvignon « Rubicon Cask » Inglenook, Rutherford 400
222 2016 Joseph Phelps « Insigne », Napa Valley 495

Cépages rouges

100 2015 Cambria « Julia’s Vineyard », Santa Maria 49
106 2016 Morgan, Monterey 58
108 2016 Colline Rex, Willamette 70
112 2016 Belle Glos ‘Clark & Téléphone’, Santa Maria 75
101 2016 Ranch Long Meadow, Vallée Anderson 80
110 2016 Sonoma-Cutrer, Rivière Russe 84
102 2016 Selby, Rivière Russe 90
103 2018 Petit Bateau, Rivière Russe 90
104 2016 Brewer – Clifton, St. Rita Hills 90
107 2017 « Eternally Silenced » Le prisonnier, Californie 95
111 2016 Domaine Serein, Yamhill 110
109 2015 Ken Brown La Encanada, Collines Sainte-Rita 120

305 2013 Yangarra « Domaine », McLaren Vale 55
304 2016 Shiraz Stag's Leap Petite Syrah, Napa 80
302 2017 John Duval « Entité », Barossa Valley 85
301 2016 Orin Swift « Machette », Californie 95

400 2016 Force de la nature, Paso Robles 50
405 2016 Seghesio, Sonoma 60
402 2018 Prisonnier, Napa 100


19. Homard rouge

Quartier général: Orlando Floride

Ventes aux États-Unis : 2,41 milliards de dollars

Nombre d'emplacements aux États-Unis :662

Rang de performance financière : 18

Niveau de satisfaction client : 20

Rang de valeur : 43

Fondé en 1968, Red Lobster a commencé comme un concept de restauration décontractée pour des fruits de mer de haute qualité à un prix abordable. Connue pour ses biscuits au cheddar , la chaîne sert des plats de fruits de mer populaires tels que les pattes de crabe des neiges, les crevettes à la noix de coco et la langouste.

Red Lobster a rapporté plus de 2,4 milliards de dollars de ventes l'année dernière, et la chaîne a gagné un certain cachet culturel et a connu une augmentation de 33% de ses ventes le lendemain du jour où elle a été mentionnée dans la chanson "Formation" de Beyoncé en février, pénétrant enfin le marché du millénaire.


13 belles photos d'Elizabeth Olsen

Elizabeth Olsen—oui, la sœur cadette de Mary-Kate et Ashley Olsen—a grandi pour devenir une actrice primée.

11 des plus belles photos d'Emma Stone

Nous rendons hommage à l'actrice extrêmement réussie et toujours belle.

Son rôle d'évasion est venu en 2011 lorsqu'elle a joué dans le film acclamé par la critique Martha Marcy May Marlene, mais vous la connaissez peut-être mieux sous le nom de Wanda Maximoff, alias Scarlet Witch, de l'univers cinématographique Marvel.

Cliquez pour découvrir certaines des plus belles photos d'Elizabeth Olsen.

13 belles photos d'Elizabeth Olsen

Fermer le bouton contextuel de la galerie

Elizabeth Olsen assiste au lancement du Miu Miu Club de la première collection Miu Miu parfum et croisiere 2016 au Palais d'Iena le 4 juillet 2015 à Paris, France.

Elizabeth Olsen assiste au gala du Costume Institute « Charles James : Beyond Fashion » au Metropolitan Museum of Art le 5 mai 2014 à New York.


Préparez-le à l'avance et servez-le à température ambiante. Le fromage sera suffisamment mou pour être ramassé avec un craquelin et aura aussi meilleur goût.

En raison de la marinade au bouillon, la peau ne deviendra pas aussi croustillante qu'avec d'autres poulets rôtis, mais la chair sera si tendre que vous voudrez la manger avec vos mains.

Recettes que vous voulez faire. Des conseils de cuisine qui fonctionnent. Recommandations de restaurants en qui vous avez confiance.

© 2021 Condé Nast.Tous les droits sont réservés. L'utilisation de ce site constitue l'acceptation de notre accord d'utilisation et de notre politique de confidentialité, de notre déclaration sur les cookies et de vos droits de confidentialité en Californie. Bon appétit peut gagner une partie des ventes de produits achetés sur notre site dans le cadre de nos partenariats d'affiliation avec des détaillants. Le matériel de ce site ne peut être reproduit, distribué, transmis, mis en cache ou utilisé d'une autre manière, sauf avec l'autorisation écrite préalable de Condé Nast. Choix d'annonces


Ne croyez pas tout ce que vous lisez sur les décès dus à la grippe

La grippe entraîne "environ 250 000 à 500 000 décès par an" dans le monde, nous dit Wikipedia. "L'estimation typique est de 36 000 [décès] par an aux États-Unis", rapporte NBC, citant les Centers for Disease Control. « Quelque 4 000 à 8 000 Canadiens meurent chaque année de la grippe et de ses complications, selon l'Agence de la santé publique du Canada, » le Globe and Mail dit, ajoutant que "Ces chiffres sont controversés car ce sont des estimations."

« Controversé » est un euphémisme, et pas seulement au Canada, et pas seulement parce que les chiffres sont des estimations. Les chiffres diffèrent énormément des décomptes sobres enregistrés sur les certificats de décès - selon la loi, chaque certificat doit indiquer une cause - et rapportés par les agences officielles qui collectent et conservent les statistiques de l'état civil.

Selon le National Vital Statistics System aux États-Unis, par exemple, les décès annuels dus à la grippe en 2010 s'élevaient à seulement 500 par an - moins que les décès dus aux ulcères (2 977), aux hernies (1832) et à la grossesse et à l'accouchement (825), et un loin des grands tueurs tels que les maladies cardiaques (597 689) et les cancers (574 743). L'histoire est similaire au Canada, où des tueurs improbables éclipsent également le nombre de décès dus à la grippe de Statistique Canada.

Même ce chiffre de 500 pour les États-Unis pourrait être trop élevé, selon les analyses de revues faisant autorité telles que l'American Journal of Public Health et le British Medical Journal. Seulement 15 à 20 % des personnes qui présentent des symptômes pseudo-grippaux ont le virus de la grippe - les 80 à 85 % restants ont effectivement attrapé un rhinovirus ou d'autres germes qui ne peuvent être distingués de la vraie grippe sans tests de laboratoire, qui sont rarement terminé. En 2001, année au cours de laquelle les certificats de décès répertoriaient 257 Américains comme étant morts de la grippe, seuls 18 ont été positivement identifiés comme étant de vraies grippes. Les 239 autres étaient simplement supposés être des grippes et avaient très probablement peu de vraies grippes parmi eux.

« Les données américaines sur les décès dus à la grippe sont un gâchis », déclare un article de 2005 du British Medical Journal intitulé « Les chiffres des décès dus à la grippe aux États-Unis sont-ils plus de relations publiques que de science ? » Cet article conteste le chiffre de 36 000 décès dus à la grippe couramment avancé et décrit la « grippe/pneumonie » comme la septième cause de décès aux États-Unis.

« Mais pourquoi la grippe et la pneumonie sont-elles associées ? » demande l'article. « Est-ce que la relation est si forte ou unique pour justifier de les caractériser comme une cause unique de décès ? »

La réponse de l'article est non. La plupart des décès par pneumonie ne sont pas liés à la grippe. Par exemple, "les médicaments suppresseurs d'acide gastrique sont associés à un risque plus élevé de pneumonie d'origine communautaire, mais ces médicaments et cette pneumonie ne sont pas compilés en une seule statistique", a expliqué le Dr David Rosenthal, directeur des services de santé de l'Université Harvard. "Les gens ne meurent pas nécessairement, en soi, du virus [de la grippe] – de la virémie. Ce dont ils meurent, c'est d'une pneumonie secondaire."

La pneumonie, selon l'American Lung Association, a plus de 30 causes différentes, la grippe n'étant que l'une d'entre elles. Le CDC lui-même reconnaît la relation étroite, affirmant que "seulement une petite proportion de décès. seulement 8,5 pour cent de tous les décès par pneumonie et grippe [sont] liés à la grippe".

Parce que les certificats de décès démentent les allégations de nombreux décès dus à la grippe, le CDC a fait appel à des modèles informatiques pour arriver à son estimation de 36 000 décès dus à la grippe. Mais même ici, il a fallu contourner la terminologie médicale conventionnelle pour arriver à des chiffres de décès convaincants.

"Les statistiques sur les causes de décès sont basées uniquement sur la cause sous-jacente du décès [définie au niveau international] comme" la maladie ou la blessure qui a déclenché la série d'événements menant directement à la mort "", explique le National Center for Health Statistics. Parce que la grippe était rarement une "cause sous-jacente de décès", le CDC a créé le terme similaire, "mort associée à la grippe".

En utilisant cette nouvelle définition vague, les modèles informatiques du CDC pourraient compter les personnes décédées d'une maladie cardiaque ou d'autres causes après avoir eu la grippe. Comme l'a admis William Thompson du programme national de vaccination du CDC, la mortalité associée à la grippe est "une association statistique. Je ne sais pas si nous dirions que c'est la cause sous-jacente du décès".

La décision du CDC de mettre en avant les décès dus à la grippe remonte à une décennie, lorsqu'il s'est rendu compte que le public ne suivait pas ses conseils sur le vaccin contre la grippe. Pendant la saison grippale 2003, « les fabricants nous disaient qu'ils ne recevaient pas beaucoup de commandes de vaccins », Dr. Glen Nowak, directeur associé des communications au programme national de vaccination du CDC, a déclaré à la radio publique nationale. « Il semblait vraiment que nous devions faire quelque chose pour encourager les gens à se faire vacciner contre la grippe. »

La réponse du CDC a été sa « recette en sept étapes pour susciter l'intérêt et la demande pour le vaccin contre la grippe (ou tout autre) », un diaporama présenté par Nowak lors du Sommet national sur les vaccins contre la grippe de 2004.

Voici la « recette qui stimule l'intérêt et la demande pour le vaccin antigrippal », dans le langage tronqué qui apparaît sur ses diapositives : « Les experts médicaux et les autorités de santé publique [devraient] publiquement (par exemple via les médias) exprimer leur préoccupation et leur alarme (et prédire des résultats désastreux) - et exhorter à la vaccination contre la grippe." Cette recette, indiquait son diaporama, entraînerait "un intérêt et une attention médiatiques importants. D'autres recommandations émouvantes comprenaient la promotion de « la perception que de nombreuses personnes sont susceptibles de contracter un grave cas de grippe » et « des exemples visibles/tangibles de la gravité de la maladie (p. (le premier pour motiver, le second pour renforcer)."

Le CDC a décidé sans vergogne de créer un marché de masse pour le vaccin contre la grippe en enrôlant les médias pour paniquer le public. Un média obéissant et inconditionnel obligé par la hype des chiffres, et 10 ans plus tard il oblige toujours.


Voir la vidéo: Dubais best rooftop bars to check out 2019 (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Mikaran

    C'est difficile à dire.

  2. Medus

    À merveille, ce message très précieux

  3. Brecken

    Je félicite, quels mots..., une excellente idée



Écrire un message